• DESTINATION

    Le Czallier, la nature, les grands espaces...

    Le Czallier, paradis des formes et des couleurs...un territoire unique en France, fabuleusement attirant. A dcouvrir cet t

  • ESTIVALES 16 juillet - 15 aot 2022

    A VEZE : une nouvelle exposition sur les usages de la pierre dans le Czallier

    L’exposition raconte avec des centaines d’images comment les anciennes gnrations du Czallier ont utilis la pierre, premire ressource naturelle au mme titre que le bois et (...)

  • ESTIVALES 2022

    Un t avec le patrimoine

    21mes Estivales pour la mise en valeur de la diversit du patrimoine du Czallier et de la valle de la Sianne. 10 initiatives patrimoniales et des moments de (...)

  • ALLANCHE:FETE DE L’ESTIVE 2022

    A voir l’exposition Estives et burons du Czallier

    Animations, passages des troupeaux de vaches Salers, exposition sur les burons... la 30me fte de l’estive le 28 mai Allanche devrait attirer cette anne un nombre record de visiteurs (...)

  • ASSEMBLEE GENERALE 2022

    Rapport d’activits 2021

    Belle anne pour notre association qui ftait son 20me anniversaire dans une priode marque par la pandmie et les conditions sanitaires qui n’ont pas permis la mise en œuvre de tous (...)

  • EVENEMENT 2022

    L’exposition les burons l’habitat fromager des montagnes du Cantal au Conseil Dpartemental Aurillac

    Notre exposition qui rassemble 200 reproductions d’aquarelles d’Alain Delteil sur les burons va prendre place dans l’atrium du Conseil Dpartemental Aurillac du 12 au 29 (...)

  • EDITION 2021

    Burons, Czallier et Aubrac

    Voici 350 pages pour entrer dans le temps des burons, le patrimoine emblmatique du Massif-Central, Cantal et Aubrac runis. Bien plus qu’un livre de plus sur les burons, c’est un (...)

  • HEBERGEMENT TOURISTIQUE

    Un nouveau gte communal Vze

    Ouverture d’un nouveau gte communal d’une qualit exceptionnelle au centre du bourg de Vze (Cantal) pouvant accueillir jusqu’ 7 personnes. Hbergement class 3 toiles. (...)

  • FOIRE DES PALHAS 2021

    L’expo qui valorise le bti traditionnel de la Haute-Auvergne

    Dans le cadre de la 25me dition de la foire des Palhs Massiac les 30 et 31 octobre, l’Association Czallier valle de la Sianne propose une exposition rtrospective sur le bti (...)

  • CHARMENSAC

    La Vierge de La Pironne

    La statuette de petite taille dite Vierge de La Pironne serait lie une simple source couverte au lieu-dit La Pironne, un village-ferme situ sur le plateau basaltique du Bru non loin du (...)


Patrimoine Le pays
A+  A-    Imprimer

La valle de la Sianne en Haute-Auvergne

Nos paysages ont t models par des amnagements successifs au cours des sicles. Tous ces lments rendent visibles et vidents les traits caractristiques de notre territoire en Haute-Auvergne.
L’histoire de la valle de la Sianne se lit dans les villages et les hameaux, les chemins et les routes, l’organisation de l’espace et le morcellement des parcelles agricoles, les vestiges de kilomtres de Palhs, l’utilisation des « Montagnes » pour l’Estive, le patrimoine bti…

TERRITOIRE
La Haute-Auvergne, une zone de confins
La Haute-Auvergne, une zone de confins

La Haute-Auvergne reprsente le sud-ouest actuel de l’ancienne rgion Auvergne. C’est une zone relativement isole de la plaine de la Limagne car elle en est spare par deux massifs volcaniques d’importance que sont le Sancy point culminant du Massif Central avec 1886m d’altitude et le Czallier avec son point culminant le Signal du Luguet avec 1551m d’altitude. La valle de la Sianne est au cœur de ce territoire.

Plus de 90km sparent les confins nord de la Haute-Auvergne (plateau de l’Artense) de la plaine de la Limagne Clermont-Ferrand.
Les autres limites de la zone sont relativement nettes car matrialises par des entits gographiques prcises : le cours de la Dordogne spare la Haute-Auvergne du plateau corrzien l’ouest, le massif de la Margeride la spare du Velay l’est, le cours de la Truyre puis du Lot la spare du Massif de l’Aubrac et des causses du Quercy au sud.

La Haute-Auvergne est donc une zone de confins qui se situe au centre des grandes entits physiques du Massif Central dont elle matrialise la frontire entre les parties nord et sud. Le centre de la zone correspond au massif montagneux proprement dit qui culmine 1857m d’altitude au Plomb du Cantal. Cependant la majorit de l’espace est occup par des plateaux d’altitude ou « planzes » qui partent du coeur du massif et vont en s’largissant et en perdant de l’altitude mesure qu’elles s’loignent du centre. Ce sont d’anciennes coules volcaniques. Leur altitude est comprise entre 1500m au plus prs du massif et moins de 800m pour les zones les plus loignes du coeur volcanique, c’est le cas de la valle de la Sianne.

Le climat est relativement rude car de type montagnard. La neige peut tre prsente d’octobre mai et rend les communications difficiles pendant l’hiver. Mais avec le changement climatique, la neige est de moins prsente. Les t ne sont jamais caniculaires, les prcipitations sont en gnral abondantes.

La Haute-Auvergne : un pays riche en sites archologiques

La Haute-Auvergne avec l’ensemble de ses zones d’altitude est depuis longtemps livr l’levage bovin. Les paysages sont donc marqus par cette activit. La couverture forestire est dsormais trs limite et remplace dans 90% des cas par des zones d’estive. Pour cette raison, la Haute-Auvergne est caractrise par un paysage ouvert compos de parcelles de grande taille ou « montagnes » qui sont laisses en herbe tout au long de l’anne.

Cette absence de labours a permis la conservation optimale des structures archologiques qui sont encore en lvation de nos jours notamment autour de la valle de la Sianne.
Les tumulus sont donc parfaitement visibles dans le paysage et il est possible de les discerner plusieurs centaines de mtres. Leur structure en pierre de basalte les a galement prservs de la forte rosion naturelle qui est aussi bien due la rudesse du climat qu’au passage rpt des troupeaux.

Grce cette conjonction de ces deux phnomnes la majorit des tertres funraires protohistoriques de Haute-Auvergne sont encore conservs en lvation et parfaitement identifiable dans le paysage. Il en est de mme pour les autres structures leves en pierre comme les systmes dfensifs ou les rseaux parcellaires. Cet tat de fait permet de considrer cette rgion comme un conservatoire des paysages protohistoriques finalement peu touchs par l’activit agraire s’tant dveloppe ultrieurement.

La Haute-Auvergne, au-del de trs bonnes conservations des vestiges archologiques, prsente galement un nombre important de tourbires et de zones humides. Certaines d’entre elles sont parfois localises au sein mme de sites d’habitat ou de ncropoles tumulaires.

-------------

Sources : Rapport de prospection archologique anne 2019 sous la direction de Fabien Delrieu

GEOLOGIE
Un massif volcanique homogne
Un massif volcanique homogne

D’un point de vue gologique, la valle de la Sianne se situe sur la bordure mridionale du massif volcanique du Czallier qui est une entit trs homogne. Dans ce massif, le socle primaire est surmont par des roches volcaniques sur une surface de 600 km2. Trois grandes priodes d’activit volcanique caractrisent le secteur.

La valle de la Sianne prsente un intrt d’tude et paysager. Elle est en effet caractrise par une amplitude altimtrique significative permettant, sur un modeste primtre de rassembler quelques zones de plaines alluviales, de pays coups ou planzes d’altitude modre (700 1000m d’altitude) et des zones d’estive l’tage subalpin, entre 1100 et 1551m d’altitude.

Trois grandes priodes d’activit volcanique caractrisent le secteur :

-entre 8 et 3 millions d’annes, se droule la priode de volcanisme effusif avec notamment la mise en place d’une chape volcanique sommitale compose de nombreuses coules basaltiques successives.

-entre 5 et 4 millions d’annes, la phase de volcanisme explosif dbute et cre un petit strato-volcan au cœur du massif.

-le quaternaire (2,6 millions d’annes) est caractris par la formation des maars, des cratres d’explosions lis la rencontre de la lave et de l’eau. Ces structures gologiques se traduisent aujourd’hui par de petites dpressions circulaires et humides qui couvrent le plateau, principalement des tourbires. Le massif du Czallier a t profondment marqu par les glaciations qui ont faonn un relief chaotique compos principalement de creux et de bosses parsems de tourbires et de lacs d’origine glaciaire.

Le relief du massif a surtout t marqu par les glaciations avec 200m d’paisseur de glace au centre du massif, et 150m en priphrie lors du quaternaire rcent qui ont model le paysage en crant des cirques glaciaires, des dbris d’amas rocheux rods (moraines), des gorges profondes lies l’rosion fluviale eou encore, par ricochet, des tourbires et des lacs, rsultat de la dsorganisation du rseau hydrographique par l’accumulation de moraines.
------------------------
Sources : Rapport de prospection archologique anne 2019 sous la direction de Fabien Delrieu

TOPOGRAPHIE
Une valle o coule la rivire Sianne
Une valle o coule la rivire Sianne

La petite valle de la Sianne se situe aux confins des massifs du Cantal et du Czallier. Elle est dlimite l’est par le cours de l’Alagnon, l’ouest par la valle de l’Allanche puis par le Signal du Luguet (ex Mont Czallier) et au nord par la valle encaisse de la Voireuse qui traverse la petite ville Blesle.

D’un point de vue topographique ce secteur de Haute-Auvergne est caractris par la prsence de valles trs encaisses, bordes par des plateaux ou planze dont l’altitude croit d’est en ouest. Ce sont des territoires de moyenne montagne au relief assez accentu sans pour autant constituer une barrire infranchissable. On remarque cependant que les sommets les plus levs sont majoritairement composs de croupes de faible amplitude caractristiques des estives du Czallier qui s’opposent de manire spectaculaire aux profondes valles aux bords escarps dlimitant la zone autour des rivires Sianne et Alagnon.

Les altitudes extrmes du secteur sont de 1551m au Signal du Luguet pour le point culminant du Czallier 440m le long de l’Alagnon au niveau de Lempdes, pour le point le plus bas. L’amplitude altimtrique est donc relativement importante (plus de 1100m) sans pour autant tre exceptionnelle en moyenne montagne. En fait, 80% de la zone autour de la valle de la Sianne se situe dans une fourchette d’altitudes comprises entre 800 et 1200m, ce qui offre une relative homognit des reliefs.

Ce territoire de Haute-Auvergne se situe dans le bassin hydrographique de l’Allier, o se jette l’Alagnon, dont la Sianne et l’Allanche sont les principaux affluents.

---------------

Sources : Rapport de prospection archologique anne 2019 sous la direction de Fabien Delrieu

NATURE A LA CARTE
Paysages typiques de Haute-Auvergne
Paysages typiques de Haute-Auvergne

La morphologie d’un territoire est le critre essentiel de diffrenciation d’un paysage. Et dans la valle de la Sianne et sur le versant oriental du Czallier, une vidence s’impose : le volcanisme, l’eau et les pratiques agropastorales ont cre les paysages. Et quels paysages !

 

Pour comprendre cette organisation morphologique de la valle de la Sianne et du versant oriental du Czallier, il convient de s’intresser tous les aspects qui forment l’espace et qui en font un formidable cadre de vie, idal d’harmonie.

L’histoire gologique a marqu fortement notre pays et les traces des volcans sont toujours bien prsentes. Les sols sont l’origines des entits du paysage. Ceux de la vale de la Sianne sont particulirement reprsentatifs de la Haute-Auvergne.

L’eau chez nous a eu une grande importance dans la constitution des paysages. L’eau apparente, avec la Sianne, affleurante ou sous-jacente avec ses centaines de sources. L’eau matrise par l’homme, amnage pour ses activits. Charpente parfois discrte mais toujours dcisive des logiques constitutives des paysages de notre territoire.

Paysages models par des amnagements successifs au cours des sicles. L’histoire de la valle de la Sianne se lit dans les villages et les hameaux, les chemins et les routes, l’organisation de l’espace et le morcellement des parcelles agricoles, les vestiges de kilomtres de Palhs, l’utilisation des « Montagnes » pour l’Estive, son patrimoine bti...Tous ces lments rendent visibles et vidents les traits caractristiques de notre territoire.

REVES HABITES
Paysages humaniss
Paysages humaniss

Nos splendides paysages ont t models par des amnagements successifs au cours des sicles.Tous ces lments rendent visibles et vidents les traits caractristiques de notre territoire

L’histoire de la valle de la Sianne se lit dans les villages et les hameaux, les chemins et les routes, l’organisation de l’espace et le morcellement des parcelles agricoles, les vestiges de kilomtres de Palhs, l’utilisation des « Montagnes » pour l’Estive, son patrimoine bti.. .Et aujourd’hui, l’arrive problmatique des oliennes...

PATRIMOINE

L’eau

La Sianne, notre rivire

Cascades : la magie de l’eau

Mmoire d’eau

Les abreuvoirs

Les sources ferrugineuses

Les puits

Les moulins de la valle de la Sianne

Les ponts de pierre

Les passages gu

Les passerelles primitives sur la Sianne

Les lavoirs du XXme sicle

Les meules des moulins

Les moulins hydrauliques

Les moulins rservoir

Les moulins de communauts villageoises

L’irrigation le long de la Sianne

Les fontaines

Les milieux humides

Les retenues travers la Sianne

Le pays

Les gens

Le plateau du Czallier

Sucs et volcans

Routes et chemins

Des sites et des lgendes

La faune

La flore

Sites d’intrt europen

La valle de la Sianne en Haute-Auvergne

Toponymie

Les grottes

Roches et rochers

Les communes et leurs villages

Mobilier et art populaire

Les Activits

La production du miel

Les charbonnires

L’estive sur le Czallier Cantalien

Les mines

Traditions culinaires

Objets et machines

Activits traditionnelles

Les Palhs

Le ferrage des animaux

Les fours chaux

L’levage du mouton

La vie scolaire

Le travail agricole

Les prs-vergers

Le portage

Les activits itinrantes

L’usage du feu dans la maison traditionnelle

L’eau dans la salle commune

Le temps du couchage

Ranger et conserver

La conscription

Production laitire

Modes de vie

Manger en commun

Le Bti

Les maisons de bergers

Les abris colombins

Les fermes traditionnelles

Les chteaux

Les maisons fortes

Les maisons d’coles

Les abris vernaculaires

Les symboles sur le bti ancien

Les fours pain communaux

Burons du Czallier oriental

Les petits btiments d’levage

Les toitures du Czallier cantalien

Les murets en pierre sche

Les sols en pierre

Les fours pain privatifs

Maisons paysannes du Czallier

L’habitat protohistorique

Le Sacr

La Rsistance (39-45)

Les glises

Les chapelles

Les retables

Cloches et clochers

Les plerinages Laurie et au Bru de Charmensac

Les vitraux religieux

Les Tumulus

Les cimetires communaux

Les monuments aux morts

Objets du culte catholique

La statuaire des glises

Les bannires
de procession

Les oratoires

Les vtements liturgiques

L’imagerie mdivale religieuse

Les objets de pit

Des pratiques religieuses collectives

Les autels en marbre blanc

Les reliquaires