• TRAVAIL DU SOL

    Le racloir pour charrue de labour

    Le racloir pour charrue tirée par les bœufs ou un tracteur est un petit outil banal mais d’une grand utilité pour assurer un labour correct sur l’ensemble d’une parcelle. Il était utilisé (...)

  • SEMAILLES D’AUTOMNE

    Le semis à la volée

    Le semis traditionnel d’automne à la volée, grand travail de l’année agricole, est une technique simple qu’en apparence. C’était d’ailleurs une tâche réservée à l’homme le plus qualifié de la (...)

  • MAITRISE DU BETAIL

    L’aiguillon à bœuf

    L’aiguillon est un accessoire utilitaire pour stimuler ou guider dans la direction souhaitée le bétail notamment les bœufs lors du travail aux champs et pour la conduite des charrettes. Ce (...)

  • BON SENS ET MAXIMES

    Utiles observations d’un paysan de Fraissinet (Auriac-l’Eglise)

    Dans son livre « La terre sacrée » (1930) sur l’histoire d’une famille paysanne de 1623 à 1930 au hameau de Fraissinet, commune d’Auriac-l’Eglise, le capitaine de dragon Jean-Louis Boudon (...)

  • USAGES

    L’indispensable sac de jute pour le grain et la farine

    Utilisé depuis des siècles pour conditionner, transporter des denrées, conserver, commercialiser, le sac en toile de jute, matière de fibre naturelle, était d’un usage courant dès le cours du (...)

  • REGLES DU FERMAGE

    Exemple d’un bail rural des années 1930 à Charmensac

    Le bail rural est un contrat pour la location d’une propriété rurale entre un exploitant et le propriétaire du bien régit par le Code Rural.. Au cours du 20ème siècle le bail rural agricole a (...)

  • ARCHEOLOGIE

    Conférence sur un site archéologique majeur de la vallée de la Sianne

    Depuis plusieurs années les chantiers de fouilles sur le plateau basaltique de Lermu livrent des secrets sur les lointains occupants de notre vallée. Fabien Delrieu nous dira tout sur ce site (...)

  • DESTINATION

    Le Cézallier, la nature, les grands espaces...

    Le Cézallier, paradis des formes et des couleurs... un territoire unique en France, fabuleusement attirant. A découvrir son patrimoine en toute saison.

  • HEBERGEMENT TOURISTIQUE

    Un nouveau gîte municipal à Auriac-l’Eglise

    Entièrement rénové et aménagée l’ancienne école située au centre du bourg d’Auriac-l’Eglise offre désormais un lieu d’hébergement familial et modulable de qualité jusqu’à 10 personnes.

  • GENRE DE VIE

    Notre exposition d’aquarelles sur les burons, actualisée, sera présentée cet été à Vèze

    Une quinzaine de nouvelles reproductions d’aquarelles sur les burons situés sur la commune de Vèze viennent d’être réalisées par l’artiste Alain Delteil. A voir dès le 20 juillet 2024 à la salle (...)


LES DERNIERES MISE EN LIGNE

A+  A-    Imprimer

CHANTIER PATRIMONIAL

La tour de Colombine va être restaurée

Rachetée par la municipalité de Molèdes, la tour carrée médiévale de Colombine va faire l’objet d’études historiques, de restaurations et de valorisation patrimoniale.

Propriété privée depuis près de dix siècles, la tour carrée de Colombine qui domine la vallée de la Sianne à plus de 1000 mètres d’altitude sur la commune de Molèdes (Cantal) a été rachetée par la commune suite à une décision du Conseil Municipal en avril 2022 ainsi que l’hectare de terrain autour.

Ce monument de pierre qui se dresse sur une superbe motte castrale emblématique du pays présente depuis quelques décennies des dégradations dues aux intempéries et au manque d’entretien. Depuis plusieurs années, l’Association Cézallier vallée de la Sianne a interpellé les différentes municipalités qui se sont succédées, afin de trouver une solution pour la conservation et la valorisation de ce monument historique classé, l’une des 20 tours carrées les mieux conservées du Cantal.

L’achat de la tour par la commune et la coopération de son ancien propriétaire arrive donc à point et répond aux préoccupations de l’association inquiète des dégradations visibles du sommet de la tour et des difficultés de découverte patrimoniale du monument par le public.

Afin d’établir un diagnostic sur l’état de la construction médiévale la mairie à fait appel à Antoine Cayrol, alpiniste de renommée internationale pour accéder grâce à une corde statique au sommet de la tour afin de faire des photographies « pour avoir une idée des dégadations existantes. Par drone, les résultats n’étaient pas assez précis » à précisé François Landes, maire de Molèdes.

En lien avec les services d’archéologie régionale, des Monuments Historiques et des architectes des bâtiments de France, des études vont être réalisées pour préciser les restaurations à prévoir, la mise en valeur et l’aménagement d’un accès au public à la tour.

Cettes construction de 13 mètres de hauteur qui a traversé les siècles, dont les fondations reposent directement sur le rocher possède quatre niveaux intérieurs. Malgré ses proportions modestes et l’exiguité des pièces la tour fut habitée. Expression d’une seigneurerie la tour était à la fois un élément de défense et de pouvoir.

La future restauration de la tour et sa valorisation touristique représentent donc une bonne nouvelle.

Voir nos différentes fiches d’information sur la tour de Colombine dans ce site internet.