• DESTINATION

    Le Cézallier, la nature, les grands espaces...

    Le Cézallier, paradis des formes et des couleurs...un territoire unique en France, fabuleusement attirant. A découvrir en toute saison.

  • COMMUNAUX PLANTES

    La coupe annuelle dans les parcelles du bois du Lac

    Sur le versant nord du Ruisseau de la Meule, sur un dénivelé d’environ 200 mètres, s’étalait la coupe du Lac, le bois réservé aux habitants du hameau du Lac (commune de Vèze).

    Il était divisé (...)

  • POUR LA MOISSON

    L’affutage particulier de la lame de la faux

    Comme toute lame tranchante qui travaille, la lame de la faux s’usait et s’émoussait à l’usage. De temps en temps, il fallait raviver le taillant. C’était le rôle de la pierre à aiguiser que le (...)

  • SAVOIR-FAIRE

    Des ponts adaptés au pays

    Deux types de ponts franchissent la Sianne sur les 25 kilomètres de son parcours : le dos d’âne et l’anse de panier, des techniques issues du Moyen-Age.

  • ASSEMBLEE GENERALE 2024

    Rapport d’activités 2023

    En 2023, l’ensemble des activités de l’association a donné une nouvelle fois du sens à notre projet associatif intercommunal. Nos initiatives ont permis d’exprimer notre engagement pour le pays (...)

  • ORFEVRERIE AUVERGNATE

    Le pendentif Saint-Esprit

    Ce bijou qui cumule à la fois des symboles chrétiens et populaires était particulièrement apprécié dans la région. La plupart des familles de la vallée de la Sianne possédant un tel bijou le (...)

  • SUR LE PLATEAU DU BRU

    Jour de labour avec les boeufs

    Le travail du sol est la première activité agricole de l’automne qui ouvre la terre pour recevoir l’ensemencement ou les plantations. Depuis le début du 20ème siècle le labour a bénéficié de (...)

  • METHODES

    Les tableaux pédagogiques

    Les tableaux pédagogiques et les cartes murales scolaires aux couleurs vives ont été au cours du 20ème siècle des supports remarquables à l’enseignement de toutes les matières de l’école (...)

  • TERRES CULTIVABLES

    L’enterrassement des versants ensoleilés

    Le principal objectif des terrasses tait de gagner sur la montagne le maximum d’espace afin d’y développer la culture de la vigne malgré une zone de plantation entre 500 et 800 mètres (...)

  • PAYSAGES HUMANISES

    Palhàs : une vallée se couvre de terrasses

    Située dans le Cantal et sur quelques kilomètres en Haute-Loire, la vallée de la Sianne coincée entre les deux plateaux de la Planèze et du Cézallier correspond à ces territoires très (...)


Association
A+  A-    Imprimer

Rapports d’activités de 2000 à 2023

Comme chaque année, l’Assemblée Générale statutaire est l’occasion de faire le point sur les activités et les projets de l’association. Une occasion pour chaque adhérent d’exprimer ses idées et ses remarques sur l’avenir de l’association. A lire une synthèse des rapports d’activités des années 2000, 2001, 2002, 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020, 2021, 2022, 2023.

ASSEMBLEE GENERALE 2024
Rapport d’activités 2023
Rapport d’activités 2023

En 2023, l’ensemble des activités de l’association a donné une nouvelle fois du sens à notre projet associatif intercommunal. Nos initiatives ont permis d’exprimer notre engagement pour le pays et son patrimoine. Une année riche en restitutions à partir de nos recherches, et de bons moments de découvertes de notre région et son patrimoine rural. Environ plus de 2700 visiteurs ou participants.

Fête du pastoralisme, Cézens, 18-21 mai

Exposition sur les burons et participation à une conférence

Les organisateurs de cette nouvelle fête du pastoralisme sur la commune de Cézens qui visait à mettre en valeur les paysages et la transhumance dans les Monts du Cantal ont sollicité notre association pour le prêt de l’exposition sur les burons et la participation à une conférence sur l’estivage à laquelle André Thomas a pu intervenir. Une sélection des panneaux de l’exposition a pu être proposée à la découverte du public durant quatre jours et aux participants à la conférence. Une bonne centaine de visiteurs.

Fête de l’estive, Allanche, 26-27 mai

Exposition Estives et burons du Cézallier

Comme chaque année nous étions présents à la Fête de l’estive à Allanche pour cet événement qui met en valeur les activités pastorales et patrimoniales du Cézallier. Notre exposition sur les burons du Cézallier présentée dans la salle Maurice Jallenques a attiré comme à chaque fois de nombreux visiteurs, principalement des personnes extérieures à la région. Accessible dès le vendredi après-midi l’exposition offre pour des visiteurs une belle opportunité pour comprendre le pastoralisme historique de la région avant les animations festives du samedi. Beau succès avec 520 visiteurs.

Lancement des estivales

Salle communale, Laurie, 15 juillet

Le lancement de nos estivales est un moment important qui donne du relief et de la visibilité à nos actions intercommunales. Ce temps fort au cœur de l’été exprime notre engagement pour le pays et son patrimoine. Réunis à la salle communale de Laurie pour les 22ème estivales ont été présentés à la fois les activités et les objectifs de l’association et le programme conséquent des animations culturelles et patrimoniales dans notre territoire d’intervention.

Notre président a particulièrement remercié le maire de Laurie Robert Jouve pour son aide dans l’organisation du lancement des estivales..Et au nom du Conseil d’Administration il a exprimé sa satisfaction de la présence de nombreux élus notamment Stéphane Sautarel Sénateur et Conseiller Régional qui représentait monsieur Laurent Vauquiez Président de la Région, Aurélie Bresson Maire de Vèze et Conseillère Départementale, Didier Alchame Maire de Massiac, Président de Hautes-Terres Communauté, Marina Besse Conseillère Départementale, Jean-François Landes maire de Molèdes, des Conseillers municipaux des communes de notre territoires et nos amis associatifs du secteur.

Cette rencontre a aussi été l’occasion pour l’association de souligner des efforts faits par les municipalités pour le patrimoine et le tourisme local mais aussi d’exprimer un certain nombre de souhaits notamment le besoin de la mise en place d’appels à projets sur le patrimoine accessibles aux associations au niveau communal, communautaire et départemental. La manifestation s’est conclue par un très bon cocktail préparé par l’auberge de Laurie. 80 personnes ont participé à ce temps fort estival.

Exposition, salle communale, Laurie, 15 juillet-13 août

« Usages traditionnels du bois dans le Cézallier »

Notre exposition créée cette année a révélé les usages traditionnel du bois qui évoquent comment les générations les plus proches de nous ont laissé une formidable mémoire collective d’utilisation du bois et surtout laissé un patrimoine populaire précieux. Réalisée avec la complicité d’habitants du territoire, l’exposition restitue au moins 200 ans d’usages du bois dont on peut encore trouver les traces dans tous les villages du Cézallier. L’exposition décrit avec plusieurs centaines de photographies ces anciens usages pour la combustion, la construction, le portage et le roulage, les objets spécifiques de métiers, des équipements et mobiliers traditionnels. L’exposition permet ainsi de mieux comprendre comment le bois est devenu un matériau polyvalent pour la vie quotidienne et pour les activités humaines, indispensables durant des siècles. Une belle réussite qui a attiré 360 visiteurs.

Exposition au château des Mercoeurs, Blesle, 24 juillet-6 août

Usages traditionnels de la pierre dans le Cézallier

L’exposition qui montre comment les différentes générations du Cézallier ont utilisé la pierre a été particulièrement apprécié principalement par les touristes venus à Blesle. Nous avions fait un effort pour la signalisation, point faible des autres années. Autour d’une dizaine de thématiques l’exposition retrace l’emploi de la pierre pour s’abriter, travailler, circuler, vivre au quotidien, exprimer ses croyances, enrichir les paysages. Et comme pour chacune de nos expositions toutes les photographies restituent notre territoire et son histoire sociale et patrimoniale. 620 visiteurs ont parcouru l’exposition. Un beau record pour deux semaines d’exposition.

Rencontre passion, Vèze, 27 juillet

Edwin Clément, archetier

La conception d’une baguette d’archet pour différents instruments de musique est un extraordinaire travail artistique. Edwin Clément qui possède une maison à Vèze a pu expliquer son métier-passion d’archetier avec l’utilisation de matériaux précieux (le bois de pernambouc,l’argent, l’or, le nacre..) pour les plus grands artistes internationaux. La soirée s’est déroulée en deux temps : à la salle communale une démonstration du processus de fabrication d’un archer, les outils, la technique, le métier-d’art.. Puis à l’église Saint-Pancrace toute proche pour un petit concert inédit par Edwin lui-même qui a mis en pratique et en musique les effets sonores de l’archet. Une soirée unique qui a obtenu un fort taux de satisfaction de la part des 68 participants de la soirée.

Rando-auto, Allanche/Feydit, 2 août

La chapelle de Chanet et ses trésors

Cette balade commentée proposée en voitures personnelles a donné la possibilité de découvrir la chapelle Saint-Julien de Chanet, un bâti exceptionnel situé sur les bords de la vallée de la Sianne et de voir ses trésors religieux conservés désormais à l’église Saint-Jean-Baptiste d’Allanche. Pour la visite de cette petite église au milieu de nulle part nous avons bénéficié des recherches de Jean Bernard Belland, de l’Association des Amis du Vieil Allanche, qui a pu restituer des éléments à la fois historiques, architecturaux et patrimoniaux. La chapelle totalement vide depuis plus de 50 ans, avait une fabuleuse statuaire qui a pu être en partie sauvée et exposée dans l’église d’Allanche où les participants ont pu la découvrir. Grâce aux Amis du Vieil Allanche a été exceptionnellement montrée la croix processionnelle en argent (objet classé) et un reliquaire-monstrance, deux objets originaux issus de la chapelle de Chanet. Une belle après-midi qui a rassemblé 30 personnes.

Balade patrimoniale, Peyrusse, 10 août

Un village, une histoire : Aubejeac

Cette déambulation patrimoniale dans l’un des hameaux de la commune de Peyrusse a dépassé toutes nos espérances. Bien préparée et co-animée avec l’association CAP Peyrusse, les participants

venus nombreux, dont une bonne partie de la commune elle-même, fait à signaler, ont pu bénéficier d’une visite originale du hameau , remarquable pour son bâti ancien spécifique et ses particularités sociales et historiques. Grâce à la gentillesse de certains habitants il a aussi été possible de pénétrer à l’intérieur d’habitations privées ce qui a rendu cette balade patrimoniale très instructive sur l’organisation de la vie locale, privée et collective. La balade s’est achevée sur le couderc par un rafraîchissement bien mérité sous le soleil. Un grand merci à CAP Peyrusse et à la Mairie. La balade a attiré 80 personnes.

Cinéma du patrimoine

Charmensac, salle communale, jeudi 20 juillet

Anzat-le-Luguet, jeudi 17 août

Au programme cette année un film de 1951 peut connu : « La table aux crevés », le premier long métrage d’Henri Verneuil dans une adaptation du roman de Marcel Aymé qui avait obtenu le Prix Renaudot pour cette œuvre en 1929. Cette comédie dramatique avec notamment Fernandel, Maria Mauban, Fernand Sardou.. a pour cadre deux villages de Provence où se jouent des rivalités entre les paysans des plaines et ceux des bois. La scène finale au champs du lieu-dit « La table aux crevés » met tout le monde d’accord. Une étude de mœurs qui a attiré 22 spectateurs à Charmensac et 65 à Anzat-le-Luguet.

Foire des Palhas, Massiac, 28-29 octobre

Exposition « Usages traditionnels du bois »

L’association a été comme chaque année partenaire de la Foire des Palhas de Massiac qui représente une belle vitrine pour les produits du terroir et l’identité du Pays de Massiac. Installée dans le préau de l’école primaire publique, l’exposition créée à Laurie durant l’été a véritablement trouvé sa place dans les nombreuses animations proposées au public qui s’est massivement déplacé durant les deux journées. L’exposition sur les usages traditionnels du bois est un thème qui parle à tous. Les visiteurs dont certains nous disent ne jamais manquer nos expos, ont beaucoup réagit et posé des questions complémentaires y compris sur les activités de l’association et ses projets. Un bilan des visites exceptionnel avec 780 visiteurs sur les deux journées.

Exposition au siège départemental du Crédit Agricole,

Aurillac, 23 novembre 2023-14 février 2024

Notre exposition sur les burons n’en finit pas de tourner dans le Département du Cantal. La direction cantalienne du Crédit Agricole a souhaité proposer dans le hall d’accueil pour son public partenaire et son nombreux personnels notre exposition sur les burons du Cézallier. Une belle opportunité pour notre association qui prépare un partenariat financier avec la banque pour notre projet de livre. Une sélection de panneaux a permis de mettre en valeur le travail patrimonial de l’association et la valorisation auprès des personnels du CA et différents partenaires. Selon nos contacts au CA. ce patrimoine emblématique du Cantal a été très apprécié.

Bilan du site internet cezalliersianne.fr

Notre site internet poursuit sa belle mission d’information sur notre patrimoine. Il a enregistré en 2023 20252 visites contre 16670 en 2022. A noter que depuis sa création en 2009 (15 ans) le site de l’association a enregistré 313 922 visites. Un beau palmarès pour un site patrimonial local.

Les thématiques consultées cette année par les internautes restent stables : 56% pour les fiches patrimoine, dont 16,7% pour le portail activités traditionnelles qui dépasse pour la première fois celui du bâti, 15,5%. Ceci étant probablement dû à la mise en ligne de nombreuses fiches issues de nos dernières expositions.

Mise à niveau sécuritaire du site internet

Un important incident technique a totalement effacé tous les contenus anciens et peu sécurisés du site internet de la base de données de notre hébergeur. Heureusement notre webmasteur réalise de temps en temps une sauvegarde complète du site. Cette sauvegarde a permis de réinstaller nos informations, mais cela a pris beaucoup de temps car une partie des photos ont disparu dans la réintégration des données et produit un coût imprévu pour notre budget. Avec la mise en ligne d’une configuration améliorée nous espérons être à l’abri d’incidents pour un temps ?

Le projet livre patrimoine du Cézallier

Le projet d’édition du livre sur notre patrimoine a progressé durant l’année. Deux séances de travail ont eu lieu avec la journaliste qui reprendra les textes présents sur le site internet, base du contenu du futur ouvrage. La journaliste a par ailleurs effectué une visite de terrain lors de la fête de l’estive à Allanche et dans les différents villages de notre territoire pour s’imprégner des particularités du pays et de son patrimoine. Elle a commencé son travail rédactionnel. Un premier sommaire provisoire a été proposé au Conseil d’Administration. Plusieurs rencontres ont eu lieu avec des élus pour évoquer des possibilités d’obtention d’une aide financière exceptionnelle ainsi qu’auprès du Crédit Agricole du Cantal. Lors du lancement des estivales à Laurie notre président a interpellé les élus présents pour solliciter leur soutien au projet. L’année 2024 sera décisive pour la recherche de financement, l’écriture des premiers textes et la création d’une maquette.

Rencontres diverses

Participation le 29 juillet à la restitution officielle des statues rénovées à l’église de Lussaud. Cette restauration a obtenu le Prix Brigitte Mézard décerné par l’Association des Amis du Patrimoine de la Haute-Auvergne. A noter que notre association avait soutenu activement la campagne de financement participatif. Son objectif était de rassembler des fonds pour restaurer et protéger durablement deux statues d’art populaire issues de l’église Sainte Madeleine de Lussaud. La manifestation a été l’occasion d’intéressantes discussions avec les habitants du village et avec la Sous-Préfète qui a eu l’occasion de découvrir l’ancienne petite école du hameau dans laquelle André Thomas a effectué son premier poste d’instituteur. A la fin de la manifestation nous avons vécu un moment convivial très appréciable . Merci aux habitants de Lussaud

Le 11 août nous avons participé à la demande du maire de Laurie Robert Jouve à un échange sur les chemins de randonnées sur la commune avec deux représentants du service randonnées de Hautes-Terres-Communautés. Nous avons insisté sur l’importance d’une valorisation du site des tumulus de Lair de Laurie et suggéré la mise en place d’une signalitique et la création d’un Qrcode le long du parcours de découverte des 21 tumulus. La discussion a également porté sur la valorisation et le balisage du chemin de pèlerinage Blesle-Laurie.

Plusieurs rencontres ont eu lieu dans la perspective des estivales 2024 notamment concernant le projet d’exposition « Du grain au pain » : rencontre avec le maire de Charmensac, Christophe Soulier pour le site d’exposition dans la commune et le maire de Laurie Robert Jouve pour la recherche de matériels agricoles à exposer. Rencontres avec des agriculteurs pour le prêt de matériels. Une séance de travail du Conseil d’Administration a eu lieu avec la participation de monsieur Pradal pour l’organisation d’une journée de battage à l’ancienne sur le couderc du hameau de La Sagne.

Adhésions à l’association

Stabilité des adhésions à l’association : 107 adhérent.e.s en 2023 (110 en 2022) avec des membres issus des sept communes de notre territoire d’intervention. Une bonne moitié adhère depuis les débuts de l’association. Une encourageante fidélité.

A noter que deux initiatives ont dû être reportées : la randonnée sur la commune de Molèdes pour cause de journée de canicule et la conférence à Auriac-l’Eglise pour cause d’indisponibilité de l’intervenant.

ASSEMBLEE GENERALE 2023
Rapport d’activités 2022
Rapport d’activités 2022

Après la pandémie qui a fortement bousculé la vie associative, les activités de notre association ont retrouvé leur rythme habituel en 2022 avec des rencontres et des découvertes passionnantes sur notre patrimoine et la vie du pays. De bons moments partagés lors de nos expositions, nos randonnées patrimoniales et animations culturelles diverses qui ont trouvé leur public. Environ 2800 personnes.

Exposition, Aurillac, Atrium du Conseil Départemental du Cantal, 12-29 avril Les burons, l’habitat fromager des montagnes du Cantal

Cette exposition qui connaît un succès permanent a été présentée dans un lieu symbolique de la République, le hall d’accueil du Conseil Départemental du Cantal durant deux semaines. Elle a été inaugurée en présence de monsieur Bruno Faure, Président du Conseil Départemental.
Proposée en partenariat avec l’association pour la Sauvegarde des Burons du Cantal l’exposition restitue d’une façon originale ce patrimoine emblématique des estives : les burons, bâtiments-sentinelles témoins de l’histoire fromagère de sept territoires du pastoralisme cantalien. L’exposition est composée de près de 200 reproductions d’aquarelles sur les burons d’Alain Delteil, accompagnées par une vingtaine d’extraits de textes de poètes auvergnats du début du 20ème siècle.
On estime à plus d’une centaine de personnes qui ont regardé l’exposition

Fête de l’estive, Allanche, 27- 28 mai
Exposition, Estives et burons du Cézallier

Présence traditionnelle de notre association à la Fête de l’estive à Allanche, événement marquant qui met en valeur notre territoire, ses activités pastorales et patrimoniales. Notre exposition sur les burons a une nouvelle fois attiré salle Maurice Jallenques beaucoup de visiteurs de la fête. Ce succès s’explique par le contenu de l’exposition qui colle à l’événement et qui décrit le patrimoine architectural des burons, la fabrication du fromage, les caractéristiques humaines et économiques des activités pastorales sur les estives du Cézallier. Beau succès avec 810 visiteurs.

Lancement des estivales
Espace municipal de Vèze 16 juillet

Temps fort traditionnel depuis plus de 20 ans l’ouverture officielle de nos estivales annuelles a été conjointement lancée avec l’exposition Vezart organisée par la Mairie de Vèze. Evénement sans précédent pour la commune, deux expositions culturelles et patrimoniales ont pu bénéficier d’une communication commune renforcée, de leurs réseaux de sympathisants-es et de touristes curieux de découvrir à la fois des oeuvres diverses et un patrimoine local restitué sur les usages traditionnels de la pierre, la 21ème exposition de notre association.
Notre président a particulièrement remercié madame la Maire Aurélie Bresson et son équipe municipale pour l’organisation de cette rencontre et son soutien aux initiatives de l’association. Il a tenu à rappeler l’intérêt économique, touristique, mémoriel et social de la valorisation du patrimoine pour le pays. A ce propos, il a annoncé le projet d’édition d’un livre de référence sur le patrimoine de la vallée de la Sianne et le Cézallier « pour laisser aux générations futures des traces de la vie des gens d’ici les derniers siècles ».
L’intérêt suscité par l’événement culturel dans une petite commune de la vallée de la Sianne s’est aussi manifesté par la présence d’élus, Gilles Chabrier, Conseiller Départemental 15, Bernard Delcros, Sénateur du Cantal, Stéphane Sautarel, Sénateur du Cantal, Mme La Sous Préfète de Saint Flour ainsi que plusieurs maires (Molèdes, Allanche...) et conseillers municipaux du secteur.
104 personnes ont participé à l’événement.

Exposition salle polyvalente de Vèze, 16 juillet - 15 août
Usages traditionnels de la pierre dans le Cézallier

Animation centrale de nos 21èmes estivales l’exposition (une création 2022) a offert une nouvelle fois l’occasion de découvrir le patrimoine et l’histoire locale liée à celle des habitants qui ont façonné le territoire de la vallée de la Sianne et du Cézallier. A l’aide de plusieurs centaines de photographies l’exposition a montré comment les générations du Cézallier ont utilisé la pierre, première ressource naturelle depuis la nuit des tremps, au même titre que le bois et l’eau. Autour d’une dizaine de thématiques l’exposition retraçait l’emploi de la pierre pour s’abriter, travailler, circuler, vivre au quotidien, exprimer ses croyances, enrichir les paysages. Un thème d’expo qui a intéressé 320 visiteurs et la centaine de participants à l’inauguration.

Exposition au château des Mercoeur, Blesle, 25 juillet-7 août
La vie d’avant dans le Cézallier, mémoire vivante des images

Les photographies anciennes sur la vie sociale et économique du Cézallier constituent un riche patrimoine que l’association a rassemblé durant plus de 15 ans auprès de la population locale et qu’elle restitue dans cette exposition de plus de 300 documents. Une dizaine de thèmes racontent la vie des communes et de leurs habitants à l’aide de photos inédites de 1900 à 1970. Une évocation concrète de la vie autrefois qui représente un voyage original et mémoriel dans l’histoire des gens du Cézallier et de la vallée de la Sianne. 390 visiteurs ont parcouru l’exposition durant quinze jours.

Photos du Cézallier, Maison Onslow, Blesle, 9 juillet - 17 août
Cézallier, la terre penche

Créée pour la fête du Cézallier en 2021 par notre association cette exposition a été présentée dans un autre cadre à Blesle. Une cinquantaine de photographie de Jean-Jacques Le Moan ont restitué une certaine vision de la riche personnalité du Cézallier d’hier et d’aujourd’hui. Les images étaient accompagnées de descriptions poétiques inédites de l’écrivain Pierre Jourde. Une centaine de visiteurs.

Rando auto, Saint-Etienne-sur-Blesle, jeudi 28 juillet
Géologie, volcanisme et minéralogie en Cézallier

L’histoire géologique et les paysages du bord oriental du Cézallier ont été le prétexte d’une découverte originale des différentes époques qui marquent encore notre territoire. Monsieur Martin Rieuf, géologue à la retraite a été le guide de cette animation mobile autour de la commune de Saint-Etienne-sur-Blesle et Autrac. Différentes particularités géologiques et minérales ont été expliquées aux participants qui ont eu notamment l’occasion de se rendre à la source salée méconnue du Saliut au fond du ravin de Ribes peu praticable sans un accompagnateur local. Autour de cette merveille de la nature où sont visibles d’anciens griffons et stalactites plusieurs plantes halophiles rares ont pu être observées et expliquées. Une après-midi instructive et un peu technique qui a intéressé les 50 participants-es.

Cinéma du patrimoine
Molèdes, grange dans le bourg, vendredi 22 juillet
Anzat-le-Luguet, salle polyvalente, mercredi 10 août

Deux films ont été proposés lors de ces soirées traditionnelles de nos estivales du cinéma du patrimoine. Compte tenu de la durée du film de Marcel Pagnol « Joffroi », ont été exceptionnellement ajoutés trois courts métrages des « Lettres de mon moulin » d’Alphonse Daudet, réalisées également par Marcel Pagnol.
Le moyen métrage Joffroi, rarement projeté, raconte l’histoire du vieux Joffroi qui ayant vendu son verger à un voisin s’oppose à lui lorsqu’il entreprend d’arracher les vieux arbres. Un bon moment de cinéma populaire.
Issues de la série des « Lettres de mon moulin » trois satires sociales savoureuses de Marcel Pagnol ont également été appréciées des spectateurs : Les trois messes basses, l’Elixir du Père Gaucher, le secret de maître Cornille.
50 spectateurs à Molèdes, 40 à Anzat-le-Luguet

Concert, église de Charmensac, jeudi 4 août
Frissons musicaux, secrets d’instruments

Cette soirée musicale a été un moment fort des estivales 2022. Isabelle Chenot, flûtiste à l’orchestre Statquapélé de la ville de Hall en Allemagne et Nathan Degrange-Roncier, multi instrumentiste classique, organiste et enseignant aux conservatoires de Lyon, Montélimart et Valence ont fait entrer les spectateurs dans un univers musical original. Avec des instruments inhabituels en concert aux sonorités surprenantes comme le cornet à bouquin ils ont restitué des airs musicaux inattendus et présenté les particularités de chaque instrument (cornet à bouquin, flûtes diverses, harmonium, cornemuse...). Un concert original qui a été très apprécié par 60 personnes.

Repas-cabaret-bal, salle polyvalente Auriac-l’Eglise, samedi 6 août
Cette soirée conviviale pour fêter les 20 ans de notre association a été superbement animée par le Duo Oxygène qui a fait passer un bon moment aux adhérents-es et amis-es de l’association. Le repas lui aussi a été apprécié : soupe de champagne, terrine aux trois poissons, rôti de veau aux girolles et son gratin, framboisier et sa verrine. En début de soirée le Conseil d’Administration a remis à notre président Jacques Hamon la médaille de bronze de la Jeunesse, des sports et de l’engagement associatif décernée par le Préfet du Cantal pour son implication et son dynamisme à la tête de l’association. 92 personnes ont fait la fête.

Atelier cuisine, Peyrusse, jeudi 18 août
Notre traditionnel atelier cuisine estival a été une nouvelle fois un beau moment de transmission de savoir-faire dans une belle ambiance qui s’est conclue par la dégustation des produits préparés. Madame Jeanine Pantel a laissé la main désormais. Présente un moment à l’atelier, l’association l’a remercié pour sa collaboration précieuse durant une dizaine d’année. Monsieur Delos, ancien boulanger-pâtissier de Massiac a animé cet atelier et fait bénéficier les participants-es de son expérience notamment pour le feuilletage, la crème pâtissière, la mousseline et la fabrication de délicieux mille feuilles, nature et aux framboises. 16 stagiaires ont participé à l’atelier.

Exposition à la médiathèque intercommunale de Massiac, 12 septembre- 30 octobre
Intérieurs anciens de la maison traditionnelle du Cézallier Cantalien

Installée durant un mois et demi au coeur de la médiathèque cette exposition sur des espaces anciens privés, et caractéristiques du Cantal, a rappelé au public local comment vivaient dans notre territoire les familles autrefois dans les communes d’Auriac-l’Eglise, Charmensac, Laurie, Molèdes, Peyrusse, Vèze. Plus de 400 photographies inédites restituent un patrimoine insoupçonné sur l’habitat, la vie quotidienne et sociale en sursis. Une mémoire visuelle qui n’a pas laissé indifférent les nombreux utilisateurs de la médiathèque et qui l’ont fait savoir.

Prêt d’exposition, Coltines, 14-16 septembre
Les burons, l’habitat fromager des montagnes du Cantal

L’association Auvergne Estives, organisatrice à Coltines de la 37ème rencontre nationale des acteurs du pastoralisme a souhaité présenter aux participants l’exposition « Les burons, l’habitat fromager des montagnes du Cantal » estimant être un bel outil de valorisation du patrimoine du pastoralisme auvergnat. Selon les organisateurs l’exposition a été très appréciée.

Conférence interactive, Laurie, mercredi 26 octobre
La bourrée dans tous ses états

Organisée dans le cadre des Rencontres Occitanes du Pays de Massiac cette conférence avait pour objectif de porter un nouveau regard sur la bourrée, patrimoine immatériel emblématique notamment en Haute-Auvergne. Durant deux heures Eric Desgrugillers de l’Agence des Musiques des Territoires d’Auvergne a fait découvrir l’histoire de la bourrée et ses différentes pratiques (chants, danses, musiques) en Auvergne, dans le Cézallier notamment et ailleurs en France. Illustrée de documents d’archives photographiques, d’enregistrements sonores et d’interprétations musicales issues d’un copieux répertoire, l’animation d’Eric Desgrugillers a passionné les participants-es. La rencontre s’est terminée par un bon moment de démonstrations de danses participatives avec le public présent suivi de la traditionnelle dégustation du pâté aux pommes. 40 participants-es.

Foire des Palhàs, préau de l’école publique, Massiac, 29-30 octobre
Exposition Usages traditionnels de la pierre dans le Cézallier

Dans le cadre de la 26ème édition de la foire des Palhàs à Massiac l’association a proposé non-stop l’exposition créée lors des estivales 2022 sur les usages de la pierre. Autour d’une dizaine de thématiques de nombreuses photos inédites ont raconté comment les anciennes générations du Cézallier ont utilisé la pierre. De nombreux visiteurs se sont attardés devant les différents panneaux et ont pu converser et partager leurs propres souvenirs ou commentaires avec les membres de l’association présents. Une présence de l’association qui a été remarquée offrant un beau contenu patrimonial au grand rendez-vous annuel sur les produits du terroir et l’identité du Pays de Massiac et de l’Alagnon. 710 visiteurs durant les deux jours.

Bilan du site internet cezalliersianne.fr
Notre site internet a continué à intéresser les internautes avec une progression des visites par rapport 2021. Le site a enregistré 16670 visites en 2022 contre 14000 en 2021. Les thématiques consultées par les internautes sont stables : 56,2% pour le patrimoine du Cézallier (dont 15,5% pour le bâti), 16% pour l’actualité de la page d’accueil, 8,8% pour les diaporamas photos, 6,3% pour nos infos associatives.
Avec plus de 1500 fiches et plus de 2500 photographies, notre site internet représente toujours l’un des plus importants médias sur le patrimoine local en Auvergne. Et comme le dit un internaute dans un email de félicitations : « Travail très documenté, on perçoit l’amour du pays et la volonté de mettre en valeur un patrimoine façonné par des habitants ancrés sur ce terroir et faisant tout pour y vivre ». Bien vu !

Groupe facebook « Cézallier territoire d’Auvergne »
Ouvert en 2021 pour donner encore plus de visibilité à notre territoire et aux initiatives de l’association, le groupe facebook que nous animons poursuit son chemin. Selon les statistiques de Facebook, au 31 décembre 2022 le groupe a atteint 2200 membres, chiffre qui a doublé sur un an. La mise en ligne de « Posts » est aussi bien renseigné par les membres qui dans l’ensemble respectent la consigne de publication d’infos et de photos sur le pays, les traditions d’Auvergne. Beaucoup de « Posts » dépassent le millier de vus et toujours plusieurs centaines, sans compter les partages sur d’autres groupes. Un beau succès.

Préparation du livre sur notre patrimoine
Décidé par l’Assemblée Générale d’Avril 2022, le projet d’édition d’un livre de référence sur le patrimoine du Cézallier pour 2025 se prépare. Au regard de l’ampleur de la réalisation du projet et de l’investissement financier pour l’association une première étape a été engagée lors du dernier semestre 2022 : annonce du projet et de nos futures demandes aux élus lors du lancement de nos estivales en juillet à Vèze ; 1ère séance de travail avec une journaliste qui reprendra nos textes du site internet (devis finalisé) ; établissement d’un devis auprès du studio PPC pour la maquette du futur livre ; contact avec un imprimeur pour étudier un devis d’impression ; discussion avec le Président du Crédit Agricole Cantal pour envisager un soutien financier. Au premier semestre 2023 le Conseil d’Administration prendra les premières décisions pour engager concrètement le travail éditorial, le choix d’impression et les demandes de financements, le mode de diffusion...

Adhésions à l’association
Petite baisse des adhésions à l’association : 110 adhérents-es en 2022 (120 en 2021) avec des membres issus des sept communes de notre territoire d’intervention. Une bonne moitié adhère depuis les débuts de l’association. Une encourageante fidélité.

A noter aussi...

Notre présence à l’inauguration de la Maison des Services à Allanche, la visite du chantier de restauration du buron de Margemont à Molèdes par ses propriétaires ayant bénéficié de l’aide financière du Loto du patrimoine ; rencontre avec Philippe Simon archéologue qui a fouillé le site de Lair de Laurie en 1962, notre participation à l’inauguration de la rue Alphonse Vinatié à Massiac, notre présence à la conférence annuelle des Amis du Vieil Allanche, à l’Assemblée Générale de l’association Autour des Palhàs,

ASSEMBLEE GENERALE 2022
Rapport d’activités 2021
Rapport d’activités 2021

Belle année pour notre association qui fêtait son 20ème anniversaire dans une période marquée par la pandémie et les conditions sanitaires qui n’ont pas permis la mise en œuvre de tous nos projets. Malgré tout, nos différentes initiatives ont rassemblé 2013 personnes, ce qui représente un bon bilan.

Lancement des Estivales du 20ème anniversaire, salle polyvalente, Auriac-l’Eglise, 17 juillet

Temps fort pour l’association qui voulait marquer par cet événement les 20 ans de sa création et présenter une fois n’est pas coutume les membres du Conseil d’Administration qui depuis des années réfléchissent, enquêtent, font des recherches, donnent du temps pour mettre en œuvre les projets patrimoniaux de l’association et qui l’ont fait durer jusqu’à aujourd’hui.

Dans son discours notre président à tenu a rappeler la dimension intercommunale de l’association (et ses 120 adhérents) qui depuis 20 ans multiplie les initiatives pour garder vivants et accueillants le pays et son patrimoine par des expositions, des randonnées, des soirées cinéma du patrimoine, des repas festifs, des conseils aux particuliers, la restitution des recherches sur le site internet... une multitude d’activités bénévoles autour des particularités de notre territoire, sa mémoire sociale, son patrimoine. Un lancement des 20 èmes estivales convivial, chaleureux qui a rassemblé 80 personnes.

Exposition rétrospective salle polyvalente Auriac-l’Eglise, 17 juillet-8 août
« Un pays, des gens, un patrimoine en Cézallier »
200 ans revisités pour faire mémoire et transmettre.

20 ans de vie associative pour le patrimoine rural valaient bien une grande initiative pour mettre en valeur le patrimoine et la mémoire des communes de la vallée de la Sianne et du Cézallier. Pour notre association les expositions thématiques ont été l’un des moyens privilégiés pour mettre en valeur le travail de recherche et de sensibilisation au patrimoine de proximité. Nos 18 expositions réalisées entre 2001 et 2020 ont été porteuses de sens, une invitation à la conservation, la protection, la recherche, l’éducation et la découverte touristique du territoire.

Pour les 20 ans de l’association une rétrospective s’imposait pour montrer l’identité d’un territoire depuis 200 ans à travers son patrimoine et ses traditions. L’exposition géante présentée dans la salle polyvalente d’Auriac-l’Eglise durant quatre semaines s’est appuyée sur une sélection de 300 panneaux (sur 650) issus des 18 expositions thématiques appréciées par près de 50 000 visiteurs en 20 ans..

Un mur d’images de plus de 100 mètres a transformé la salle polyvalente en musée photographique éphémère du patrimoine Auvergnat autour de cinq grandes thématiques : un territoire en Auvergne paysanne (un pays de pierre et de volcans), le bâti traditionnel du Cézallier (deux siècles d’histoire locale et d’architecture populaire), des activités humaines au cœur d’un terroir (des vies et des savoir-faire), des traditions (des pratiques individuelles et collectives en héritage), la vie quotidiene (modes de vie, relations sociales, activités familiales). 330 visiteurs ont apprécié cette rétrospective dans le contexte du respect des gestes barrières dûs à la pandémie.

Exposition au Château des Mercoeurs, Blesle, 9-22 août
« Pierres et volcans, mémoire de la vallée de la Sianne »

L’histoire géologique a fortement marqué les paysages de notre territoire et la présence humaine bi-millénaire a particulièrement modifié cet environnement. L’exposition « Pierres et volcans » présentée une nouvelle fois durant l’été à Blesle a mis en valeur toutes les caractéristiques de la roche et de l’utilisation de la pierre. 

Avec 35 panneaux et plus de 300 photographies l’exposition a fait revivre à la fois un patrimoine naturel et une épopée humaine au cours de laquelle les populations ont su tirer partie d’une ressource inépuisable. L’exposition a accueilli 370 visiteurs, principalement des touristes de passage très intéressés par les particularités du patrimoine liées au volcanisme en Auvergne.

Exposition à la salle polyvalente, Vèze, 24 juillet- 8 août
« La vie d’avant dans le Cézallier, mémoire vivante des images, 1900-1970 »

Cette exposition réalisée en 2018 composée exclusivement de photographies anciennes issues d’un récollement auprès des familles de notre territoire durant plus de 15 ans a vraiment trouvé son public local et touristique à Vèze durant l’été, à côté d’une autre et belle exposition de peinture organisée par la commune. Cette restitution publique a une nouvelle fois conquis les visiteurs qui ont retrouvé avec nostalgie des moments de la vie d’avant qu’ils ont parfois connu. 304 visiteurs ont pu s’arrêter un moment sur ce qu’était la vie, le travail et les relations sociales dans nos campagnes jusqu’aux années 1970.

Grâce aux collectage de photographies anciennes, familiales et professionnelles, auprès d’une soixantaine de familles nous avons pu construire un voyage dans le temps pas si lointain mais qui semble terriblement différent. Issues du fonds photographique de l’association plus de 300 photographies inédites classées autour de 16 thématiques nous ont raconté avec bonheur les différents aspects de la vie des habitants des bourgs et des hameaux de notre territoire. Tout le monde en redemande, signe de l’impact émotionnel de cette exposition.

Rando musique, jeudi 22 juillet, Peyrusse
En partenariat avec l’Association CAP Peyrusse a eu lieu une sympathique balade familiale de 9kms à la découverte du patrimoine et des paysages sur l’un des secteurs de la commune de Peyrusse. Cette randonnée était ponctuée par des haltes musicales. Léo et Flavy Brossy ont assuré ses moments de pauses avec des interprétations populaires issues du répertoire traditionnel avec leurs divers instruments. En fin de randonnée un pot convivial à la salle polyvalente de Peyrusse a cloturé cette journée avec des airs à l’orgue de barbarie.
50 personnes ont participé à la randonnée.

Rando sur le pastoralisme, jeudi 29 juillet
La vache Salers, reine des estives du Cézallier

La vache Salers de couleur accajou, reconnaissable aussi à ses cornes en forme de lyre est très présente dans les exploitations du Cézallier car elle est bien adaptée aux reliefs accidentés et aux conditions climatiques du Cantal. La rando à la découverte de cette race emblématique a conduit 25 personnes dans deux exploitations agricoles d’éleveurs de Salers viandes et Salers laitières pour la fabrication du fromage. 

Patrick Malacan nous a conduit vers un pâturage sur les hauteurs de Vèze pour voir de près un troupeau de Salers. Passionné par son métier et par ses bêtes monsieur Patrick Malacan a su répondre à toutes les questions du groupe sur la race, son élevage, les conditions d’élevage... Un peu plus loin le groupe s’est déplacé au village de Roucoule commune de Joursac pour aller à la rencontre du lieu de traite d’un troupeau de Salers de monsieur Géraud Delorme qui pratique la fabrication du fromage Cantal AOP Tradition. Un moment de concrète découverte de la pratique de la traite de la Salers avec son veau. La rando s’est achevée à la ferme ou chacun a pu s’approvisionner en fromage.

Rando des retables, jeudi 5 août, Laurie, Molèdes, Vèze
Comme partout en Auvergne les petites églises du Cézallier ont participé avec leur petits moyens au développement du retable baroque à trois pans à partir du 16ème siècle. Après une présentation générale du sens et des spécificités de cet art religieux dans l’église de Laurie et son retable baroque de l’Assomption, les participants sont partis découvrir deux autres retables restaurés à l’église saint Léger à Molèdes et l’église saint Pancrasse de Vèze. Un rando-auto avec les explications de Pascale Moulier, archiviste du Diocèse de Saint-Flour qui a été très appréciée par 40 personnes.

Cinéma du patrimoine, mardi 10 août, Anzat-le-Luguet
Avec le film l’Ecole buissonnière, de Jean-Paul Le Chanois (1948)

Belle projection dans la salle polyvalente d’Anzat-le-Luguet qui venait d’être équipé d’un matériel de vidéoprojection. Le film l’Ecole buisonnière qui avait déjà eu un beau succès en 2010 à Auriac-l’Eglise, a de nouveau ému les 55 spectateurs présents. Ce film attachant qui relate les débuts de la pédagogie Freinet à rappelé bien des souvenirs scolaires dans les écoles de nos villages autrefois.

Rando des sources ferrugineuses, jeudi 12 août, Molèdes
On observe dans le Cantal un grand nombre de sources minérales acidules, salines et férrugineuses, mais qui fournissent généralement peu de débits. La présence d’une dizaine de sources salées dans la vallée de la Sianne n’est pas un phénomène rare en Auvergne, mais il reste étonnant lorsqu’on le découvre au fil d’une balade. Celles du fond de vallée restent peux connues du public. Quatre sources ferrugineuses étaient au programme de cette rando-auto : Chantejail sur la commune de Blesle, et Fournial, Conches et Favarède sur la commune de Molèdes . Grâce aux commentaires de Stéphane Cordonnier spécialiste des sources ferrugineuses et coordinateur de la Mission scientifique du Conservatoire d’espaces naturels d’Auvergne, les participants ont pu mieux comprendre les particularités minérales des sources (composition et couleurs) et découvrir leur environnement naturel avec certaines plantes spécifiques. Les sources avaient fait l’objet d’un débroussaillage par les bénévoles de l’association afin de les découvrir dans de bonnes conditions. Une balade originale qui a passionné un groupe de 25 personnes.

Atelier cuisine, mardi 17 août , Charmensac
Notre traditionnel et incontournable atelier cuisine sous la direction de Jeanine Pantel toujours partante malgré son grand âge a été un beau moment de transmission de savoir faire dans une belle ambiance qui s’est comme toujours terminé par la dégustation des produits préparés. 20 personnes ont pu trouver de bonnes idées pour leurs futurs repas familiaux. Au programme des préparations culinaires : crème au chou fleur et son allumette au Cantal, quiche au seigle avec ses noix et la fourme d’Ambert, petits farçous à la viande et aux légumes du jardin sur lit de salade et raisin sec (courgettes, tomates séchées, blette, haricots verts), pomme de terre Anna, bouillie auvergnate à la verveine du Puy, palmiers au sucre glacé.

Exposition à la Fête du Cézallier, Autrac, 12 septembre
« Cézallier, la terre penche »                               
L’association était partenaire de la 3ème Grande Fête du Cézallier à Autrac (Haute-Loire), au hameau de Montmoirat dimanche 12 septembre. Nous avons proposé une exposition inédite sur le Cézallier créée spécialement pour l’occasion « Cézallier, la terre penche ».

Après l’aquarelliste Alain Delteil, l’association a une nouvelle fois donné carte blanche à des artistes, l’écrivain Pierre Jourde et le photographe Jean-Jacques Le Moan pour restituer une vision de la riche personnalité du Cézallier d’hier et d’aujourd’hui : les villages, les paysages, le patrimoine, les gens...Les images et les textes de cette exposition ont été une belle occasion de comprendre de l’intérieur le Cézallier, territoire fascinant, attirant et attachant.
Au coeur de la fête, dans la grange-étable de la Maison-Forte de Montmoirat, l’exposition « Cézallier, la terre penche » a été présentée pour la première fois au public, l’invitant a s’immerger dans un univers où se croisent réalités et fictions dans une scénographie singulière.
Cinquante photographies de Jean-Jacques Le Moan fixées sur des supports astucieux, voir improbables, étaient accompagnées par des descriptions poétiques inédites de l’écrivain Pierre Jourde. 250 visiteurs ont parcouru l’exposition durant toute la journée.
Le vernissage de l’exposition a bénéficié d’une belle participation (70 personnes).
Notre exposition avait reçu le soutien financier du Conseil Régional Auvergne-Rhône-Alpes.

Foire des Palhas, exposition, préau de l’école publique 30-31 octobre, Massiac
« Le bâti traditionnel de la valée de la Sianne et du Cézallier »

Dans le cadre de la 25ème édition de la Foire des Palhàs à Massiac, l’association à proposé durant deux jours une exposition rétrospective sur le bâti traditionnel en Haute Auvergne.
Située comme chaque année dans le préau de l’école primaire publique, au coeur de la fête, l’exposition photographique offrait une vision inédite des particularités du bâti ancien de la vallée de la Sianne et du Cézallier. Au cours des siècles, pour se loger et pour produire, les populations rurales ont en effet édifié des bâtiments avec les matériaux dont ils disposaient, en tenant compte des conditions climatiques locales et des finalités économiques de leur outil de travail. On voulait le montrer d’une façon pédagogique.

Cet héritage mis en image dans l’exposition constitue le coeur de notre patrimoine d’aujourd’hui valorisé par l’association depuis plus de 20 ans. Le bâti rural de la vallée de la Sianne et du Cézallier est porteur de cette mémoire collective et renseigne sur l’évolution structurelle du territoire. Il représente les savoir-faire des anciens.
Cette exposition très appréciée par plus de 500 visiteurs était constituée de panneaux de différentes expositions réalisées ces dernières années par l’association. Elle a mis en valeur un bâti marqueur identitaire de la Haute-Auvergne et en particulier du Cézallier : fermes traditionnelles, maisons paysannes, burons, granges, moulins, pigeonniers, fours à pains, maisons de bergers, abris vernaculaires. C’était la première fois que l’association présentait ainsi globalement le résultat de ses inventaires sur le bâti ancien du territoire. Beaucoup de visiteurs ont été conquis et demandeurs d’informations auprès des bénévoles de l’association présents.

Bilan du site internet cezalliersianne.fr
Notre site internet à durant toute l’année assuré une certaine continuité dans la valorisation de notre territoire. Il a en 2021, sans doute à cause de la pandémie, connu une baisse de visites par rapport à 2020. Pour l’année le site a reçu 14 000 visites . Les thématiques de recherches des internautes sont toujours les mêmes avec 57,2% pour le patrimoine (dont 16,9% pour la rubrique activités, dont les mines et les estives du Cézallier. Le bâti représente 15,8% des consultations.
Avec plus de 1500 fiches et plus de 2500 photographies, notre site internet représente toujours l’un des plus importants médias sur le patrimoine local en Auvergne.

Lancement du groupe Facebook « Cézallier territoire d’Auvergne »
A l’occasion du 20ème anniversaire de l’association nous avons lancé notre page facebook afin de donner une visibilité supplémentaire à l’association et à son site internet. Intitulé « Cézallier, territoire d’Auvergne » ce nouveau groupe Facebook est l’occasion d’être présent sur les réseaux sociaux en sensibilisant les amoureux du patrimoine de l’Auvergne et du Cézallier. Une vingtaine de « Post » comprenant photos et textes renseignés sur notre territoire du Cézallier a été publié durant le dernier semestre 2021. Un lien systématique vers cézalliersianne.fr contribue à faire mieux connaître notre site.

Nous avons pu vérifier les thèmes qui accrochent grâce aux statistiques et aux commentaires ainsi que les partages effectués sur un quinzaine d’autres groupes Facebook concernant l’Auvergne et plus particulièrement les communes du Cézallier. Les thèmes concernant la vie quotidienne autrefois sont les plus consultés, commentés et partagés. Chaque « Post » est vu en moyenne par plusieurs centaines de personnes. Au 31 décembre le groupe a dépassé les 1000 membres. Un beau succès !

Réflexion sur l’édition d’un livre sur le patrimoine de notre territoire
Depuis plusieurs années lors de nos expositions, de nombreux visiteurs nous demandent si un livre existe sur le thème présenté. Pour des raisons financières, de disponibilités et parce que nous avons toujours voulu une restitution permanente de nos recherches, l’association a choisi la restitution sur internet. Notre site est devenu une ressource exceptionnelle sur le patrimoine de la vallée de la Sianne et le Cézallier.
La question de l’édition d’un ouvrage de référence d’une grande qualité a aussi été régulièrement évoqué lors de nos Assemblées Générales. Lors de la dernière AG 2021 il a été demandé au Conseil d’Administration d’étudier sérieusement le projet d’édition d’un beau livre à partir de la matière éditoriale du site internet et la richesse du fonds photographique de l’association.
Le Conseil d’Administration a émis l’idée d’une édition pour le 25ème anniversaire de l’association en 2025. Faire un livre est un travail de longue haleine qui va mobiliser énergies et compétences et demander de la méthode.
Des premiers contacts ont été pris fin 2021 à la fois auprès d’un spécialiste de l’édition et d’une journaliste pour s’informer sur la rédaction des textes, les droits, l’édition, la diffusion, le coût et le prix de vente. Une note d’intention est en préparation ainsi qu’une recension d’éditeurs potentiels.

Les adhésions à l’association
Stabilité des adhésions à l’association : 120 adhérents-es en 2021 avec des membres issus ses sept communes de notre territoire d’intervention. Une bonne moitié des membres adhèrent depuis les débuts de l’association. Une encourageante fidélité.

ASSEMBLEE GENERALE 2021
Rapport d’activités 2020
Rapport d’activités 2020

L’activité de l’association a été fortement impactée par la pandémie et les deux confinements. Nous avons ainsi manqué de visibilité pour organiser dans un contexte inédit nos initiatives habituelles, dont nos estivales annuelles. Malgré le contexte, l’association a néanmoins pu assurer quelques initiatives principalement durant l’été.

A cause du covid 19 et les confinements, pas de participations aux grands rendez-vous annuels que sont la Fête de l’estive à Allanche, la Foire des Palhas à Massiac. Annulation de la grande fête du Cézallier pour laquelle nous avons créé une exposition photographique. Report également de l’accueil d’un groupe d’élèves du collège Galliéni de Massiac pour leur faire découvrir le patrimoine local. Nos 20èmes estivales n’ont pu être organisées avec les initiatives habituelles.
Nos recherches en cours pour préparer nos projets futurs ont été ralenties. Les liens entre nos adhérents habituellement renforcés durant l’été ont été difficiles à entretenir.

Avec le confinement les rencontres du Conseil d’Administration pour conduire notre projet associatif ont été limitées.

Malgré le contexte, l’association a néanmoins pu assurer quelques initiatives :
- Exposition sur « la Vierge en majesté » dans l’église de Laurie
- Exposition sur les « Traditions et décors sur le bâti ancien » à Blesle
- Conférence sur » la statuaire du Cantal » à Lussaud (Laurie)
- Cinéma du patrimoine avec le film « Regain » à Anzat-le-Luguet
- Production de l’exposition « Cézallier, la terre penche »
- Participation à un reportage sur les fours à pain sur TF1
- -Actualisation du site internet cezalliersianne.fr
- Assemblée Générale à Vèze

Exposition « La Vierge en majesté » Eglise de Laurie 20 juillet-30 août
La petite église de Laurie a pu accueillir durant un bon mois l’essentiel de notre exposition sur l’histoire de la statue et du pèlerinage réalisée en 2012 à l’occasion du centenaire du couronnement de la Vierge. Les 20 panneaux retenus ont restitué dans son contexte historique depuis le 13ème siècle cette expression artistique et religieuse des Vierges en majesté, l’histoire de son culte à Laurie depuis 800 ans.
Pour l’occasion un dispositif d’éclairage à détection sensible au mouvement a été mis en place. Nous avons par ailleurs utilisé pour la première fois les nouvelles grilles d’exposition achetées par l’association. N’ayant pas eu besoin d’un gardiennage on estime par divers recoupements d’informations à une centaine de visiteurs durant le mois d’exposition.

Conférence sur « La statuaire religieuse dans la Haute-Auvergne » Lussaud (Laurie) 23 juillet
Partenaire dans l’opération de restauration de deux statues de l’église du village de Lussaud (Laurie) l’association a organisé une conférence à l’occasion de leur retour sur le thème de la statuaire dans le Cantal. La conférence a rassemblé 60 personnes.
Témoignage d’un art populaire et de piété, les statues de Sainte-Madeleine (18ème) et de la Vierge de l’Immaculé Conception (19ème), ces statues étaient attaquées par des vrillettes. Leur sauvetage a été rendu possible par un financement participatif que nous avons bien soutenu avec la Mairie de Laurie et la Fondation du Patrimoine.
Nous avons bénéficié du concours de Pascale Moulier, archiviste du Diocèse de Saint-Flour qui a décliné en image les jalons de la statuaire en Haute-Auvergne, notamment dans le Cézallier fortement marqué par l’art savant et populaire. Le culte de Sainte-Madeleine a également été bien expliqué, étant très important dans la région.
La conférence s’est achevée par un moment de convivialité et un pot offert par l’association et des madeleines confectionnées par des habitants de Lussaud.

Exposition à Blesle « Traditions et décors » 25 juillet-16 août
« Tradition et décors sur le bâti ancien ». Les panneaux présentés mettaient en valeur les principaux symboles utilisés au 18ème et 19ème siècle sur les habitations paysannes du Cézallier. Une originale restitution de la mémoire populaire sur une trentaine de panneaux. L’exposition a attiré 300 visiteurs, principalement des touristes de passage à Blesle.

Cinéma du patrimoine à Anzat-le-Luguet , 5 août
La commune d’Anzat-le-Luguet avait tenu à conserver le maximum de manifestations en respectant les distances de sécurité. Ainsi nous avons pu présenter dans la salle polyvalente le film « Regain » de Marcel Pagnol (1937). Adapté du roman de Jean Giono, ce film avec Fernandel et Orane Demazis se déroule dans un village abandonné habité seulement par un vieil homme. L’arrivée du rémouleur accompagné d’une jeune femme va transformer la destinée du vieux village. Les 50 spectateurs présents ont passé un bon moment de cinéma.
La soirée s’est poursuivie avec une lecture du ciel guidée par le club d’astronomie de Brassac-les-Mines organisée par la commune.

Production de l’exposition « Cezallier, la terre penche »
Partenaire de la 3ème Grande fête du Cézallier qui devait se tenir le 14 juin à Autrac (Haute-Loire), reportée à cause de la pandémie, nous avons produit une nouvelle exposition sur le Cézallier. Nous avons demandé à Jean-Jacques Le Moan une sélection de 50 photographies et à l’écrivain Pierre Jourde quelques textes appropriés. Quatre chapitres mettent en valeur les charmes discrets du Cézallier : les villages, les Hommes, les paysages, les motifs. Pierre Jourde a formulé pour chaque photo une description poétique. A découvrir lors de la prochaine édition de la fête le 12 septembre 2021 cette exposition intitulée « Cézallier, la terre penche ».

Participation à un reportage sur les fours à pain du Cantal pour TF1
Sollicité par le bureau de la Rédaction de TF1 de Clermont-Ferrand pour un reportage pour l’un des derniers journaux de Jean-Pierre Pernault sur le patrimoine nous avons participé avec le Maire de Charmensac à ce reportage qui a mis en valeur nos fours à pain. André Thomas notre secrétaire général a pu expliquer l’utilisation des fours autrefois, notamment celui du bourg de Charmensac.

Bilan de notre site internet cezalliersianne.fr
Notre site internet à durant toute l’année assuré une certaine continuité dans la valorisation de notre territoire. Il a en 2020, malgré la pandémie, bénéficié d’une bonne consultation avec notamment un record de visites en août avec 14754 visiteurs. Pour l’année le site a reçu 42326 visites (22460 en 2019). Les thématiques de recherches des internautes sont toujours les mêmes avec 56,3% pour le patrimoine (dont 16,6% pour la rubrique activités, dont les mines et les estives du Cézallier. Le bâti représente 15% des consultations.
Avec plus de 1500 fiches et plus de 2500 photographies, notre site internet représente toujours l’un des plus importants médias sur le patrimoine local en Auvergne.

Les adhésions à l’association
Stabilité des adhésions à l’association : 116 adhérents-es en 2020 avec des membres issus ses sept communes de notre territoire d’intervention. Une bonne moitié des membres adhèrent depuis les débuts de l’association. Une encourageante fidélité.

Rencontres avec les maires nouvellement élus
Suite aux élections municipales de mars, nous avons entamé des rencontres avec les Maires nouvellement élus notamment des communes de Laurie, Molèdes, Vèze et Charmensac. Il s’agissait rappeler aux communes le travail patrimonial de l’association et de manifester notre disponibilité pour un partenariat concernant tout ce qui touche aux patrimoines locaux et à la mémoire. Nous avons demandé également la poursuite du soutien financier des communes à nos projets.

ASSEMBLEE GENERALE 2020
Rapport d’activités 2019
Rapport d’activités 2019

Notre association a continué en 2019 à mettre en œuvre de nombreuses initiatives en revisitant les différents patrimoines des sept communes de notre territoire d’intervention. L’année à été riche de rencontres, de découvertes et de restitutions au public comme en témoignent les initiatives évoquées dans ce rapport d’activités qui ont rassemblé au total 2341 personnes.

Participation à une campagne de financement participatif pour restaurer deux statues de l’église de Lussaud (Laurie)

A la demande des habitants du village de Lussaud et de la Mairie de Laurie, l’association a rejoint le projet de sauvegarde du patrimoine statuaire religieux de la commune. Avec la Fondation du Patrimoine, et la Mairie de Laurie nous avons soutenu par la diffusion de documentation et sur notre site internet durant tout le premier semestre une campagne de financement participatif. Son objectif était de rassembler des fonds pour restaurer et protéger durablement deux statues d’art populaire issue de l’église Sainte Madeleine de Lussaud. Objectifs atteint. Avec plus de 1500 euros recueillis et le complément apporté par le budget municipal et la Fondation du Patrimoine, la restauration des deux oeuvres d’art est prévue en 2020.

Conférence sur les toits en chaume des maisons autrefois, 27 avril
Le 27 avril à Auriac-l’Eglise, comme chaque année en deuxième partie de notre Assemblée Générale nous avons accueilli un invité sur une thématique patrimoniale qui concerne notre territoire du Cézallier.
Le chaume représentait autrefois le type de couverture végétale de la plupart des maisons traditionnelles de nos villages. Christian Omelhièr qui réside à Charmensac, formateur en langue occitane et animateur et spécialiste de la pierre sèche a pu évoquer comment les anciens utilisaient la ressource locale végétale qu’est le chaume. A l’aide d’images d’archives pour la plupart inédites sur les maisons de la vallée de la Sianne couvertes en chaume, il a expliqué la culture de la paille de seigle, l’entretien des toitures, les méthodes de pose, les avantages du chaume.. et pourquoi sa disparition. 30 personnes ont participé à la mini conférence.

Participation à la 28ème Fête de l’estive à Allanche, 24-25 mai
Fidèle depuis plusieurs années a ce grand rendez-vous du Cézallier malgré aucune subvention de la ville d’Allanche. nous avons proposé une nouvelle fois au public venu de toute la France notre exposition emblématique sur le pastoralisme de nos montagnes « Estives et burons du Cézallier » Installée dans la salle de la Maison des Services l’exposition a fait le plein de visiteurs durant deux jours : 650 visiteurs ont pu découvrir un territoire d’exception, le Cézallier, les différents types de bâtiments d’estive dédiés à la fabrication du fromage Cantal autrefois et aussi la rude vie des buronniers. Les visiteurs dont beaucoup ignoraient l’activité économique de nos montagnes aux siècles passés ont posé beaucoup de questions aux bénévoles. Une présence marquante saluée par plusieurs élu.e.s passés à l’exposition durant la fête.

Lancement des estivales 2019 à Molèdes le 13 juillet
Le lancement de nos 19èmes estivales à Molèdes, siège de notre association depuis ses origines, aura été cette année encore un temps fort.70 personnes y ont participé. Pour l’association il reste nécessaire pour marquer l’enjeu de la sauvegarde de la valorisation du patrimoine rural, de l’engagement bénévole et citoyen pour garder vivant et accueillant le pays et son patrimoine.
Dans son discours notre président à tenu a rappeler aux élus présents qu’avec nos faibles moyens, mais avec la détermination du Conseil d’Administration et du soutien de ses 120 adhérents, nous réussissons d’années en années à mettre en avant des thématiques patrimoniales qui rassemblent un certain public et qui souvent donnent envie de préserver ce qui fait partie de notre histoire collective. Au cœur de cette dynamique associative a tenu a rappeler notre président nous essayons de mettre en œuvre un état d’esprit : favoriser les rencontres, la convivialité, le partenariat...et en restant disponible avec les collectivités territoriales qui le souhaitent pour mettre en œuvre des initiatives patrimoniales. La manifestation s’est terminée par un cocktail sympathique et animé.

Création de l’exposition « Les burons, l’habitat fromager des montagnes du Cantal » à Molèdes
L’exposition patrimoniale inédite créée cette année pour nos 19èmes estivales était particulière car nous avons pour la première fois fait appel à un artiste extérieur, l’aquarelliste Alain Delteil. Une première tant pour nos pratiques de restitutions patrimoniales que pour l’originalité mémorielle qu’elle représente. 270 visiteurs se sont déplacés à la salle communale de Molèdes pour découvrir l’exposition du 13 juillet au 11 août.
Si la thématique des burons du Cézallier à déjà fait l’objet d’une exposition cette nouvelle réalisation intitulée « les burons, l’habitat fromager du Cantal » nous fait quitter notre territoire pour évoquer sept lieux du pastoralisme cantalien.
Avec près de 200 reproductions d’aquarelles d’Alain Delteil sur l’habitat fromager des montagnes du Cantal, c’est tout l’esprit de sept territoires du pastoralisme qui est restitué dans cette exposition : le Limon, le plateau de Trizac, le Pays de Salers, le Cézallier, le Carladez, le Plomb du Cantal, la Haute Planèze.
L’exposition est complétée par un autre regard sur les burons et le pastoralisme, celui de poètes auvergnats du début du XXème siècle qui ont inscrit dans la littérature leurs visions romantiques sur les montagnes et l’estivage. Des extraits de poésies accompagnent donc les œuvres d’Alain Delteil. Arsène Vernemouze, Etienne Marcenac, Marius Versepuy.. complètent bien la mémoire évocatrice des images proposée par notre nouvelle exposition qui est désormais appelée à être présentée dans tout le département sur demande.

Exposition à Blesle « Intérieurs anciens de la maison traditionnelle du Cézallier » 21 juillet-5 août
L’exposition créée en 2017 et labélisée par le Parc Régional des Volcans d’Auvergne pour son 40ème anniversaire présentée au Château des Mercoeurs à Blesle du 21 juillet au 5 août a surtout intéressé les touristes de passage malgré la chaleur, ravis d’entrer par l’image dans ce qui fut l’intimité des familles auvergnates autrefois. En présentant de nouveau cette exposition qui a déjà connu un beau succès depuis sa création, 345 visiteurs ont pu ainsi découvrir à partir d’intérieurs anciens encore conservés dans nos communes tous les éléments traditionnels du confort des siècles passés dans la maison du Cézallier grâce à plus de 400 photographies.

Exposition à Laurie « la vie d’avant dans le Cézallier » 27 juillet-15 août
Le succès a aussi été au rendez-vous à la salle communale de Laurie du 27 juillet au 15 août avec cette exposition créée en 2018 à Charmensac a partir d’une sélection de 300 photographies entre 1900 et 1970, issues du recollement auprès des familles de tout notre territoire depuis plusieurs années. Un vrai festival d’images uniques sur la vie de nos communes autrefois comme l’a exprimé l’un des 150 visiteurs. 15 thématiques restituant des éléments forts de la vie autrefois : les activités, les traditions, les événements collectifs... Des trésors sur papier parfois jaunis par le temps et même sur plaque de verre d’un grand intérêt patrimonial. En restituant cette vie locale, l’association a de nouveau rempli sa mission de valorisation et de partage de la mémoire.

Cinéma du patrimoine à Charmensac et Anzat-le-luguet
Le village perdu, un film de Christian Stengel (1947)
Avec Gaby Morlay, Alfred Adan, Line Noro, Noël Roquevert
Ce film du patrimoine se déroulant dans la France profonde proposée dans deux soirées a été apprécié malgré les problèmes techniques dus un ordinateur défectueux et une mauvaise bande son. 45 personnes à Charmensac le 25 juillet et 65 personnes à Anzat-le-Luguet le 6 août.
En Haute-Savoie dans une vallée perdue, un petit village vit dans une atmosphère particulière de veillée d’antan propice à la sorcellerie, la contrebande, les affaires d’héritage et d’amour contrariés. Une série de morts suspects perturbe les relation entre les habitants. Ce film nous a offert une description d’un milieu montagnard d’un autre temps. Une nouvelle fois nous avons constaté que nos soirées cinéma du patrimoine ont trouvé leur public.Pour nous aider à financer les droits de diffusion non commerciale, les spectateurs ont été généreux dans leur participation libre.

Randonnée gourmande à Vèze, 3 août
Les balades familiales offrent durant nos estivales une façon originale de découvrir les multifacettes de patrimoine local. L’itinéraire proposé sur les vieux chemins de la commune de Vèze a fait découvrir à 40 personnes, paysages du bord des estives, bâti traditionnel, et les hameaux de La Tour, Aubevio, Moudet, La Terrisse et la magnifique cascade de la Terrisse. Pour donner encore plus d’intérêt à la marche, deux haltes gourmandes nous ont fait apprécier le pounti, le fromage Cantal et Saint Nectaire. Avant de se quitter chacun a pu déguster à la salle communale les cornets de Murat préparés par Jeanine Pantel. Une belle journée conviviale fort appréciée.

Atelier cuisine traditionnelle, Peyrusse, 8 août
Rendez-vous incontournable de nos estivales, l’atelier cuisine traditionnel le jeudi 8 août à la salle communale de Peyrusse. 25 personnes se sont retrouvées autour de Jeanine Pantel qui a une nouvelle fois su partager sa passion pour la cuisine et transmettre ses tours de main.
Au programme cette année. En guise d’apéritif, tartelettes aux asperges et aux poireaux avec leur sauces. Fonds de tartelettes à la farine de sarrasin et à la farine de lentille.
Entrée : pachade à la poire et au cidre bio. Plat : saumon au crémant avec son risoto. Dessert : gâteau d’anniversaire aux cinq fruits rouges (myrtille, groseille, framboise, cassis, mure) , décoré de fleurs de fleurs d’amande faites sur place.
Cette transmission de savoir-faire culinaire s’est conclue dans une belle ambiance par la dégustation de tous les produits préparés.

Rencontre intergénérationnelle à Auriac-l’Eglise, 20 octobre
Une centaine de personnes ont participé à une belle rencontre-souvenirs sur la vie d’avant le dimanche 20 octobre à la salle polyvalente d’Auriac-l’Eglise. Photos et témoignages ont donné lieu à des moments d’émotions.
Préparée par notre association, ce moment convivial autour de la vie et les coutumes d’autrefois a été participatif. Les prises de paroles et les réactions en direct ont été très nombreuses. Le principe était en effet très simple : les personnes qui le souhaitaient sont venues avec une photographie qui a du sens pour eux. Les documents scannés sur place ont été projetés et commentés en direct suscitant commentaires, partages d’expériences, anecdotes… 

Une vingtaine de thèmes a permis de restituer des moments de la vie quotidienne des gens du pays, les métiers locaux anciens, les fêtes traditionnelles, des particularités de la vie d’ici autrefois comme la vie agricole dans ses nombreux aspects, les mines d’antimoine, les cultures en terrasses, des fêtes locales, l’école dans les villages..etc.
Cette initiative organisée dans le cadre des Rencontres Occitanes qui précèdent la Foire des Palhas du Pays de Massiac faisait une belle suite aux dernières expositions proposées par l’association sur la vie d’avant qui ont connu un très grand succès et le collectage de centaines de photographies familiales récoltées auprès de la population locale ces dernières années

Exposition à la 24ème Foire des Palhas à Massiac, 26-27 octobre
Comme chaque année notre association a participé à la 24ème Foire des Palhas à Massiac et présenté l’exposition dans le préau de l’école primaire publique « les burons, l’habitat fromager des montagnes du Cantal ». Forte affluence comme d’habitude pour découvrir notre exposition annuelle.
650 visiteurs ont pu découvrir les reproductions d’aquarelles d’Alain Delteil qui les ont transporté dans tout le Cantal. Visites en baisse par rapport aux années passées.

Site internet : cezalliersianne.asso.fr
En 2019 notre site internet a continué à bien remplir sa mission, celle d’accompagner notre démarche de restitution patrimoniale du territoire du Cézallier. Nous avons poursuivi la mise en ligne de nouvelles informations notamment celles concernant l’intérieur ancien de la maison traditionnelle ainsi que les thématiques et les photos anciennes sur la vie d’avant issues de nos recherches et de nos dernières expositions.
Par ailleurs, nous avons procédé à une lourde intervention technique exigées par l’évolution du serveur de notre hébergeur internet, pour que notre le site réponde mieux aux exigences de Google et Apple, pour sécuriser les données et améliorer notre référencement naturel. Cette opération a nécessité un investissement financier de l’association.
Les statistiques de consultation du site sont en légère progression : 22460 visiteurs en 2019 (21346 en 2018). Les rubriques les plus consultées sont stables : les fiches patrimoine : 55,8% (les activités 17,2% devancent cette année le bâti 15,7%, le sacré 10,7%, le Pays 7,5%, l’eau 4,6%). L’actualité progresse avec 15,9%, les diaporamas en légère baisse 8,9% (ce portail sera remanié en 2020).
Notre site avec plus de 1500 fiches et près de 2500 photos représente toujours l’un des plus importants médias sur le patrimoine local en Auvergne.

Les adhésions à l’association
Stabilité des adhésions à l’association : 120 adhérents en 2019. Intercommunale, l’association rassemble des personnes de sept communes de notre territoire d’intervention.

Réflexion du CA sur des expositions futures
Durant l’année, le Conseil d’Administration a entamé une réflexion sur la faisabilité de deux nouvelles expositions qui demandent un travail conséquent de recherches :
1)du grain au pain. L’objectif est de mettre en relief une activité fondamentale de la vie populaire d’autrefois avec les différents travaux du cycle de production des céréales, la spécificité des savoir-faire, des objets et des machines, la panification, l’importance du pain dans l’alimentation...
2)la place des femmes dans la vie paysanne autrefois. L’objectif est de montrer la place importante occupée par les femmes dans la société rurale : situation de la femme en Auvergne, son travail dans la cellule familiale, ses conditions de vie, son statut...Un gros chantier pour rassembler documentation, témoignages, photos...
Toutes les contributions seront les bienvenues.

ASSEMBLEE GENERALE 2019
Rapport d’activités 2018
Rapport d’activités 2018

Fidèle à sa passion pour son territoire notre association a mis en œuvre tout au long de l’année 2018 des initiatives pour mettre en avant les particularités culturelles et sociales locales et sensibiliser au patrimoine de proximité.

Nos objectifs sont toujours les mêmes et guident nos activités associatives depuis près de 20 ans : réveiller la curiosité de différents publics, créer des initiatives propices à intéresser toutes les générations aux patrimoines culturels, favoriser la rencontre et la convivialité entre les habitants des différentes communes et les vacanciers, tisser des partenariats avec des acteurs culturels, éducatifs, associatifs locaux pour « garder vivants et accueillants le pays et son patrimoine » (devise de l’association), contribuer au rayonnement des communes de notre territoire. Tous ces objectifs transparaissent dans les initiatives organisées tout au long de l’année 2018 qui ont rassemblé au total de 2863 personnes.

Numérisation de centaines de photos anciennes
Grâce à un recollement effectué depuis plusieurs années par l’association, mais qui s’est accéléré en 2018, plusieurs centaines de photographies anciennes (sur papier et plaques de verre de la fin 19ème siècle aux années 1980), familiales et professionnelles, ont été classées par thématiques et numérisées afin de former une photothèque inédite et exceptionnelle sur la vie d’antan : activités disparues, événements collectifs, traditions, vie scolaire, villages d’autrefois des communes d’Auriac-l’Eglise, Charmensac, Feydit/Allanche, Laurie, Molèdes, Peyrusse, Vèze… Tous ces documents représentent désormais une vraie richesse pour la mémoire de la vie locale grâce à la participation d’une soixantaine de familles qui ont accepté la numérisation d’archives photographiques jamais diffusées en dehors du cadre familial. L’association a tenu à leur exprimer sa reconnaissance pour cette contribution à l’histoire du territoire. La plupart des photos seront petit à petit diffusées sur notre site internet. Dans un premier temps une partie de ces documents rares a été présentée dans l’exposition 2018 à Charmensac. Editées dans un gros classeur, les photos sont montrées aux anciens pour les resituer dans leur contextes et noter les lieux et les noms des personnes présentes sur les documents..

Participation à une étape du Tour du Cantal pédestre à Auriac-l’Eglise
Le Tour du Cantal pédestre qui est devenu une institution dans le département s’est arrêté le 20 juillet à Auriac-l’Eglise, l’une des 36 étapes du Tour 2018, construites autour d’une balade familiale et patrimoniale, d’un repas et d’un film projeté le soir même. L’association a participé à son élaboration, notamment pour le reportage qui présente les particularités humaines et patrimoniales locales. André Thomas, Secrétaire Général de notre association a présenté quelques éléments du patrimoine de la commune dans le petit film et accompagné les randonneurs extérieurs à la région pour apporter des commentaires durant le circuit. Le repas préparé par l’auberge paysanne d’Ally a terminé cette belle journée partenariale interassociative.

Conférence sur la saga du Gruyère dans le Cézallier
Comme chaque année, en deuxième partie de notre Assemblée Générale nous accueillons un invité sur une thématique patrimoniale qui concerne notre territoire du Cézallier.
Le 27 avril Pierre Kaiser a particulièrement intéressé son auditoire (25 personnes). Auteur de nombreux textes sur la vie locale, il a patiemment réuni durant plusieurs années des photos inédites et des histoires de vie insolites autour d’un fromage venu d’ailleurs, le gruyère et toutes les familles sans exception qui ont fait cette histoire artisanale et industrielle. A l’aide d’une présentation powerpoint il a retracé une activité mal connue dans le Cézallier et pourtant marquante pour la vie locale. Au début du 20ème siècle des Suisses ont installé des laiteries dans les villages du Cézallier dédiées à la fabrication du gruyère et d’autres fromages. Plusieurs familles se sont depuis définitivement installées dans la région participant à l’essor d’une autre activité fromagère à côté de celle des burons et des fermes. Ce fut un moment très apprécié de mémoire et de découverte patrimoniale.

Participation à la 27ème fête de l’estive à Allanche 26-28 mai
Animation à la Coptasa sur les estives de Pradiers

Le jeudi 26 mai, nous avons proposé pour la première fois une animation sur le site de la Coopérative de la transhumance(COPTASA) au buron de Paillaseyre-Bas au pied du Signal du Luguet sur la commune de Pradiers. La découverte d’un lieu du pastoralisme hier et aujourd’hui sur le Cézallier dominant la partie haute de la vallée de la Sianne avait toute sa raison d’être à l’occasion de ce rendez-vous annuel de la fête de l’estive.
L’après-midi a été organisée autour de trois temps durant lesquels les 30 participants pour la plupart des camping-caristes arrivés dans un car affrété par l’association ont pu découvrir par une lecture du paysage, la particularité des estives, l’implantation des burons, les traces de l’estivade d’autrefois encore repérables. Pour expliquer les nouvelles pratiques de la transhumance et de l’élevage sur les estives, Marcel Besombes, Président de l’Association de Sauvegarde des Burons du Cantal a présenté un film-court sur l’histoire de la Coptasa, qui gère 1000 hectares de montagnes et accueille chaque année plus de 2500 bovins jusqu’à l’automne. Enfin la rencontre s’est terminée par l’observation des premières arrivées en camion des Salers pour l’estive, leur regroupement dans le foirail et leur préparation sanitaire avant leur dispersement dans les pâturages.

Exposition « Estives et burons du Cézallier »
Dès le vendredi après-midi et le samedi toute la journée sans interruption lors de la fête de l’estive, notre association a été très présente dans ce grand rendez-vous annuel du Cézallier. Une nouvelle fois notre exposition « Estives et burons du Cézallier » installée dans la salle des services, bien mise en valeur grâce au prêt de grille par la ville de Blesle, a attiré un public
important : 735 visiteurs dont la plupart issus de toutes les régions de France, ont pu découvrir concrètement les pratiques traditionnelles de l’estive dans le Cézallier. Notre restitution, la seule qui existe aujourd’hui en Auvergne, aborde les différents types d’habitats fromagers, la fabrication du fromage à l’estive, les diverses activités liées aux pratiques de l’estivage et du pastoralisme de montagne avec l’emblématique vache Salers. Un moment fort de partage avec le public avide d’explications venu en connaissance de cause à la fête de l’estive.

Lancement des estivales 2018 à Charmensac, samedi 14 juillet
Temps fort de sensibilisation et d’invitation de tous les élus du territoire de Hautes-Terres Communautés, le lancement des estivales à la salle communale de Charmensac dont le tour revient tous les cinq ans a été un moment important pour montrer le dynamisme de notre association, ses convictions et ses engagements pour soutenir l’attractivité du territoire. Pour la première fois monsieur Serge Delrieu, Sous-Préfet de l’arrondissement de Saint-Four a honoré de sa présence le lancement de nos initiatives de l’été et a longuement discuté avec les personnes présentes. Les élus de différentes communes de notre territoire présents ont pu mesurer la persistance de notre engagement pour le pays et son patrimoine. Dans son discours, notre président Jacques Hamon a particulièrement remercié la commune de Charmensac pour son accueil et pour son soutien sans faille à l’association depuis ses débuts. 60 personnes étaient présentes.

Randonnée « Sur les traces du monde paysan autrefois » à Auriac l’Eglise
Cette balade familiale de 8 kms le samedi 4 août a été l’occasion d’emprunter les vieux chemins d’Auriac-l’Eglise. Deux haltes originales aux hameaux de La Bastide et de la Bousseleuf ont permis la découverte d’objets insolites du quotidien des paysans d’autrefois. Ces objets utilitaires ont été apportés par les membres de l’association qui ont pu expliquer leur utilité parfois insoupçonnée. 18 personnes ont participé à cette randonnée sous une forte chaleur.

Création de l’exposition « La vie d’avant dans le Cézallier » à Charmensac
Reconstituer la vie d’avant sans nostalgie à l’aide de photos anciennes, tel était l’objectif de notre nouvelle exposition 2018. Grâce au recollement mis en œuvre depuis plusieurs années auprès des familles de Charmensac, Auriac-l’Eglise, Laurie, Molèdes, Peyrusse, Vèze, Blesle, Allanche une sélection de plus de 300 photographies anciennes qui racontent la vie des communes et de leurs habitants a pu constituer une exposition inédite, la 16ème produite et réalisée par l’association. L’exposition présentée à la salle communale de Charmensac du 14 juillet au 11 août a décliné 15 thématiques : le temps des villages animés, le temps des métiers de voisinage, le temps des attelages, le temps de l’activité meunière, le temps des fours communaux, le temps de l’école, le temps de la conscription, le temps des rendez-vous religieux, le temps du gardiennage des troupeaux,le temps des bidons de lait, le temps de la chasse, le temps de l’élevage familial des cochons, le temps de l’exploitation du sous-sol, le temps des hommes des burons, le temps des moissons, le temps du battage collectif. L’association remercie les soixante familles qui ont accepté de transmettre des photos anciennes qui seront désormais conservées dans la photothèque de l’association.
Cette exposition qui comprend des documents d’intérêt patrimonial a connu un grand succès avec 330 visiteurs et un record de durée de visite et de dons.

Exposition à Vèze « Intérieurs anciens de la maison traditionnelle du Cézallier »
La présentation au public de cette exposition du 21 juillet au 12 août à la salle communale de Vèze avait tout son sens puisque de nombreuses photographies présentées sur la trentaine de panneaux proviennent d’intérieurs de maisons situés sur la commune de Vèze qui ont conservé les caractéristiques du logement rural traditionnel auvergnat. 160 visiteurs ont pu replonger dans l’agencement intérieur qui constituait autrefois le lieu d’habitation des familles qui certains visiteurs ont bien connu. Cette restitution exceptionnelle et inédite d’un inventaire photographique témoin en sursis de l’habitat et de la vie traditionnelle et sociale ancienne avait été labellisée par le Parc Régional des Volcans d’Auvergne en 2017.

Exposition à Blesle « La ferme traditionnelle dans le Cézallier »
Présence estivale toujours efficace à Blesle dans une salle du château des Mercoeurs du 21 juillet au 5 août à l’aide de l’exposition « La ferme traditionnelle du Cézallier » qui a reçu la visite de 363 personnes principalement des touristes qui ont manifesté un vif intérêt pour les particularités de la vie agricole autrefois dans notre région.
Grâce à plus de 200 photographies et aux brefs textes explicatifs sur une quarantaine de panneaux, les visiteurs ont pu mieux comprendre pourquoi la préservation du patrimoine agricole ancien participe à la continuité du territoire, à son attractivité, et représente un vrai marqueur identitaire de la Haute-Auvergne et en particulier du Cézallier.

Atelier cuisine traditionnelle d’Auvergne à Peyrusse
Rendez-vous incontournable depuis plusieurs années dans le programme de nos estivales, l’atelier cuisine traditionnelle a fait le plein le jeudi 23 août à la salle communale de Peyrusse. 22 personnes se sont retrouvées dans la bonne humeur. Fidèle à cette activité conviviale Jeanine Pantel est venue une nouvelle fois partager sa passion pour la cuisine et transmettre ses tours de main.
Au programme de l’atelier culinaire cette année divisé en quatre parties : amuses-gueules : paillassons aux lardons et aux fromages, beignets de fleurs de courgettes, aux tomates séchées et à la farine de lentille décorés de mousse de foie gras. Entrée : pain au deux poissons (saumon et poisson blanc). Plat principal : paupiettes à la façon d’ici (chair à saucisse, échalotes, olives). Dessert : le gâteau de la Sianne au deux parfums (chocolat et café) à la crème au beurre et à la pâte d’amande..
Cette transmission d’un savoir-faire culinaire s’est terminée dans une belle ambiance par la dégustation de tous les produits préparés. Une initiative plébiscitée.

Cinéma du patrimoine à Molèdes et Anzat-le-Luguet
Tempête sur les Mauvents, un film de Gilbert Dupé (1953)
Avec Charles Vanel, Andrée Debar, Francisco Arenzana
Toujours à la recherche de films du patrimoine se déroulant dans la France profonde, le film « Tempête sur les Mauvents » proposé cette année a été un choix qui à beaucoup plu au public qui s’est déplacé : 65 personnes à Molèdes le jeudi 26 juillet et 35 personne à Anzat-le-Luguet le jeudi 16 août.
Avant de mourir le vieux Noguer, éleveur de moutons dans la montagne près de la frontière espagnole, libère sa conscience. Autrefois alors qu’il vivait avec son fils Juste, une nuit il blesse une jeune femme qui traversait sa propriété avec son fiancé. Il la recueille, la soigne et lui fait croire que son fiancé est mort. Peu à peu une idylle se créée entre la jeune femme et Juste le berger. Mais il est mobilisé pour partir à la guerre…et le drame se noue. Un film de la terre et une tempête de mœurs pour un drame paysan poignant méconnu sorti de l’oubli grâce à une édition en DVD..

Concert d’orgue : Partenariat avec la cathédrale de Saint-Flour
Le mardi 14 août a été organisé en partenariat avec la cathédrale de Saint-Flour un concert exceptionnel préparé par des membres de notre association à Molèdes. Deux artistes ayant des attaches familiales au hameau de Fournial ont accepté de se produire dans la cathédrale de Saint-Flour principalement en raison de la qualité de son orgue, avec l’accord bienveillant du titulaire de l’orgue Nicolas Saunière. Nathan Degrange-Roncier, jeune organiste prometteur, a conquis les 150 personnes présentes en interprétant les quatre toccatas et fugues de Jean-Sébastien Bach, agrémentées de quelques chorals. Des oeuvres surprises ont par ailleurs été interprétées par Isabelle Chenot à la flûte traversière et baroque et Nicolas Serrano au cornet à bouquin.

Exposition à la Foire des Palhàs à Massiac
Comme chaque année notre association a participé à la 23ème Foire des Palhàs à Massiac les 27 et 28 octobre et présenté son exposition dans le préau de l’école primaire publique « La vie d’avant dans le Cézallier, mémoire vivante des images ». Malgré le mauvais temps qui a perturbé la fête notre exposition a connu un beau succès. Ce voyage dans le temps autour de 15 thématiques regroupant des anciennes photographies a attiré 835 visiteurs Au cours de ce week-end ont eu lieu de belles rencontres. L’association a une nouvelle fois montré son attachement au pays et sa volonté de contribuer à la sauvegarde de la mémoire locale. L’exposition a eu la visite prolongée d’élus notamment de Bruno Faure, Président du Conseil Départemental du Cantal, Bernard Delcros Sénateur, Alain Marleix Conseiller Régional, Didier Achalme Conseiller Départemental de la circonscription et Vice Président du CD15 , Michel Destannes maire de Massiac.

Atelier danses traditionnelles auvergnates à Laurie
Pour sa dernière animation avant l’hiver, l’association a organisé à la salle communale de Laurie le jeudi 25 novembre un atelier danses traditionnelles animé par le groupe Traucaterne gardiens des racines musicales du pays et animateur de bals trad’ auvergnats. A partir des airs à danser et dans une ambiance conviviale 35 personnes ont eu le plaisir de découvrir la musique traditionnelle et la pratique des danses du Massif Central : la bourrée croisée, le brise pied, la polka piquée, la valentinou...et autres pas de danses collectifs des fêtes d’autrefois.

Site internet : cezalliersianne.asso.fr
Inauguré le 17 juillet 2004 lors des Estivales de la vallée de la Sianne, notre site internet poursuit avec brio sa mission de restitution pour le public d’informations patrimoniales sur notre territoire du Cézallier. Avec plus de 1500 fiches et près de 2500 photographies, notre site internet représente toujours l’un des plus importants média sur le patrimoine local en Auvergne. Les statistiques de consultation indiquent pour 2018 une belle progression avec 21346 visites (15187 en 2017). Les rubriques les plus consultées sont stables : les fiches patrimoine : 58%,(le bâti 16,8%, le sacré 11,7%, le pays 8,8%, l’eau 4,9%), l’actualité : 13,2%, les diaporamas : 9,4%, la vie de l’association : 6,3%.

Les adhésions à l’association
Stabilité des adhésions à l’association : 120 adhérents-es en 2018. Intercommunale, l’association rassemble des personnes de sept communes de notre territoire d’intervention.

 

ASSEMBLEE GENERALE 2018
Rapport d’activités 2017
Rapport d’activités 2017

En 2017 notre association a poursuivi ses efforts pour mettre en lumière les particularités culturelles et sociales locales.Tous nos objectifs transparaissent dans les initiatives organisées tout au long de l’année 2017 qui ont rassemblé au total près de 2900 personnes.

Les objectifs de l’Association Cézallier vallée de la Sianne sont toujours les mêmes et guident nos activités : éveiller la curiosité de différents publics, créer un environnement propice à intéresser toutes les générations aux patrimoines culturels, favoriser la rencontre et la convivialité entre les habitants des différentes communes, tisser des partenariats avec des acteurs culturels, éducatifs, associatifs locaux pour « garder vivants et accueillants le pays et son patrimoine » (devise de l’association), contribuer au rayonnement des communes de notre territoire. 

Participation à la 26ème Fête de l’Estive à Allanche
Pour cette grande fête annuelle du pastoralisme de montagne du 25 au 27 mai notre association a assuré deux initiatives patrimoniales. Intégrées aux manifestations elles ont su trouver leur public lors de la projection du film du patrimoine français « L’école buissonnière » et l’exposition « Estives et burons du Cézallier » qui n’en finit pas de ravir les visiteurs tant elle participe à la mémoire du travail autrefois dans les burons du Cézallier.
Le jeudi 25 mai une soixantaine de spectateurs ont pu découvrir dans l’ancien cinéma d’Allanche trois produits audiovisuels :
- un diaporama d’une soixantaine d’aquarelles sur les burons du Cantal, réalisées par Alain Delteil.
- un film documentaire sur la fabrication du fromage à l’Estive en 1927
- le film de 1949 « l’Ecole buissonnière » une belle et touchante histoire racontée par Jean-Paul Le Chanois qui romance la célèbre pédagogie Freinet. Un grand moment d’émotion et de nostalgie sur l’école d’autrefois très appréciée par les spectateurs.
Le jour de la fête, l’exposition installée dans la salle des services a attiré plus de 600 visiteurs. Les membres de l’association ont été en permanence sollicités pour des échanges sur cette activité emblématique du Cantal, le plus souvent méconnue hors de la région notamment par les camping-caristes venus de nombreuses régions à la fête de l’Estive.

Balade culturelle commentée à Auriac-l’Eglise
Le projet artistique et musical départemental La Déferlante s’est arrêté à Auriac-l’Eglise le dimanche 11 juin pour une journée détente dédiée à la musique, à la découverte des patrimoines et de l’environnement. Cette initiative était proposée par le service Développement Culturel du Conseil Départemental du Cantal en partenariat étroit avec plusieurs écoles de musique communales et intercommunales, l’Education Nationale, le réseau Scènes en partage. Partenaire de cette initiative culturelle notre association a organisé et animée avec le SMAT du Haut-Allier une balade-immersion dans les paysages et le patrimoine sur une partie de la commune ainsi qu’une déambulation dans les rues du bourg. Une cinquantaine de personnes ont ainsi pu découvrir la vallée de la Sianne.

Début de l’inventaire des animaux naturalisés
L’inventaire des animaux naturalisés, présents chez des particuliers des communes d’Auriac-l’Eglise, Charmensac, Laurie, Peyrusse, Molèdes, Vèze, avec une extension aux villes d’Allanche, Blesle et Massiac a connu sa première étape grâce au travail d’un jeune étudiant d’Auriac-l’Eglise. Des fiches descriptives ont été élaborées et des photographies réalisées. Mais le temps a manqué pour mettre en oeuvre l’ensemble du projet. Une deuxième étape sera donc lancée avec un nouveau stagiaire pour répondre aux objectifs fixés.

Lancement des 17ème Estivales à Laurie
Nos Estivales sont devenues un rendez-vous culturel incontournable dans les différentes communes de la Vallée de la Sianne, une restitution patrimoniale diverse et ouverte à tous. Les différentes initiatives proposées durant l’été ont rassemblé plus de 1860 personnes.
Par cette série d’animations nous avons poursuivi nos objectifs pour mieux faire connaître au plus grand nombre nos recherches et nos découvertes sur l’identité et la beauté du Cézallier Cantalien d’hier et d’aujourd’hui à travers les différentes facettes de son patrimoine.
Selon notre principe d’être présent et de mettre en valeur une commune de notre territoire, ce fut en 2017 le tour de la commune de Laurie d’accueillir le lancement officiel des Estivales le samedi 15 juillet qui a réuni 70 personnes.
Monsieur Bernard Delcros, le Président de l’intercommunalité « Hautes-Terres Communauté » et monsieur Alain Marleix, Conseiller Régional nous ont fait l’honneur de leur présence ainsi que plusieurs élus des communes de notre territoire.

Un label pour notre exposition 2017
C’est avec une grande satisfaction que nous avons obtenu la labellisation de notre exposition sur « l’intérieur ancien de la maison traditionnelle du Cézallier Cantalien » décernée par le Parc Régional des Volcans d’Auvergne à l’occasion de ses 40 ans. Ce label représente une belle reconnaissance de la qualité de nos actions culturelles et patrimoniales dans les communes du Parc des Volcans. Cette distinction a renforcé la connaissance de notre territoire et nos initiatives par la promotion régionale mise en oeuvre par le Parc des Volcans.

Création de notre 15ème exposition patrimoniale à Laurie
Après avoir restitué dans 15 expositions les évolutions et la diversité des patrimoines du Cézallier notre association s’est intéressée cette année aux espaces intérieurs anciens privés encore conservés et aux éléments du confort du 19ème et 20ème siècle sauvegardés malgré les exigences contemporaines.
Suite à notre appel, une vingtaine de famille ont accepté d’ouvrir les portes de leurs maisons pour un inventaire photographique exceptionnel qui a permis de découvrir un patrimoine familial insoupçonné, toujours en place et qui rappelle les modes de vie autrefois. Grâce à cet inventaire qui a dépassé nos espérances nous avons pu réaliser l’exposition « Intérieur ancien de la maison traditionnelle du Cézallier Cantalien » : trente panneaux d’information et plus de 300 photographies inédites ont ainsi restitué une vision sur un habitat et une vie quotidienne et sociale en sursis. Du 15 juillet au 13 août dans la salle communale de Laurie, 335 visiteurs ont pu imaginer ou se rappeler les conditions de vie des générations passées dans notre région et de mieux comprendre les principes d’agencement des constructions traditionnelles de la Haute-Auvergne.

Clap de fin pour l’exposition « Mines et mineurs, l’antimoine en Cézallier et à Blesle »
L’antimoine a connu son heure de gloire dans la Vallée de la Sianne et à Blesle durant près d’un siècle. Cette dernière présentation de notre exposition au Château des Mercoeurs à Blesle « Mines et mineurs », principalement en direction des touristes qui visitent nombreux la ville durant l’été, a attiré 350 visiteurs du 22 juillet au 6 août. Ils ont pu découvrir la fièvre de l’antimoine, une histoire oubliée et souvent insoupçonnée de notre petit territoire d’Auvergne.

Rando-auto arbres, forêt et paysages du Cézallier
C’est une randonnée-auto familiale originale qui a été proposée cette année à la découverte des arbres et de la forêt lors d’un circuit en boucle de 60kms dans le Parc des Volcans d’Auvergne au départ de Molèdes.
42 personnes intéressées ont mieux compris les arbres et la forêt grâce à Gilles, membre de l’association, spécialiste du bois et de la forêt. Les nombreux arrêts découvertes de parcelles jardinées ou en libre évolution, la découverte des techniques d’éclaircie et de repeuplement, la compréhension de l’évolution des paysages du versant oriental du Cézallier ont été clairement et astucieusement expliquées.
Le circuit a mis en valeur les arbres de la région : sapin bleu, érable, frêne, hêtre, douglas résineux, pin, châtaignier.. La visite d’une scierie à Combaliboeuf a permis aux participants adultes et enfants de se familiariser avec les grumes, billons et cernes. La journée s’est clôturée à la salle municipale de Molèdes par un pot convivial.

L’exposition « La ferme traditionnelle du Cézallier Cantalien » à Charmensac
La présentation de cette exposition à Charmensac pour une période assez courte du 29 juillet au 13 août avait tout son sens car le patrimoine agricole est très riche sur la commune d’autant plus que l’exposition montre la diversité et la singularité de certaines fermes traditionnelles sur le territoire communal.
Grâce à plus de 300 photographies réalisées chez les particuliers et aux brefs textes explicatifs sur une quarantaine de panneaux, 50 visiteurs ont pu comprendre pourquoi la préservation du patrimoine agricole ancien participe à la continuité du territoire, à son attractivité, et représente un vrai marqueur identitaire de la Haute-Auvergne et en particulier du Cézallier.

Cinéma du patrimoine à Auriac-l’Eglise et Vèze
C’est maintenant un rendez-vous régulier des Estivales, nos soirées cinéma du patrimoine ont trouvé leur public. Cette année encore nous avons déniché un beau film de 1945 méconnu « La ferme du pendu » avec Charles Vanel, Alfred Adam, Arlette Merry et Bourvil. Un solide et intense drame paysan qui raconte comment un riche fermier de Vendée qui, pour éviter à tout prix le morcellement des terres familiales, interdit à ses frères et sa soeur de se marier. La description minutieuse du monde paysan de l’entre-deux guerres que beaucoup de spectateurs présents ont connu et l’aspect documentaire du film ont été particulièrement appréciés
Spectateurs à Auriac-l’Eglise : 70
Spectateurs à Vèze : 30

Atelier cuisine traditionnelle d’Auvergne à Peyrusse
Incontournable depuis plusieurs années dans le programme de nos estivales, l’atelier cuisine traditionnelle a fait le plein le jeudi 17 août à la salle communale de Peyrusse. 24 personnes motivées se sont retrouvées dans la bonne humeur. Fidèle à cette activité conviviale Jeanine Pantel est venue partager sa passion des bons plats et ses tours de main.
Au programme de l’atelier culinaire cette année : velouté de lentilles du Puy-en-Velay, bugnes salées, rôti de porc en croûte, crème de poireaux, pois de la Planèze, crème anglaise au pralin, gâteau de Savoie.
Comme à l’habitude cette transmission du savoir-faire culinaire s’est terminée dans une belle ambiance par la dégustation de tous les produits préparés

L’exposition à la Foire des Palhàs de Massiac bat son record de visiteurs
Pour la 22ème édition de la Foire des Palhàs à Massiac, moment fort dans notre territoire, l’Association a présenté les 28 et 29 octobre dans le préau de l’école primaire la restitution patrimoniale sur « l’intérieur ancien de la maison traditionnelle du Cézallier » L’exposition qui aborde les espaces intérieurs privées anciens encore conservés dans les villages a rencontré un vif intérêt et suscité de nombreux commentaires.
1260 visiteurs en deux jours, un succès considérable qui conforte l’association à poursuivre ses efforts de restitutions patrimoniales dans les grands rendez-vous festifs de la Haute-Auvergne. L’exposition a reçu la visite du nouveau Président du Conseil Départemental du Cantal, de la Présidente de Hautes-Terres Communautés, du Délégué Départemental du Canton, du Conseiller Régional... qui ont tous félicité et encouragé l’association à poursuivre son beau travail d’inventaire et d’animation du territoire.

Un appel à ouvrir les albums de famille
Reconstituer la vie d’avant à l’aide de photos anciennes participe à la démarche patrimoniale que s’efforce de construire notre association depuis près de vingt ans.
Ces dernières années, des familles ont déjà répondu à notre appel lors de la réalisation de nos différentes expositions thématiques en nous confiant de très beaux documents par exemple sur les photos de classe, la vie agricole, les burons, les mines, le pèlerinage de Laurie, le bâti ancien, les activités disparues, des événements collectifs, des traditions, les villages autrefois... Afin de dénicher encore plus de beaux documents anciens dont certains représentent désormais une vraie valeur patrimoniale, un nouvel appel a été lancé en décembre pour recueillir de nouveaux documents. Cette collecte permettra de renforcer notre photothèque dans le but d’une prochaine exposition.

Partenariats
Invité le 10 septembre par l’Association Miséra nous avons participé au 40ème anniversaire de cette association d’éducation populaire qui a reconstruit le village de Miséra, sur la commune d’Anzat-le-Luguet, abandonné en 1960 et réhabilité avec l’aide de chantiers de jeunes internationaux. A cette occasion a été inauguré un premier gîte de groupe.
Une réunion de travail sur le patrimoine minier de la vallée de la Sianne s’est tenue le 29 septembre, avec des représentants de Natura 2000, le SMAT Haut-Allier et le représentant de l’Etat (DREAL), à propos notamment de la sécurisation des galeries des mines d’antimoine de Fournial sur la commune de Molèdes, refuge notamment de chauves-souris protégées.
L’Association Patrimoine Aurhalpin a élargit son champs d’intervention à la suite de la création de la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes. Une rencontre d’informations et d’échanges à eu lieu le 23 novembre au Château de Sailhant au cours de laquelle ont été présentés et discutés les objectifs d’un mouvement qui vise à rassembler un réseau d’acteurs privés et publics autour des patrimoines.

Site internet : cezalliersianne.asso.fr
Notre site qui reste notre principal outil d’information et de restitution patrimoniale compte actuellement 1488 fiches et 2380 photographies. Les statistiques automatiques de consultation indiquent la stabilité du site qui a reçu 15 187 visites en 2017. Trois rubriques attirent le plus de visiteurs : les fiches patrimoine avec 57,3% , l’actualité 13,9% et les diaporamas 9,4%%.

Les adhésions
Stabilité des adhésions à l’association : 119 adhérents en 2017

Le Conseil d’Administration remercie tous les bénévoles de l’association qui ont contribué au succès des différentes initiatives patrimoniales tout au long de l’année.

ASSEMBLEE GENERALE 2017
Rapport d’activités 2016
Rapport d’activités 2016

Durant l’année 2016 notre association s’est une nouvelle fois associée à la vie culturelle de la région en mettant en valeur les richesses patrimoniales, les traditions et les savoir-faire. Notre action vise à mettre en avant les particularités de notre région en étant à la fois des veilleurs mais aussi des acteurs de la valorisation du patrimoine par nos études, nos inventaires, nos expositions, nos randonnées et notre site internet.

Toutes nos activités de cette année ont conforté notre état d’esprit : favoriser la rencontre, la convivialité, le travail en commun des habitants permanents et des saisonniers.

Ainsi, nos expositions et les articles sur notre site internet font suite à nos investigations sur le terrain et nos recherches dans les archives locales et départementales. D’où l’importance de dresser des inventaires thématiques bien utiles pour traiter à fond une thématique patrimoniale. Cela a été le cas pour les mines d’antimoine, les burons, les moulins, les décors et les symboles, l’habitat traditionnel, la ferme du Cézallier... En 2016 deux thèmes nous ont mobilisé en termes de recherche documentaire, de photographies et de témoignages : les animaux naturalisés et l’intérieur traditionnel de nos maisons rurales.

Inventaire de l’intérieur ancien des maisons rurales traditionnelles
L’exploration du patrimoine bâti par les membres de l’association aurait été incomplète sans un inventaire des espaces intérieurs anciens des maisons conservés par les familles dans les villages.
Témoins en sursis de l’habitat et de la vie quotidienne et sociale des siècles passés, ces espaces ont fait l’objet en 2016 d’un premier repérage qui a permis d’évaluer les différents genres d’habitats anciens encore conservés et d’effectuer un inventaire photographique. Plus de mille photos constituent déjà une mémoire visuelle exceptionnelle. Ce travail a révélé la conservation insoupçonnée d’un habitat ancien dans de nombreux villages du Cézallier : belles salles communes, séries d’alcôves cantous exceptionnels, ayguières, mobiliers anciens, objets marqueurs de traditions... Ce beau recollement à pu être effectué grâce au concours d’une vingtaine de familles qui ont accepté notre présence dans leur intimité familiale. Nous les remercions vivement.
Nos plus belles découvertes seront au coeur d’une exposition en 2017.

Inventaire de la faune sauvage naturalisée
Lors de nos recherches ces dernières années, nous avons remarqué que la pratique de la naturalisation des animaux de la faune sauvage (taxidermie) était très répandue parmi la population de notre région.
Chez de nombreux habitants du Cézallier, souvent des familles de chasseurs, trônent encore sur différents meubles, ou sont relégués dans les greniers et les granges, des animaux de toutes sortes, qui avant 1982 pouvaient être légalement naturalisés sans autorisation.
Nous avons donc lancé un inventaire et une localisation chez les particuliers de ces animaux dans le but d’organiser une future exposition sur la faune sauvage devenue « animal de compagnie naturalisé et objet de patrimoine ».
Pour accompagner l’activité d’inventaire des bénévoles de l’association ce programme bénéficie de l’aide d’un stagiaire de l’Ecole Supérieure du Professorat et d’Education de Clermont-Ferrand (originaire d’Auriac-l’Eglise) afin de localiser et préparer une série d’initiatives autour de ces animaux sauvages issus de la biodiversité du versant oriental du Cézallier, notamment sur les communes d’Auriac-l’Eglise, Charmensac, Laurie, Peyrusse, Molèdes, Vèze, avec une extension aux villes d’Allanche, Blesle et Massiac. Une fiche de terrain a été créée afin de recueillir le maximum d’information.

Fête de l’Estive à Allanche
Evènement marquant au coeur du Cézallier Cantalien, la 25ème fête de l’Estive à Allanche le samedi 21 mai a mis en valeur notre territoire et ses activités économiques et patrimoniales. Pour sa part notre association à conduite deux initiatives : une soirée cinéma du patrimoine le jeudi 19 mai avec le film « Farrebique », dans l’ancien cinéma. La projection a fait salle comble (100 spectateurs)
Toute la journée du samedi 21 mai, au coeur de la fête, dans la salle des services derrière l’Hôtel de Ville, a été de nouveau présentée notre exposition emblématique sur l’agropastoralisme de montagne et qui a déjà attiré plusieurs milliers de visiteurs depuis sa création « Estives et burons du Cézallier » (600 visiteurs).

16èmes Estivales de la vallée de la Sianne
Comme chaque année depuis plus de quinze ans l’association a mis en valeur durant tout l’été le patrimoine de la vallée de la Sianne et du Cézallier. Les 16ème Estivales sont devenues un rendez-vous incontournable dans les différentes communes de notre territoire, une restitution patrimoniale diverse et ouverte à tous. Les différentes initiatives proposées ont rassemblé plus de 1200 personnes.
Par cette série d’initiatives nous avons poursuivi nos objectifs de mieux faire connaître au plus grand nombre nos recherches et nos découvertes sur l’identité et la beauté du Cézallier Cantalien d’hier et d’aujourd’hui à travers les différentes facettes de son patrimoine.
Selon notre principe d’être présent et de mettre en valeur une commune de notre territoire, ce fut le tour de la commune de Vèze d’accueillir le lancement officiel des estivales qui a réuni une soixantaine de personnes.

L’exposition « La ferme traditionnelle du Cézallier Cantalien » à Vèze
La présentation de cette exposition à Vèze du 18 juillet au 14 août avait tout son sens car le patrimoine agricole est très riche sur la commune et d’autant plus que la plupart des panneaux de l’exposition montrent la diversité et la singularité des fermes traditionnelles sur l’ensemble du territoire communal.
Grâce à plus de 200 photographies et aux brefs textes explicatifs sur une quarantaine de panneaux, 150 visiteurs ont pu mieux comprendre pourquoi la préservation du patrimoine agricole ancien participe à la continuité du territoire, à son attractivité, et représente un vrai marqueur identitaire de la Haute-Auvergne et en particulier du Cézallier.
Suite à cette exposition créée en 2015, un dossier d’information d’une trentaine de page à été réalisé pour le public. Il reprend et développe l’ensemble des thèmes abordés dans l’exposition. Une trentaine d’exemplaire a déjà été vendu.

L’exposition « Traditions et décors sur le bâti ancien »
à Saint-Poncy et Charmensac

Fidèle à la volonté de l’association de couvrir tout notre territoire d’intervention lors de la période estivale, nous avons présenté l’exposition qui a connu la plus grande notoriété ces dernières années « Traditions et décors sur le bâti ancien ». Ce thème rarement exploré présente à l’aide de plus de 200 photographies les principaux symboles utilisés aux 18 et 19èmes siècles sur les maisons rurales de notre territoire.
Saint-Poncy dans le cadre des Rencontres sahariennes
Invité à participer à cet évènement nous avons présenté l’exposition du 20 au 23 juillet à la Mairie de Saint-Poncy. Participants aux conférences et visiteurs (environ 100) ont pu durant quatre jours s’imprégner de nos traditions locales.
Salle communale de Charmensac
Avant de retrouver ses cartons d’emballage, l’exposition a pris place à la salle municipale de Charmensac du 18 au 28 août (40 visiteurs). Désormais, l’exposition a tourné dans toutes nos communes.

L’exposition « Estives et burons du Cézallier » à Molèdes
Du 1er au 15 août à la salle communale de Molèdes qui était la dernière commune à ne pas avoir reçu cette exposition, a été présentée pour la dernier fois cette restitution de l’agropastoralisme de montagne. 60 visiteurs ont pu mieux comprendre les caractéristiques humaines et économiques des activités liées aux pratiques de l’estive sur le Cézallier.

L’exposition « Les toits du Cantal » à Blesle
Notre exposition « Les toits du Cantal » saluée depuis sa création en 2014 comme inédite et originale à été pour la première fois installée dans une salle de l’ancien château des Mercoeurs à Blesle, idéalement placée sur le chemin des touristes. Du 23 juillet au 7 août environ 640 visiteurs se sont attardés sur ces panneaux qui restituent le savoir faire des paysans et des professionnels des siècles passés qui nous ont laissé l’une des plus belles facettes du patrimoine rural du nord Cantal.

Cinéma du patrimoine à Laurie et Peyrusse
Pour la sixième année, nos estivales ont proposé une soirée cinéma du patrimoine dans deux salles communales de notre secteur, à Laurie le jeudi 21 juillet (55 spectateurs) et à Peyrusse le jeudi 11 août (30 spectateurs). C’est une fable sociale aux dialogues savoureux due au grand Jean Giono qui a été proposé au public : « Crésus », un film de 1960. Une histoire portée par Fernandel, berger solitaire sur les hauts-plateaux de la montagne provençale qui découvre une fortune tombée du ciel qui va bouleverser sa vie et celle de tout un village.
Ce sont 85 spectateurs qui ont été ravis de retrouver cette belle histoire classique du répertoire cinématographique français.

Rando en voitures anciennes
C’est une randonnée-auto particulière qui a été proposée le jeudi 30 juillet au départ de la place d’Auriac-bas transformée un temps en vaste parking regroupant une vingtaine de voitures anciennes des années 60-70. En partenariat avec le Club de voitures anciennes d’Issoire et le concours de particuliers, cette balade conviviale a rassemblé 65 personnes. Selon la tradition une plaque de rallye éditée pour l’occasion, a été remise aux participants venus avec leur voiture de collection.
Après le café d’accueil chaque participant a pu prendre place à bord d’une authentique voiture de collection qui pour la plupart ont marqué nos mémoires. La longue file de véhicule s’est dirigée vers le château de Lespinasse ((Saint-Beauzire) pour une visite commentée. La pause pique-nique s’est déroulée sur le site du château de Léotoing. L’après-midi le cortège a emprunté les routes des estives du Cézallier avec une halte au moulin du Sault au bas de la cascade d’Apcher toujours dans son état d’origine avec sa grand roue à aube. Très appréciée, cette belle journée s’est clôturée par un pot amical à la salle polyvalente d’Auriac-l’Eglise .

Atelier cuisine traditionnelle d’Auvergne à Auriac-l’Eglise
Incontournable depuis plusieurs années dans le programme de nos estivales, l’atelier cuisine traditionnelle a fait le plein le jeudi 4 août à la salle polyvalente d’Auriac-l’Eglise. 26 personnes se sont retrouvées dans la bonne humeur. Fidèle à cette activité conviviale Jeanine Pantel est venue partager sa passion et ses tours de main.
Au programme de l’atelier culinaire cette année : petits boudins blancs à l’ancienne, morue à l’auvergnate et ses deux façons, pâté de viande avec sa pâte au saindoux, pachade aux pommes.
Comme à l’habitude cette transmission du savoir-faire culinaire s’est terminée dans une belle ambiance par la dégustation de tous les produits préparés.

Exposition à la Foire des Palhàs à Massiac
Comme chaque année notre association a participé à la 21ème Foire des Palhàs à Massiac les 29 et 30 octobre et présenté une exposition dans le préau de l’école primaire publique autour des sites emblématiques de la vallée de la Sianne et du Cézallier oriental.
Cette restitution patrimoniale qui a attiré près de 700 visiteurs voulait révéler la richesse et la variété de notre territoire de la Haute-Auvergne, une sélection issue de nos différentes expositions : paysages du Cézallier, bâti traditionnel auvergnat, mémoire des activités locales d’autrefois...
Au cours de ce week-end ont eu lieu de belles rencontres. L’association a une nouvelle fois montré son attachement au pays et sa volonté de contribuer à la sauvegarde de son patrimoine.

Participation au reportage du journal « La Montagne » sur les sites miniers
Dans le cadre d’une investigation sur « Le Cantal secret » qui a fait l’objet d’un numéro spécial du journal « La Montagne », nous avons conduit durant une journée les journalistes sur les sites miniers de la vallée de la Sianne, du Babory de Blesle jusqu’à Conches avec des arrêts pour la découverte de deux sites emblématiques de l’antimoine et l’argentifère : Terret et Fournial.
Notre accompagnement a été pour les professionnels de « La Montagne » l’occasion de découvrir notre pays dont ils ont reconnu ne pas avoir de connaissance sur son passé minier.
L’article paru sur plusieurs pages en juillet, qui présente « la vallée de la Sianne, ancien bassin minier » dans les lieux insolites à découvrir dans le Cantal, fait la part belle au travail d’inventaire de notre association.

Partenariat avec les Amis du Vieil Allanche sur le train du Cézallier
Patrick Garinot, passionné du rail et de la ligne Borts-les-Orgues/Neussargues accompagné par le président de notre association ont restitué le 9 juillet lors de la conférence annuelle des Amis du Vieil Allanche l’aventure ferroviaire incroyable qui a marqué le genre de vie des populations du Cézallier et surtout facilité les échanges dans notre région de moyenne montagne.
Mémoire de l’histoire des transports en Auvergne, cette ligne avec ses 71 kilomètres de rails, ses ponts, ses tunnels et ses viaducs monumentaux fait désormais partie du patrimoine du Cézallier Cantalien. Cette conférence représente un beau partenariat qui a donné l’occasion d’une restitution d’histoire locale passionnante et bien illustrée.

Rencontre avec les archéologues au Suc de l’Hermu
Le Suc de l’Hermu qui surplombe la vallée de la Sianne rèvèle un potentiel archéologique bien connu des spécialistes. Durant l’été de nouvelles fouilles ont été effectuées sur le site. Elles feront bientôt l’objet d’un rapport. Durant les fouilles nous avons pu rencontrer les archéologues pour leur manifester notre intérêt pour leur recherche sur notre secteur.
Ces fouilles étaient dirigées par Fabien Delrieu, archéologue bien connu de notre association pour son inventaire des Tumulus et pour son travail avec Alphonse Vinatié. Désormais intégré à la DRAC Auvergne-Rhone-Alpes Fabien Delrieu nous a redit tout son intérêt pour l’histoire de l’âge du bronze et le premier âge du fer (2200-450 avant notre ère) dans notre secteur.

Site internet : cezalliersianne.asso.fr
Notre site qui reste notre principal outil d’information et de restitution de l’investissement patrimonial de l’association compte actuellement 1725 fiches et 2350 photographies. Les statistiques automatiques de consultation indiquent la stabilité du site qui a reçu 15 550 visites en 2016. Deux rubriques attirent le plus de visiteurs : les fiches patrimoine avec 58,5% et les diaporamas 10,7%.
Un certain nombre de fiches mises en ligne il y a dix ans ont été réactualisées à partir des nouvelles informations recueillies ces dernières années. Nous avons par ailleurs commencé à mettre en ligne les premières fiches de notre inventaire sur les fleurs et les recettes.

Les adhésions
Stabilité des adhésions à l’association : 122 adhérents en 2016

Le Conseil d’Administration remercie tous les bénévoles de l’association qui ont contribué au succès des différentes initiatives patrimoniales tout au long de l’année.

ASSEMBLEE GENERALE 2016
Rapport d’activités 2015
Rapport d’activités 2015

Durant l’année 2015 notre association a bénéficié d’un vif intérêt du public pour ses initiatives patrimoniales. Mobilisé pour le patrimoine des sept communes de notre territoire d’intervention nous avons pu mettre en oeuvre nos initiatives, parfois en partenariat. Le soutien financier des municipalités et des communautés de communes a perduré, ce qui nous a permis d’équilibrer notre budget annuel.

Inauguration des estivales 2015

Le 11 juillet une soixantaine de personnes se sont retrouvées à la mairie d’Auriac-l’Eglise pour le lancement de nos 15ème estivales et l’inauguration de la nouvelle exposition patrimoniale sur les fermes traditionnelles du Cézallier. Cinq expositions ont été proposées au public de juillet à octobre, deux initiatives de rencontre et de convivialité, un repas au buron et deux séances du cinéma du patrimoine, une randonnée patrimoniale musicale.
Une nouvelle fois les activités estivales ont trouvé leur public : plus de 1300 visiteurs aux expos et aux diverses animations sans compter les visiteurs de l’exposition à la cathédrale de Saint-Flour. Pour la première fois une équipe de France 3 Auvergne s’est déplacée pour couvrir l’évènement. Elle a été accompagnée une bonne partie de la journée pour compléter son reportage qui a été diffusé le soir même dans le 19/20 Auvergne.

L’exposition « La ferme traditionnelle du Cézallier Cantalien »
Depuis plusieurs années l’association souhaitait mettre en lumière les dimensions culturelles, sociales et patrimoniales des fermes d’autrefois. Un premier travail d’inventaire avait d’abord été réalisé durant trois mois en 2010 par une étudiante de l’Université Jean Monnet de Saint-Etienne. Ce travail très riche en informations avait permis de dresser un diagnostic patrimonial autour des caractéristiques du bâti agricole ancien peu étudiées jusque-là.
C’est à partir de ce rapport et des recherches menées par des membres de l’association que s’est construite l’exposition présentée au public à la Mairie d’Auriac-l’Eglise du 11 juillet au 15 août 2015 et qui a accueilli 300 visiteurs.

Grâce à plus de 200 photographies et aux brefs textes explicatifs sur une quarantaine de panneaux, les visiteurs ont pu mieux comprendre pourquoi la préservation du patrimoine agricole ancien participe à la continuité du territoire, à son attractivité, et représente un vrai marqueur identitaire de la Haute-Auvergne et en particulier du Cézallier. .
Les différents panneaux ont permis d’expliquer les parties constituantes d’une ferme d’autrefois construites en fonction de l’activité, de l’implantation géographique et de son importance. L’élevage et le climat de la moyenne montagne ont en effet imposé des bâtiments compacts, véritables outils de travail intégrant toutes les fonctions. Des explications souvent méconnues des visiteurs notamment les urbains.

Cette 15ème exposition de l’association a particulièrement touché le public local grâce aux anciennes photographies sur les activités agricoles dans la vallée de la Sianne, issues elles aussi d’un recollement photographique.

Le repas traditionnel au buron de Moudeyre
Attendu par beaucoup, mais demandant une grosse organisation et un investissement important des bénévoles de l’association, le repas au buron sur les estives du Cézallier le dimanche 26 juillet a été fidèle à sa réputation. Perdu au bout d’une longue piste non loin des sources de la Sianne dans un site remarquable où la nature transporte, le buron de Moudeyre à 1292m d’altitude a été mis gracieusement à la disposition de l’association par ses propriétaires pour accueillir notre cinquième repas traditionnel auvergnat. Si la partie animation musicale a fait défaut à la suite de l’accident sur la route le matin même de la musicienne et chanteuse de l’orchestre Gwennaelle, la convivialité et le soleil durent présents.
120 personnes ont participé à ce repas composé de charcuterie du pays, d’une saucisse aligot (fort appréciée), de fromages cantaliens et d’une tartelette. Une belle initiative de l’association saluée par tous les participants.

Balade patrimoniale musicale à Molèdes
Innovante et attirante : la rando pédestre organisée le mercredi 12 août l’a été assurément. En effet, l’itinéraire de découverte du patrimoine bâti et naturel sur la commune de Molèdes, du village de Fondevialle (brèches de Giniol) au village d’Allagnon (berges de la Sianne) était ponctué de pauses musicales avec une jeune musicienne professionnelle qui avait choisi des extraits musicaux issus du répertoire classique. Cette randonnée familiale de 6 kilomètres à regroupé 75 personnes dont une belle proportion de jeunes.
Dès le début de la journée dans une grange traditionnelle mise à notre disposition par un habitant du village de Fondevialle le ton a été donné par une première interprétation musicale avec un extrait de la sonate pour flûte de Jean Sébastien Bach. Aux abords de la tour de Colombine, lieu insolite pour un bref concert, ce furent des airs de François Devienne compositeur et flûtiste français, de Michel Blavet le plus fameux flûtiste français de la première moitié du 18ème et de Saverio Mercadante compositeur italien du 19ème siècle. Cette double découverte architecturale et musicale a été suivie d’un pique-nique sous les pins non loin de la tour emblématique de la vallée de la Sianne.

A la chapelle d’Escrouzet le lieu a résonné d’un air de Salvatore Sciarrino, compositeur italien contemporain.. Pour terminer l’inédite randonnée à Allagnon sur le bord de la Sianne et avant de repartir, les participants assis sur l’herbe où les pieds dans l’eau ont pu écouter plusieurs morceaux de Carl Philippe Emmanuel Bach. Une belle journée en musique autour du patrimoine de la commune de Molèdes sur des chemins offrants de magnifiques paysages sur le Cézallier et la vallée de la Sianne.

L’exposition « L’imagerie médiévale » à la cathédrale de Saint-Flour
Notre association a réalisé deux expositions sur le patrimoine religieux de la vallée de la Sianne. Après avoir présenté à la cathédrale de Saint Flour celle sur la vierge en majesté de Laurie en 2014, la cathédrale du Diocèse de Saint Flour à accueilli celle sur « L’imagerie médiévale et le symbolisme roman », une véritable mise en valeur des trésors architecturaux de nos petites églises rurales de la vallée de la Sianne. Accrochée tout autour de l’abside, l’exposition a bénéficié d’une extraordinaire visibilité du 4 juillet au 15 octobre, période de la plus grande visite touristique de la cathédrale. On peut estimer à 100 personnes par jour qui se sont arrêtées devant les panneaux de l’exposition soit environ 4000 visiteurs.

L’exposition « Traditions et décors sur le bâti ancien » à Blesle
Fidèle à la volonté de l’association de couvrir tout notre territoire d’intervention lors de la période estivale, nous avons présenté du 18 juillet au 2 août, dans l’ancien collège public de la ville de Blesle l’exposition qui a connu le plus grande notoriété ces dernières années « Traditions et décors sur le bâti ancien ». Elle a été vue par environ 260 personnes, dont une grande majorité de touristes venue découvrir l’un des plus beaux villages de France.

Cinéma du patrimoine à Allanche et Saint-Etienne-sur-Blesle
Le cinéma patrimonial est inépuisable, mais le faire redécouvrir n’est pas simple car il faut le trouver en DVD pour une projection facile et acquérir les droits de diffusion publique. Pour la cinquième année, nos estivales ont proposé dans deux communes de notre secteur, Allanche dans l’ancien cinéma le mercredi 29 juillet (30 spectateurs) et Saint-Etienne-sur-Blesle à la salle municipale le mardi 11 août (45 spectateurs) un film marquant d’avant la seconde guerre mondiale « Les disparus de Saint Agil » de Christian Jacque avec des dialogues de Jacques Prévert. Ce sont donc 80 spectateurs qui ont été ravis de retrouver cette belle histoire classique du répertoire cinématographique français.

L’exposition « Les toits du Cantal » à Vèze
La salle municipale de Vèze a présenté notre exposition « Les toits du Cantal » saluée depuis sa création en 2014 comme inédite et originale. Du 3 au 16 août environ 140 visiteurs se sont attardés sur ces panneaux qui restituent le savoir faire des paysans et des professionnels des siècles passés qui nous ont laissé avec les toitures l’une des plus belles facettes du patrimoine rural du nord Cantal.

L’exposition au vélorail de Landeyrat
La salle d’animation du café de l’ancienne gare de Landeyrat, point de départ du vélorail du Cézallier a accueilli pour la troisième fois durant toute la période estivale l’une de nos récentes expositions. Fréquenté par de nombreux touristes le site et son parcours atypique sur plusieurs kilomètres de voie ferrée sont une occasion insolite de découvrir tout en pédalant les grands espaces du Cézallier.
En attendant les horaires de départ où après l’effort environ 300 personnes ont pu voir notre exposition « Mythes, traditions, lieux de légendes » du 10 juillet au 20 septembre, une restitution patrimoniale sur les 20 légendes et leurs sites tourmentés et secrets dans la vallée de la Sianne et le Cézallier.

Atelier cuisine traditionnelle de Charmensac
Désormais incontournable dans le programme de nos estivales, l’atelier cuisine traditionnelle a fait le plein le jeudi 6 août. 25 personnes se sont retrouvées dans la bonne humeur à la salle municipale de Charmensac. L’activité bénéficiait de l’utilisation de la nouvelle cuisine et de son équipement neuf installé à temps. Fidèle à cette activité Jeanine Pantel est venue partager sa passion et ses tours de main.

Au programme cette année : la préparation d’une pâte feuilletée pour la création d’amuse-bouche, d’un pâté de pomme de terre, la découverte des cornets de Murat à la farine de lentilles blondes de la Planèze, un suprême de poulet au miel et une soupe anglaise. Comme à l’habitude cette transmission de savoir-faire culinaire s’est terminée dans une belle ambiance par la dégustation de tous les produits préparés à laquelle avait été invité monsieur le maire de Charmensac.

Accueil de la randonnée de l’Association Cantal patrimoine
Le beau temps n’était pas au rendez-vous pour la sortie d’été de l’Association Cantal Patrimoine que nous avons organisé en partenariat le dimanche 23 août. 60 personnes venues d’horizons très divers ont bravé la pluie et la brume. Notre association a proposé un itinéraire riche en découvertes qui a commencé sur le plateau de la Bousseloeuf et ses remarquables cabanes en pierre sèche. L’incontournable église de Laurie et sa vierge en majesté a fait l’objet d’une longue halte accompagnée d’explications fournies par Pascale Moulier, archiviste du diocèse de Saint-Flour.

La mairie de Laurie avait mis à la disposition du groupe la salle municipale pour le pique nique avant la suite de la randonnée au village de Lussaud et la découverte de son bâti traditionnel Cantalien remarquable. Le programme s’est poursuivi sur la commune de Molèdes où une belle éclaircie à laissé le loisir de découvrir la monumentale tour de Colombine dont les abords avaient été spécialement dégagés pour en faciliter l’accès. Une halte à la chapelle du hameau d’Escrouzet à été l’occasion de découvrir deux statues de facture populaire, un saint Roch et une vierge à l’enfant.
La journée s’est terminée à Auriac-l’Eglise avec la visite de l’exposition consacrée à la ferme traditionnelle du Cézallier puis clôturée par le traditionnel pot de l’amitié.
Une journée forte entre passionnés du patrimoine de nos deux associations malgré des conditions climatiques plutôt défavorables.

Atelier danse traditionnelle à Laurie
La dernière animation de l’association avant l’hiver aura été un atelier danses traditionnelles le mercredi 28 octobre à la salle municipale de Laurie qui a fait le plein avec 35 participants.
Pour cette rencontre d’automne, l’association a fait appel à l’animation du groupe TRaucatèrme gardiens des racines musicales du pays et animateur de bal trad’ auvergnat.
A partir des airs à danser et dans une ambiance conviviale de découverte de la musique traditionnelle et la pratique des danses du Massif Central, les participants de tous âges ont pu pratiquer dans une belle ambiance la bourrée croisée, le brise pied, la polka piquée, la valentinou... et autres pas de danses des fêtes d’autrefois. Après-midi qui s’est achevé pour la plupart des participants autour d’un repas campagnard à l’auberge du Cézallier.

Partenariat pour une animation lecture à Laurie
Dans le cadre des animations des rencontres occitanes et de la foire des Palhas, l’association a été partenaire dans l’organisation d’une rencontre lecture qui a fait salle comble à Laurie (80 personnes). La participation de l’auteure à succès Marie-Hélène Lafon a attiré une centaine de personnes pour écouter des extraits de textes de l’auteur lus par les membres de « l’Atelier de vive voix », puis par l’écrivaine elle-même. Après avoir dialogué avec les participants sur ses motivations concernant l’écriture précise de ses romans et nouvelles sur un monde qui tend à disparaître, Marie-Hélène Lafon s’est prêtée avec beaucoup de simplicité à une séance de dédicaces. La rencontre s’est terminée à l’auberge du bourg où un buffet attendait les participants.

Exposition à la Foire des Palhàs à Massiac
Toujours fidèle à ce dernier rendez-vous festif automnal en Pays de Massiac, l’association a participé à la vingtième Foire aux pommes et fruits de tradition à Massiac le week-end du 24-25 octobre avec la présentation dans le préau de l’école primaire publique sa dernière exposition estivale : la ferme traditionnelle du Cézallier cantalien.
Un gros succès puisque 900 visiteurs se sont attardés devant les différents panneaux thématiques qui restituent notre inventaire sur le bâti agricole ancien entre Allanche, Anzat-le-Luguet, Blesle et Massiac. La mise en lumière inédite des dimensions culturelles, sociales et patrimoniales des fermes d’autrefois a beaucoup intéressé les visiteurs. Les membres de l’association ont été très sollicités pour des informations complémentaires. Plusieurs nouvelles adhésions à l’association ont été enregistrées durant les deux jours de l’exposition. 
Au cours de ce week-end ont eu lieu de belles rencontres. L’association de mieux en mieux connue a reçu des soutiens confirmés et de nombreuses félicitations pour sa belle restitution patrimoniale du monde paysan.

Appel relayé pour la souscription de la restauration de l’église d’Auriac
Pour terminer la restauration des deux chapelles latérales de l’église Saint-Nicolas la souscription a continué en 2015. Nous avons relayé sur le site (et mis des flyers dans nos expos) pour l’appel de l’Association pour la sauvegarde du patrimoine et de la mémoire d’Auriac-l’Eglise (ASPMA) qui multiplie les initiatives pour récolter des fonds. La souscription se poursuit afin de permettre la restauration totale de l’édifice.

Projet Palhàs du Vignal : rencontre du conseil municipal d’Auriac-l’Eglise
Dans le cadre de l’avancée de notre projet de création du sentier d’interprétation des palhàs de la vallée de la Sianne nous avons été invités à présenter le projet au Conseil municipal d’Auriac-l’Eglise le 24 juillet 2015. Un dossier complet à été remis à chaque conseiller. Le bon accueil reçu à notre projet, les questions pertinentes et la volonté de monsieur le maire de voir aboutir le projet dans un large partenariat collectif sont très encourageants. Il reste toutefois de nombreuses questions et formalités à régler pour faire de notre projet associatif patrimonial une contribution pérenne au développement touristique de la vallée de la Sianne et plus particulièrement sur la commune d’Auriac-l’Eglise.

Rencontre avec le représentant de l’évêque de Saint Flour
Le 21 février nous avons répondu à l’appel de l’évêque catholique de Saint Flour qui souhaitait, dans le cadre de la visite pastorale de la paroisse Saint Mary de Haute-Auvergne, rencontrer les acteurs de la vie touristique et culturelle de Massiac et de ses environs.
Au nom de l’évêque le Vicaire général Jean Cheminade a participé à cette rencontre conviviale où nous étions présents pour présenter nos activités et le sens de notre engagement patrimonial. Dans une lettre adressée aux participants le Vicaire Général a déclaré avoir « été impressionné par ce qu’il a entendu et la qualité d’ensemble des initiatives culturelles du Pays de Massiac ».

Site internet : 50 nouveaux articles en 2015
Le site internet cezalliersianne.asso.fr reste toujours notre principal outil de communication En 2015 ce sont plus de 50 nouveaux articles qui ont été publiés sur notre site. Un beau bilan qui montre notre capacité et surtout notre volonté d’assurer en permanence une restitution documentaire et patrimoniale auprès de tous ceux qui apprécient la vallée de la Sianne, son histoire et son avenir.
Issues de nos recherches patrimoniales, de la préparation de notre exposition annuelle, de nos activités diverses, de la collaboration avec certains de ses adhérents... ces 50 nouvelles fiches et les reportages photographiques qui les accompagnent ont concerné principalement les thématiques du patrimoine agricole, l’épopée minière du 19ème siècle, et le début prometteur de nos fiches descriptives de la flore locale et des recettes culinaires rassemblées auprès des familles du pays.
Le site compte actuellement 1700 fiches et 2250 photographies. Les statistiques indiquent que le site à reçu 15 425 visites en 2015. Deux rubriques attirent le plus de visiteurs : les fiches patrimoine avec 58,5% et les diaporamas 10,7%.

Les adhésions
Nous avons atteint notre objectif 2015 de 130 adhésions à l’association.

Le Conseil d’Administration remercie tous les bénévoles de l’association qui ont contribué au succès des différentes initiatives patrimoniales tout au long de l’année.

ASSEMBLEE GENERALE 2015
Rapport d’activités 2014
Rapport d’activités 2014

Environ 5500 personnes ont participé ou découverts notre patrimoine régional à travers nos 5 expositions, soirées cinéma du patrimoine, rando auto, veillée d’automne, atelier cuisine d’Auvergne ou lors d’accueils sur notre territoire de groupes divers. Une bonne année donc avec un beau taux de consultations de notre site internet qui a reçu 20 000 visites.

Intercommunales, intercommunautaires, régionalistes, les initiatives de notre association le sont depuis 15 ans en proposant à la population permanente et aux estivants une diversité de manifestations culturelles. 5500 personnes ont bénéficié des nos activités en 2014
L’activité de l’Association Cézallier vallée de la Sianne, c’est de remettre en lumière les particularités culturelles et sociales locales pour :
- Eveiller la curiosité de différents publics et ainsi créer une empathie et un engagement pour le pays, sa valorisation, son patrimoine, sa découverte et son développement.
- Créer un environnement propice à intéresser toutes les générations aux patrimoines culturels et à ses diverses expressions dans le monde rural d’hier et d’aujourd’hui.
- Favoriser la rencontre et la convivialité entre les habitants des différentes communes, incitant par la même occasion la volonté de mutualiser pratiques, services et équipements locaux existants.
- Tisser des partenariats avec les communes, les acteurs culturels, éducatifs, associatifs locaux pour « garder vivants et accueillants le pays et son patrimoine » (devise de l’association).
- Contribuer au rayonnement des communes du Cézallier oriental à travers la valorisation d’une identité forte et reconnue autour de la valorisation de tous les patrimoines.
- Sensibiliser les locaux aux enjeux de la diversité culturelle dont fait partie le patrimoine culturel rural ; les liens et les lieux de mémoire étant un facteur de construction de la citoyenneté.
Nos activités durant l’année 2014 ont rempli ces objectifs grâce à l’implication du Conseil d’Administration, des membres de l’association et de plusieurs partenaires et le soutien financier de 7 communes et des communautés de communes du secteur.

Exposition exceptionnelle à la cathédrale de Saint-Flour
Fortement impliquée dans la tradition mariale et les pèlerinages à la Vierge dans plusieurs lieux du Cantal, le Diocèse catholique de Saint-Flour se devait d’accueillir dans sa cathédrale notre exposition inédite « Une Vierge en majesté du Cantal, le sourire de Laurie ».

En collaboration avec l’équipe pastorale de la cathédrale Saint-Pierre et l’Abbé Philippe Boyer, chanoine de la cathédrale et ancien curé de Laurie, l’exposition a pris place dans l’espace collatéral de la cathédrale à l’occasion de la « Nuit des églises » le 4 juillet et a été proposée aux visiteurs jusqu’au 30 septembre, permettant ainsi aux Sanflorins comme aux nombreux touristes de découvrir un aspect de l’histoire de l’une des plus belles Vierges en majesté romanes du Cantal.
Le vendredi 3 juillet l’inauguration de l’exposition a rassemblée une quinzaine de personnes.
Deux visites guidées qui ont regroupé une cinquantaine de personnes ont été organisées les mercredi 19 juillet et 13 août. Le public fut particulièrement avide d’informations sur l’oeuvre et sa signification religieuse dans la tradition catholique.
Plus de 20 000 personnes ont visité la cathédrale durant l’été. Selon les personnes assurant le gardiennage on estime qu’au moins 2000 visiteurs se sont arrêtés pour lire quelques uns des panneaux. Beaucoup de réactions très positives reçues, mais aussi des regrets de ne pas avoir vu sur place à l’occasion de l’exposition la statue de la Vierge de Laurie. 
A noter que les visites ont été plus nombreuses durant l’été à l’église de Laurie pour venir admirer cet exceptionnel objet du patrimoine religieux du 13ème siècle.

Inauguration des Estivales 2014
Le 12 juillet, une soixantaine de personnes se sont retrouvées à la mairie de Molèdes pour le lancement de nos 14ème Estivales. Au cours de cette manifestation il a été rappelé ce qui anime l’association et ses principaux objectifs :inventorier, valoriser les patrimoines et restituer nos découvertes au plus grand nombre. 
Cet été 2014 fut une nouvelle fois plein de bonnes surprises autour du patrimoine avec pas moins de cinq expositions en même temps dans cinq communes différentes. Ainsi que des rencontres autour du patrimoine naturel et du cinéma du patrimoine français. Ainsi, notre association a poursuivi son objectif de restitution au plus grand nombre de ses découvertes sur l’identité et la beauté du Cézallier Cantalien à travers son patrimoine.

Exposition « Traditions et décors sur le bâti ancien du Cézallier cantalien »
Notre exposition 2014 visible à la Mairie de Molèdes du 12 juillet au 10 août a repris et développé un thème déjà travaillé en 2001 et qui restera notre plus grand succès dû à l’originalité du sujet et à la conservation exceptionnelle en Auvergne de ces décors sur les maisons anciennes.
Car en effet, un certain nombre de ces traditions et décors symboliques autour de l’habitat auvergnat sont encore visibles sur le bâti le plus ancien de notre région. Peu de territoires ruraux ont conservé cette mémoire populaire sur leurs maisons traditionnelles.
En prenant comme territoire d’exploration la vallée de la Sianne nous avons restitué sur une trentaine de panneaux et plus de 200 photographies les principaux symboles utilisés au 18 et 19ème siècle sur les maisons et les bâtiments annexes.

Les différents thèmes proposés ont permis aux 180 visiteurs de se familiariser avec les décors symboliques, d’en comprendre le sens, d’être capable par eux-mêmes de déchiffrer quelques énigmes sur le bâti ancien du pays. En tout cas, de connaître certains aspects du sens perdu de la pensée symbolique du monde rural d’autrefois.
Sur un thème rarement exploré cette exposition produite et réalisée par notre Association fut une invitation à protéger ce patrimoine populaire qui appartient désormais à la mémoire de nos campagnes.

Exposition « Toits du Cantal » à Auriac-l’Eglise
Le savoir-faire des paysans et des professionnels nous ont laissé une belle occasion de découverte de l’une des plus belles facettes du patrimoine rural du nord Cantal : les toitures traditionnelles.

L’exposition installée dans une classe de l’ancienne école primaire publique d’Auriac-l’Eglise a présenté à travers 40 panneaux et plus de 300 photographies une inédite restitution sur les toitures du Cantal avec comme territoire d’exploration toujours et encore la vallée de la Sianne et ses marges en Cézallier et en Haute-Loire. 
Une exposition appréciée par 200 visiteurs pour son originalité, ses photos d’archives et ses belles photographies de nos toits aujourd’hui.

Cette exposition a démontré que le bâti ancien de notre région est l’expression d’un mode de vie, l’affirmation d’une identité, le reflet d’une unité dans l’homogénéité de son architecture, et bien sûr le résultat de l’expérience séculaire d’un savoir-faire des populations rurales.
Plusieurs types de toitures traditionnelles sont encore présents dans notre vallée de la Sianne. A noter que cette expo était couplée avec la rétrospective sur 14/18 dans une salle mitoyenne. Nous remercions les membres de l’Association pour la mémoire et le patrimoine d’Auriac-l’Eglise d’avoir assuré le gardiennage des deux expositions.

Exposition « Imagerie médiévale » à Blesle
Le patrimoine religieux de la vallée de la Sianne n’est assurément pas le plus exceptionnel et le plus représentatif de l’Art Roman en Haute-Auvergne. Les églises références du secteur sont de petits édifices de village fortement remaniés au cours des siècles qui n’ont jamais eu la magnificence de certaines églises rurales du Cantal où de la Haute-Loire toute proche.
Malgré cela, les diverses imageries de pierre, à l’extérieur et à l’intérieur des petits édifices partiellement romans de notre vallée sont dignes d’intérêt car elles renseignent sur une période de notre histoire locale.
La présentation de l’exposition dans l’abbatiale de Blesle du 19 juillet au 24 août visait à faire comprendre aux visiteurs cette société d’il y a 800 ans, ses certitudes, les lois et les dogmes qui organisaient à la fois la vie en société et la vie religieuse. On estime à 900 visiteurs qui ont parcouru l’exposition sur les 37 jours d’ouverture.

Exposition « Pierres et volcans » à Landeyrat
Le café-vélorail de l’ancienne gare de Landeyrat au coeur des Estives du Cézallier a de nouveau accueilli du 15 juillet au 25 septembre notre exposition sur la « Pierre et les volcans ». L’exposition a accueilli plus de 700 visiteurs venus spécialement ou des familles en attente de départ pour un circuit en vélorail.
La pierre pour témoin, tel était l’itinéraire proposé par cette exposition installée sur tout l’étage du café-vélorail. A l’aide de plus de 230 photographies inédites et des textes courts, a été mis en évidence toutes les caractéristiques du patrimoine naturel volcanique du Cézallier. 

L’exposition a fait revivre aussi l’épopée des constructions humaines qui ont modelé les paysages : les kilomètres de Palhàs, les abris vernaculaires, ces cabanes temporaires des paysans et des bergers, les murets en pierre sèche issus de l’épierrement durant des siècles, les chemins et les voies romaines, les mines et les carrières. Et la pierre porteuse de sens sur les maisons, dans les hameaux, sur les estives. Un dispositif et un partenariat à poursuivre pour faire découvrir aux estivants notre région.

Soirées « Cinéma du patrimoine »
Les projections de films du patrimoine cinématographique qui représentent un héritage culturel incontestable sont désormais installées dans les Estivales de la vallée de la Sianne. Ces projections sont organisées dans différentes communes chaque année.
Les vieux films ne sont pas forcément accessibles au public qui souvent même ignore leur édition en DVD ou bien leur passage sur une heure tardive à la télévision. La philosophie de l’association est de proposer des oeuvres proches de la ruralité, ou bien typiques de certains aspects de la vie autrefois. Cette année pour des raisons de coût nous avons proposé le même film lors de deux soirées à Laurie (50 personnes) et Charmensac (30 personnes)

Si les films possibles pour ces soirées sont nombreux, nous sommes toutefois confronté à deux problèmes : leur édition en DVD afin d’assurer la projection avec notre propre matériel et surtout le prix des droits de diffusion publique exigé par les distributeurs. Malgré notre modeste public pour des séances non commerciales, les droits ne baissent pas en dessous 200 à 300 euros. Certains titres de films sélectionnés étant inabordables pour notre budget.

Le film que nous avons projeté lors de nos Estivales est « L’eau vive », un film de François Villiers (1956), dont le scénario et les dialogues sont de Jean Giono, avec la célèbre chanson de Guy Béart. Le film est centré autour de la construction du barrage de Serre-Ponçon sur la Durance. Il raconte l’histoire de la jeune Hortense héritière à la suite de l’indemnité d’expropriation de ses terres qui est opposée à une famille égoïste et rapace qui veut s’approprier le magot. Un beau film qui a été apprécié par les spectateurs.

« Rando-auto » à Anzat-le-Luguet

L’itinéraire en voiture personnelle proposé cette année le mardi 5 août fut la découverte des paysages du Cézallier et le bâti ancien des villages autour du Signal du Luguet.
Au départ du centre du bourg d’Anzat,, la balade patrimoine a conduit les 25 participants vers différents hameaux de la commune qui ont gardé pour la plupart un très beau patrimoine bâti ancien : Saroil et ses impressionnants bâtiments agricoles du 19ème siècle, Sagne avec sa fontaine-bac en bois, Besse et sa belle tour carrée du 13ème siècle, le Luguet et sa chapelle ouverte pour la circonstance. Ce fut une belle occasion de mesurer à quel point le Cézallier oriental est encore riche d’un bâti traditionnel rural.

Exposition « Mines et mineurs » à Anzat-le-Luguet
La mairie d’Anzat-le-Luguet avait tenu à accueillir l’une de nos expositions patrimoniales confortée par le succès des années précédentes. L’exposition « Mines et mineurs, l’antimoine dans la vallée de la Sianne » » dont certains panneaux racontent l’épopée de l’antimoine sur certains sites de la commune a été proposée au public dans la salle du Conseil municipal du 21 juillet au 10 août. Elle a accueilli environ 150 visiteurs. Le gardiennage était assuré par des seniors du village. Nous les en remercions.
La mémoire du travail minier sur le Cézallier, comme la redécouverte et la mise en valeur des principaux sites de notre territoire présentés dans l’exposition, restent le principal objet de restitution de ce travail d’inventaire qui rencontre depuis sa création un vif intérêt.

Atelier « Cuisine d’Auvergne » à Vèze
Organisé dans la salle polyvalente du bourg de Vèze le mercredi 20 août, l’atelier cuisine à rassemblée 25 personnes motivées. L’objectif de cet atelier était de réaliser un repas avec entrée, plat et dessert, repas issu des pratiques culinaires familiales du Cézallier.
Animé par madame Jeanine Pantel, cuisinière chevronnée de Charmensac qui transmet ses petits secrets et son savoir faire avec efficacité et simplicité, l’atelier a mis en oeuvre la préparation et la réalisation participative d’une tarte à la tome fraîche de cantal jeune, un pâté de foie de porc, le gigot de mouton bizet façon chevreuil, race ovine originaire d’Auriac-l’Eglise élevée sur le plateau de Trémoulet, avec comme accompagnement la pomme dauphine. Pour désert, une spécialité auvergnate la bouillie de Noël à la châtaigne et à la lentille de la Planéze de Saint-Flour.
L’atelier s’est achevé par le partage du repas en commun dans une ambiance conviviale.

Expo-atelier autour du patrimoine de l’eau à Espalem
Notre exposition sur le patrimoine de l’eau dans la vallée de la Sianne a contribué à un travail de sensibilisation autour du thème de l’eau et de son patrimoine du 1er octobre au 20 décembre à la bibliothèque de la commune d’Espalem.
L’exposition globale qui comprenait une partie relevant du patrimoine de proximité comme les puits, fontaines, ponts, lavoirs... a été commentée à quatre groupes d’enfants de l’école primaire d’Espalem. Selon leurs enseignants ce patrimoine bâti leur a parlé car il fait partie de leur environnement quotidien. Ce fut d’ailleurs l’occasion pour certains jeunes scolaires de redécouvrir près de chez eux une fontaine, un lavoir, une source... visibles pourtant tous les jours.
La question de l’eau au quotidien a été abordée dans une autre partie sous forme de panneaux d’information sur le cycle de l’eau, la présence de l’eau, les usages, la pollution...
Par ailleurs la bibliothèque fut exceptionnellement ouverte le 11 novembre afin de permettre la visite de l’exposition au plus grand nombre. C’est au total environ 75 personnes qui ont pu découvrir cette exposition au coeur de la bibliothèque.

Foire des Palhàs du Pays de Massiac
Succès mémorable pour l’association à la Foire des Palhàs du Pays de Massiac avec la présentation de l’exposition sur les « Décors et traditions sur le bâti ancien du Cézallier Cantalien ». Plus de 1000 visiteurs passionnés par la découverte d’un patrimoine original ont déambulé dans le préau de l’école primaire publique, au coeur de la foire.
La Foire aux pommes et fruits de tradition de Massiac, le week-end du 25-26 octobre, invitait tous les passionnés du pays et de ses produits du terroir à ce rendez-vous incontournable avant l’hiver. Notre association a présenté durant les deux jours l’exposition créée à Molèdes pour les Estivales
Les différents thèmes abordés par l’exposition ont visiblement accroché les visiteurs. Leurs questions, le temps passé devant les différents panneaux ont manifesté un grand intérêt pour ce thème bien ancré dans le territoire de proximité.

Soirée d’automne « Lecture de pays » à Laurie
Notre association en partenariat avec le Comité des fêtes de Laurie avait fait le pari d’intéresser un bon public à des textes sur le Pays d’Auvergne. Belle réussite de cette soirée lecture animée par des lectrices et des lecteurs de l’Atelier de vive voix.
50 personnes étaient présentes à cette veillée d’automne à Laurie le mercredi 29 octobre pour écouter des morceaux choisis qui ont fait entrer dans l’imaginaire, les sentiments, l’esprit d’auteurs régionaux.
Les membres de l’Atelier de vive voix, bien préparés à l’exercice ont lu avec brio durant une petite heure une bonne quinzaine de textes d’auteurs reconnus pour leur passion du pays, des gens et de leurs traditions comme André Vialatte, Henri Pourrat, Elie Lascaux, Marie Hélène Lafon..
La veillée qui s’est poursuivie par un buffet campagnard à l’auberge du Cézallier fut animée d’une sympathique convivialité entre une vingtaine de personnes dont la Présidente de la Communauté de communes du Pays de Massiac.

Accueil de trois groupes pour la découverte du patrimoine
Les membres de l’association ont assuré trois journées de découvertes du patrimoine de notre vallée. Nous avons été sollicités pour servir de guide à travers notre territoire mais aussi pour apporter notre regard sur différentes facettes de notre patrimoine.

Journée avec les enfants de l’école primaire de Blesle
Le 19 mai, ce sont 30 élèves de CM1 et CM2 de l’école primaire de Blesle qui ont effectué une sortie patrimoine avec l’association. Pendant quelques semaines ils avaient effectué un travail pédagogique autour du petit patrimoine de l’eau. En bus ils ont parcouru différents sites de la vallée de la Sianne : arrêt à la nouvelle passe à saumons à Ferrières-bas, explications à Riol des anciennes pratiques d’irrigation des prés vergers à l’aide de rases et de pilières sur la Sianne, découverte des deux types de ponts qui enjambent la rivière tous les kilomètres près du camping d’Auriac-l’Eglise.
Belle surprise pour les enfants sur le site de la mine de Fournial où s’échappe des galeries une eau de couleur rouge due aux oxydes et fer et à l’arsenic. Après un pique-nique à la cascade de la terrisse et ses orgues basaltiques noires, fontaines, lavoirs et bacs traditionnels à Aubevio et Moudet. Le tour s’est achevé par une visite guidée exceptionnelle au moulin d’Apcher avec l’expérience de la mise en mouvement de la grande roue en bois actionnée par la force hydraulique.
Selon les enseignantes, lors d’un travail pratique en classe après cette journée, les enfants ont retenu beaucoup d’information.

Journée avec des amateurs de géologie de la Société des sciences naturelles et historiques de Surgères
Sollicité par le groupe de géologues amateurs de Charente nous avons accompagné le jeudi 30 juillet 25 passionnés de géologie en semaine de découverte dans le Cantal. Autour de la thématique de l’antimoine nous les avons conduits sur les sites miniers de la vallée de la Sianne. A Terret, Fournial et au Bosberty ils ont pu effectuer des prélèvements de minéraux sur les anciens déblais des mines. La journée s’est achevée à la mairie d’Anzat-le-Luguet par la visite de l’exposition rétrospective des activités minières de l’antimoine dans la vallée de la Sianne.

Accompagnement d’un groupe de journalistes de l’Association nationale des journalistes du patrimoine (AJP)
En résidence dans un gîte à Allagnon, un groupe de 5 journalistes spécialisés en patrimoine a été accompagné plusieurs fois lors d’une semaine de découverte du nord Cantal du 11 au 16 août.
Nous avons saisi l’occasion pour leur faire découvrir plusieurs sites naturels de la vallée de la Sianne et du Cézallier, assurer un décriptage des thématiques patrimoniales de nos expositions en place à Auriac-l’Eglise, Landeyrat et Saint Flour. Après la visite de notre exposition à la cathédrale Saint-Pierre nous avons pu leur proposer la visite guidée exceptionnelle des deux tours de la cathédrale jusqu’au sommet.

Site internet
Notre site internet a continué de remplir sa mission de restitution et de sensibilisation au patrimoine de notre territoire offrant une belle visibilité à notre association et à ses activités.
En 2014, le site a reçu près de 20 000 visites, une baisse significative par rapport aux années précédentes due probablement à une actualisation moins performante. La répartition des visites se répartie à 88,3% pour les pages d’information et à 11,7% pour les diaporamas. Les rubriques « Patrimoine » rassemblent à elles seules 47,2% des visites.
Le site compte actuellement 1663 fiches d’infos et 2200 illustrations.
Nous avons entrepris le gros travail d’intégration des données issues de nos inventaires sur les recettes et les fleurs de la vallée de la Sianne. Elles seront progressivement mises en ligne avec les photographies correspondantes. Pour ce travail d’intégration nous avons sollicité le concours d’un étudiant que nous avons rétribué.

Poursuite du projet du palhàs du Vignal
Notre projet de sentier d’interprétation sur le palhàs du Vignal à Auriac l’Eglise avance péniblement. Plusieurs rencontres ont eu lieu avec des élus de la commune, des responsables de la Communauté de Communes du Pays de Massiac pour préparer un dossier de subvention. L’Association « Etudes et Chantiers » est venue sur place pour étudier la faisabilité d’un chantier international de jeunes volontaires. Les propriétaires privés des parcelles de palhàs qui seront traversées par le sentier d’interprétation ont été contactés afin de lancer les procédures officielles. Nous avons bon espoir que les choses avancent en 2015.

Assemblée Générale Auriac-l’Eglise 30 avril 2015

ASSEMBLEE GENERALE 2014
Rapport d’activités 2013
Rapport d’activités 2013

Durant cette année, notre association a encore été très à l’aise pour parler de la diversité patrimoniale à travers une série de manifestations que nous avons organisé, ou bien auxquelles nous avons participé. Nos expositions, nos randonnées, soirées cinéma, activités patrimoniales... ont été une nouvelle fois très appréciées
Avec la bonne fréquentation de nos animations durant l’été (plus de 2700 personnes à nos animations et expositions), l’année 2013 s’affirme comme l’une des plus éclatantes.

Intercommunale, notre association l’a une nouvelle fois revendiqué et expérimenté durant l’année 2013 par ses diverses activités.
Le vrai visage d’un pays c’est ce qu’il offre en permanence au regard de ses habitants et de ceux qui veulent découvrir sa singularité. Celui de la vallée de la Sianne et de ses marges, c’est la diversité de sa nature et de son bâti, la vigueur de ses traditions, mais bien ancrées dans la modernité, l’engagement encore très fort de beaucoup de personnes pour garder vivants le pays et son patrimoine.

Intervention sur les chauves-souris à l’Assemblée Générale 2013 Chaque année nos profitons de notre Assemblée Générale pour évoquer avec un intervenant extérieur une actualité du patrimoine dans la vallée de la Sianne. Monsieur David Olagnol, animateur Natura 2000 du SMAT du Haut-Val d’Allier a présenté notre territoire reconnu pour abriter d’importantes colonies de chauves-souris, notamment sur les communes de Charmensac, Molèdes et Vèze, déclarées en secteur Natura 2000 et qui bénéficient de mesures de protection pour la conservation de la biodiversité.
Au cours de sa présentation devant la trentaine d’adhérents l’animateur du SMAT a expliqué à l’aide de photos et de schémas comment ce mammifère volant disparait progressivement de nos campagnes alors qu’il joue un rôle important dans la régulation des populations d’insectes dont il se nourrit exclusivement. Cette intervention informative et véritable sensibilisation a été particulièrement instructive.

Fête de l’estive à Allanche
La 22ème fête de l’estive à Allanche le samedi 25 mai perturbée par la neige et le froid a tout de même rassemblé plusieurs milliers de personnes. Notre association a pour la deuxième fois proposé au public, dont de nombreux camping-caristes, l’exposition qui connait depuis sa création en 2010 à Vèze un très grand succès "Estives et burons du Cézallier" installé dans un ancien espace commercial d’alimentation situé dans la rue principale d’Allanche.
Au centre de la fête et sur le passage des troupeaux en marche vers leurs pâturages d’été,
plus de 800 visiteurs ont pu découvrir les pratiques traditionnelles de l’estive sur le Cézallier. Notre restitution totalement inédite sur l’estive et la fabrication du fromage, l’histoire du Cézallier, les activités liées aux pratiques de l’estive et au pastoralisme de montagne avec l’emblématique vache Salers a assurément donné encore plus de sens à la fête de l’estive 2013. Un moment fort de découverte patrimoniale conforme à notre volonté d’être acteur dans les grands rendez-vous du Cézallier.

Lancement des Estivales 2013
Comme a notre habitude, lors des nos estivales nous tournons dans les communes de notre territoire d’intervention en mettant un focus fort sur le patrimoine local. C’est une façon pour nous de manifester à la fois notre intérêt pour ce qui donne une vraie identité à notre région et à nos communes. Cette année ce fut de nouveau à Charmensac le 13 juillet que nous avons lancé nos estivales avec le concours de la municipalité et de son maire monsieur Bernard Raynaud (70 participants).
Outre la nouvelle exposition sur les toitures du Cantal, trois autres expositions réalisées ces dernières années ont été proposées au public lors de ces estivales 2013

Création de l’exposition « Les toits du Cantal, mémoire et savoir-faire autour de la vallée de la Sianne »
Notre exposition phare de 2013 a évoqué un thème inédit, l’originalité et les caractéristiques des toits de nos habitations et des bâtiments utilitaires. Elle a notamment montré comment la qualité de nos paysage et de nos villages aujourd’hui tiennent à cette originalité du bâti ancien et notamment des toitures. L’observation attentive des toits révèlent bien une histoire locale, l’évolution des croyances, des activités économiques et des moyens de transports. Notre exposition s’est attachée à le montrer et à l’expliquer.
L’exposition a fait découvrir pour la première fois une série de vieilles photographies parfois centenaire sur les toits de chaume. Puis la lauze qui est devenue une marque identitaire du bâti cantalien. La tuile rouge a pris le relais et remodelé les couvertures et les charpentes.
L’ardoise enfin, venue de la Corrèze au 19ème siècle a progressivement transformé les couvertures des maisons. Aujourd’hui encore très présente elle donne aux paysages et aux villages un charme particulier.
L’exposition a par ailleurs montré comment au centre de toutes ces évolutions, la maison Cantalienne a gardé une certaine singularité en préservant pour tous les types de toitures l’art de la décoration par ses épis de faîtage, girouettes, croix de pierre. Des valeurs symboliques fortes.
Ce fut donc comme à notre habitude un beau travail de recherche patrimonial pour une restitution pédagogique à l’intention du public présentée durant quatre semaines du 13 juillet au 7 août dans la salle polyvalente de la mairie de Charmensac. Deux grandes banderoles ont été placées sur la route Massiac-Allanche à l’intersection vers le bourg de Charmensac
200 visiteurs ont fréquenté l’exposition. La visite guidée du samedi 27 juillet a intéressé 10 personnes.
Un beau succès pour une première présentation au public de cette exposition.

Exposition dans l’abbatiale de Blesle sur « la Vierge de Laurie
et le pèlerinage Bleslois »

Un certain nombre d’habitants de la commune de Blesle avait apporté leur concours pour la réalisation de l’exposition réalisée à l’occasion du centenaire du Couronnement de la Vierge en majesté de Laurie en 2012 sur l’histoire de la Vierge de Laurie et le pèlerinage historique de Blesle le lundi de Pentecôte. Il était donc normal de présenter à Blesle cette exposition, dans l’une des communes particulièrement impliquée dans cette histoire durant plusieurs siècles.
L’exposition a été présenté durant six semaines (42 jours) dans les collatéraux de l’abbatiale grâce à l’implication de la communauté paroissiale. L’espace collatéral aura été un lieu idéal pour permettre aux Bleslois et aux nombreux touristes qui ont visité l’abbatiale de découvrir un aspect de l’histoire locale.
Il n’y avait pas de gardiennage. En regroupant différentes informations sur la fréquentation touristique de l’église nous estimons que plus de 1000 personnes (soit au minimum 25 personnes/jour) qui se sont attardées devant l’exposition.

Un certain nombre de visiteurs ont souhaité se rendre à Laurie pour voir la statue et savoir où se trouvait la belle cascade de la Terrisse citée dans le panneau d’introduction. L’office du Tourisme comme nous-mêmes lorsque nous étions présents avons pu constater l’intérêt des visiteurs pour la vallée de la Sianne (dont une partie se trouve sur le territoire de la commune de Blesle) et son patrimoine religieux et naturel. Par ailleurs, nous avons recueilli par la suite, ainsi que des membres de la paroisse, de nombreux échos très positifs sur cette manifestation artistique au coeur de Blesle.
Une affiche spécifique annonçant l’exposition a été éditée pour l’occasion et diffusée largement dans le Cantal et la Haute-Loire. L’exposition a reçu le soutien financier de la Mairie de Blesle et de la Communauté de Communes du Pays de Blesle.

Exposition sur « les Rites et symboles sur le bâti ancien »
à la mairie d’Anzat-le-Luguet

Fort du succès de notre exposition sur les burons du Cézallier en 2012 à la salle polyvalente d’Anzat-le-Luguet, nous avons récidivé pour présenter du 29 juillet au 17 août, une dernière fois dans sa forme originale, notre exposition réalisée en 2001 sur les symboles présents sur le bâti ancien. Des habitants du bourg avaient prêté de vieilles cartes postales sur le village et ses hameaux. Une façon complémentaire de montrer une centaine d’années plus tard l’évolution de la commune.
Le gardiennage de l’exposition était assuré par de personnes de la commune.
Très beau succès avec environ 240 visiteurs.

Exposition « Estives et burons du Cézallier » à la gare de Landeyrat
Le café-restaurant de l’ancienne gare de Landeyrat était le lieu idéal pour recevoir durant la période d’été où la fréquentation est forte grâce au vélorail, l’exposition sur les burons du Cézallier. Lieu emblématique de la transhumance, la gare de Landeyrat a donc accueilli du 15 juillet au 15 septembre cette exposition qui ne pouvait trouver meilleur espace pour sensibiliser les touristes du vélorail à l’importance des estives hier et aujourd’hui.
Environ 1200 visiteurs ont parcouru l’exposition souvent en attendant l’heure du vélorail.

La rando-auto patrimoniale autour de Peyrusse
Désormais traditionnelle notre randonnée en voiture a rassemblé une vingtaine de personnes pour découvrir à partir du territoire de Peyrusse des aspects méconnus des villages et des hameaux.
Découverte d’un puits au coeur d’un hameau abandonné, parcours dans les différents villages, visite près de la ligne de chemin de fer de l’abri préhistorique de la roche du Cuze (Saint-Anastasie)
Mais le point fort de cette balade fut la visite exceptionnelle du site de l’ancien Château de Mardogne à Joursac avec sa célèbre tour carrée du 13ème siècle qui domine la vallée de l’Alagnon et Neussargues dans laquelle nos randonneurs ont pu pénétrer grâce à l’aimable autorisation de la propriétaire. Un circuit durant lequel a pu être appréciée la diversité du patrimoine.

Atelier cuisine traditionnelle d’Auvergne à Vèze
Une nouvelle fois l’atelier cuisine traditionnelle d’Auvergne organisé dans la salle polyvalente de Vèze a retrouvé son fidèle public. 25 personnes très motivées et attentives ont participé à l’atelier toujours dirigé par madame Jeanine Pantel toujours à l’aise devant les fourneaux et la préparation de ses bonnes recettes.
Les participantes (2 hommes seulement !) ont pris bonne notre de la préparation et la cuisson de plusieurs produits avant de les déguster dans une belle convivialité.

Cinéma du patrimoine à Auriac-l’Eglise et Molèdes
Auriac-l’Eglise et Molèdes ont fait une belle place au cinéma du patrimoine durant l’été, un rendez-vous désormais installé dans nos estivales. Deux films de qualité qui ont marqué, au dire des cinéphiles l’histoire du cinéma français.

Auriac-l’Eglise : « L’école buisonnière »
Le jeudi 18 juillet à la salle polyvalente d’Auriac-l’Eglise, c’est une belle et touchante histoire racontée dans le film de Jean-Paul Le Chanois « L’école Buissonnière » qui date de 1949 et qui romance la célèbre pédagogie Freinet, mise en oeuvre notamment à l’école publique d’Auriac-l’Eglise par monsieur Alphonse Vinatié et qui a marqué un certain nombre d’habitants de la commune. Ce fut donc un grand moment d’émotion et de nostalgie sur l’école d’autrefois au moment de la fermeture définitive de l’école primaire publique d’Auriac-L’Eglise. 80 personnes ont assisté à la projection du film.

Molèdes « Goupi mains rouges »
Le 9 août à la Mairie de Molèdes, le bourg a lui aussi fait son cinéma du patrimoine avec une salle comble où a été projeté le film de 1943 du grand réalisateur Jacques Becker « Goupi mains rouges » une description minutieuse des moeurs paysannes au coeur d’une histoire de crimes inexpliqués. Bonne satisfaction du public d’avoir vu ou revu ce film considéré comme l’un des meilleurs de la période de l’occupation. 80 personnes ont assisté à la projection dont beaucoup de familles de Molèdes

Foire des Palhàs à Massiac
Notre exposition sur « les toitures du Cantal » a attiré la foule au coeur de la foire traditionnelle des Palhàs à Massiac les 2 et 3 novembre.
Record battu donc pour cette ultime présentation de notre exposition réalisée pour nos Estivales 2013 à Charmensac. Un thème porteur qui a eu le mérite d’intéresser le plus grand nombre. 1055 personnes au moins sont entrées dans le préau de l’école publique qui accueillait notre exposition. Si les quelques petites averses de pluie ont parfois poussé à se mettre à l’abri, les contacts, les encouragements et les félicitations à l’association pour son beau travail de restitution patrimoniale ont été plus nombreux qu’à l’ordinaire.

Démonstration de la gestion des zones humides sur le Cézallier
Dans le cadre du Contrat Territorial Alagnon 2011-2015, le Syndicat Interdépartemental de Gestion de l’Alagnon et de ses affluents (SIGAL) nous a invité à participer le mercredi 25 septembre à une journée de présentation des zones humides au Buron de Paillasère bas. Le SIGAL a présenté son programme qui permet aux propriétaires et/ou exploitants volontaires de bénéficier de subventions pour mettre en place des aménagements pour un bon usage et à la qualité de l’eau qui retourne au milieu naturel.
La Coopérative de Transhumance et d’amélioration des structures agricoles (COPTASA) a présenté quelques exemples d’aménagements sur les estives proches de la Sianne qui garantissent un abreuvement d’excellente qualité pour le bétail tout en ne souillant pas l’eau qui retourne au milieu naturel. Une opération spécifique conduite pour augmenter la capacité de stockage de la tourbière principale à la source de la Sianne en supprimant des drains a été présentée ainsi que diverses initiatives sur le fonctionnement des écosystèmes qui alimentent en eau le bétail mais aussi la rivière Sianne et au final, l’Alagnon.

Sortie découverte avec le SMAT
A la demande du Syndicat Mixte du Haut-Allier (SMAT) qui oeuvre pour la promotion du patrimoine et d’une nature préservée, notamment sur le Pays de Blesle, dont il assure l’animation de l’Office du Tourisme, nous avons co-animé le dimanche 26 mai un circuit de découverte dans la vallée de la Sianne qui a rassemblé une vingtaine de personnes.
Durant cette sortie l’animateur responsable Natura 2000 a familiarisé les participants au repérage des diverses espaces végétales et florales de la vallée de la Sianne.
Aurore Jarry, guide conférencière des Pays d’art et d’histoire du Haut-Allier, avec notre apport complémentaire, a permis de découvrir l’histoire et les vestiges des anciennes mines d’antimoine de Terret et de Conche, les ponts de tradition gallo-romaine sur la Sianne, l’architecture du bâti ancien de notre vallée... Une sortie découverte particulièrement réussie.

Participation au cinquantenaire de la COPTASA
Parce que l’expérience de la coopérative de transhumance est présente depuis 50 ans sur notre territoire et que ses activités ont eu un réel impact pour nos prairies d’altitude proche de la Sianne, nous avons tenu à être présents à la journée d’anniversaire de la Coptasa à la salle des congrès d’Aurillac le 5 septembre.
Cette initiative exemplaire, l’obstination de ses fondateurs ont fait de cette expérience un vrai levier de la préservation du patrimoine Cantalien et de la pérennisation des prairies d’estive notamment sur Pradier et Vèze.
Engagée dans la démarche associative pour tous les patrimoines, notre association ne pouvait pas rester indifférente à ce mouvement coopérateur qui s’inscrit pleinement dans la logique du développement durable.
De larges extraits du documentaire qui retrace le parcours de la Coptasa seront présentés à l’Assemblée Générale de l’association en avril 2014.

Avancement timide de la valorisation de la Palhàs du Vignal
Il nous faut reconnaître que nous avons du mal à mettre en oeuvre notre projet de valorisation de cet espace dont l’objectif et d’être un lieu rénové d’observation des anciennes Palhàs d’Auriac-l’Eglise sur un circuit d’interprétation des anciennes terrasses.
Plusieurs terrasses ont été dégagées ces trois dernières années sur le Palhàs du Vignal, mais la nature reprend à chaque fois ses droits. La question du remontage de certains murs n’est toujours pas réglée faute d’avoir pu donner une suite concrète au diagnostic du murailler avant toute opération de reconstruction et de stage pierre sèche.
Le Conseil d’Administration a confié a une entreprise adaptée du Pays de Saint-Flour la poursuite du débroussaillage des quatre terrasses supérieures qui seront dégagées début 2014.
La remise en état s’avère longue. Il nous faudra probablement trouver un partenariat avec un utilisateur privé de ce bel espace patrimonial, gage d’un entretien minimum. La deuxième étape va consister à préparer la création du circuit d’interprétation. Une rencontre avec les services de la Communauté de Communes du Pays de Massiac a eu lieu en juillet 2013 pour envisager aussi la possibilité d’inscrire notre projet dans un dispositif Européen de promotion du territoire rural.

Le site internet cezalliersianne.asso.fr
Principal outil de communication de l’association notre site internet qui fête déjà ses dix ans d’existence continue de bénéficier d’une honorable et belle consultation de 35560 visites sur l’année avec toutefois une petite baisse de consultation par rapport à 2012 (40000 visiteurs) due principalement à deux mauvais mois (janvier et février). Sur dix ans néanmoins, ce sont plus de 300 000 visiteurs qui ont visité notre site. C’est un formidable succès.
Pour la répartition des visites sur le site en 2013 , le portail patrimoine reste largement en tête avec 59% des consultations, suivi de l’actualité et des diaporamas (11,9%), le reste du site se partageant les visites. A noter que pour les portails fleurs et recettes les informations ont commencé à être intégrer et devraient en 2014 booster les consultations.
L’origine des visites vient principalement par le moteur de recherche Google (80%) ce qui indique que la majorité de nos visiteurs arrive sur le site en fonction d’une recherche thématique précise. Deux autres sites nous apportent 10% de nos visites : les liens sur les sites des Office du Tourisme de Massiac et d’Allanche principalement.
Comme nous l’a permis le budget prévisionnel voté lors de notre dernière Assemblée Générale, nous avons pu procéder à une vaste remise à niveau technique du site. Cette opération effectuée en décembre a amélioré la maquette, multiplié les entrées thématiques notamment pour les fleurs et les recettes. La nouvelle version du logiciel d’édition plus performante rend l’intégration des données écrites et photographiques plus faciles.
Nous savions qu’il y aurait des perturbations à la suite de cette mise à jour. Les dysfonctionnements ont été plus importants que prévus, notamment sur les 2000 illustrations dans le site dont beaucoup ont été intégrées il y a plus de sept ans. Résultat, toutes les photos du site se sont éparpillées entraînant une réédition de toutes les photos au bon endroit. Un travail gigantesque et long. Nous avons commencé à remettre de l’ordre et profité de cette intervention pour compléter les textes et enrichir les articles de nouvelles illustrations. Deux portails dans la partie patrimoine la plus consultée sur cinq sont à jour. L’ensemble du site devrait être totalement revu d’ici l’été 2014.

Le Conseil d’Administration remercie tous les bénévoles de l’association qui ont contribué au succès des différentes initiatives patrimoniales tout au long de l’année.

ASSEMBLEE GENERALE 2013
Rapport d’activités 2012
Rapport d’activités 2012

En 2012, notre association a poursuivi ses activités de recherche et d’implication dans la vie locale. L’année a été particulièrement riche pour la découverte et la restitution du patrimoine religieux, un thème qui s’est imposé par la date historique du centenaire du couronnement de la Vierge de Laurie. Notre exposition a été au centre de cette commémoration en donnant encore plus de sens par la qualité de notre recherche historique.

Comme chaque année la période estivale restera aussi un moment fort de l’année, expositions, animations, convivialité ont permis une nouvelle fois de montrer le dynamisme de notre association et la qualité de son projet associatif pour « Garder vivants et accueillants le pays et son patrimoine ».

Quatrième intervention sur le Pahàs du Vignal
L’association a employé les grands moyens fin avril 2012 pour préparer le chantier de restauration des murs du Palhàs du Vignal à Auriac-l’Eglise : la pelleteuse.
Dans le cadre du projet de création du sentier d’interprétation des terrasses en pierre sèche, qui comprendra un itinéraire commenté et un espace de Palhàs accessibles au public, une quatrième opération spectaculaire a eu lieu le 21 avril sur le site du Vignal, face au camping.
Après trois débroussaillages effectués par les membres de l’association, le diagnostique sur l’état des murs en pierre sèche a aboutit à la décision d’effectuer à la petite pelleteuse le dégagement des murs écroulés afin de préparer un prochain chantier-stage pierre sèche en partenariat avec l’association « Autour des Palhàs ».
D’accès difficile le site a néanmoins été atteint prudemment par la pelleteuse. Arrivé sur place, la machine a broyé du rocher, tracé un accès aux terrasses, arraché quelques souches d’arbres et dégagé les parties de murs écroulés. Il restera aux membres de l’association à poursuivre l’aménagement et l’accès du chantier et a rassembler des pierres pour permettre le remontage de certains murs.
Cette initiative de restauration et de valorisation du patrimoine des terrasses agricoles voulue par notre association se déroule sur plusieurs années. Elle vise à créer un sentier d’interprétation pour la découverte de l’architecture en pierre sèche. Une remise en culture des terrasses pourra être envisagée si un particulier propose un projet à l’association.

Souscription exceptionnelle pour l’achat
d’une bannière du pèlerinage de Laurie

Une fois n’est pas coutume, l’association à lancée en début d’année une souscription publique pour l’achat d’une bannière de procession du 19ème siècle. Alerté par un antiquaire de Murat qui l’avait rachetée dans la Creuse, l’association s’est mobilisée pour éviter que cet objet du patrimoine local disparaisse à nouveau. L’appel à souscription a été bien relayé par le milieu associatif et le Conseil paroissial, dépassant largement les limites de notre territoire.
La somme recueillie a permis, outre l’achat de la bannière (1200 euros),de couvrir les frais d’édition du dépliant d’appel, les envois postaux, et une partie du coût de fabrication de l’exposition « La Vierge en majesté de Laurie ». 69 donateurs ont participé à la souscription.

Création d’une exposition inédite sur l’histoire
de la Vierge en majesté de Laurie

A l’occasion du centenaire du Couronnement, l’association a produit et créé sa 11ème exposition patrimoniale à travers 25 panneaux illustrés de documents d’archives. Cette rétrospective autour d’une oeuvre d’art et d’un phénomène religieux et social a retracé pour la première fois l’héritage artistique et spirituel de la statue de Notre-Dame de Laurie. Malgré le caractère essentiellement religieux de cette oeuvre d’art romane, et pour intéresser un large public, l’exposition a tenté d’apporter des éclairages à la fois sur le sens artistique et sur la dimension spirituelle de l’oeuvre. Deux regards que nous n’avons pas opposé car il s’agissait pour nous de faire comprendre comment se sont constitués des histoires, des rassemblements et des actes individuels et collectifs de dévotions. C’est donc une histoire peu banale qui a été racontée en utilisant tous les apports écrits et photographiques disponibles.
Cette restitution a demandé un important travail de recherche car peu d’études ont concerné l’oeuvre de Laurie. A noter, l’efficacité de la collaboration avec le comité de préparation du centenaire ainsi que celle d’habitants de Laurie et de Blesle notamment pour le prêt de photographies d’anciens pèlerinages.

Cette exposition a représenté un challenge car il fallait rechercher et regrouper de maigres sources historiques, rassembler des données sociologiques autour des traditions pour comprendre la signification religieuse et l’objet lui-même et enfin ne pas commettre des erreurs théologiques. Par cette création, notre association, soucieuse de la valorisation de tous les patrimoines, a été une nouvelle fois au coeur de sa mission patrimoniale en proposant cette lecture d’une histoire locale enracinée dans les traditions du pays.

Quatre initiatives de l’association au centenaire
du couronnement de la Vierge de Laurie

Une visite guidée de l’église
Partie intégrante du programme des manifestations du Couronnement la visite guidée de l’église organisée par l’association a été suivie par 35 personnes. Durant cette visite les caractéristiques romans de l’édifice, le mobilier, le retable et les vitraux ont été expliqués et replacés pour chacun dans leur contexte d’origine. La chapelle de la Vierge, partie la plus ancienne de l’église à été redécouverte au niveau de sa fonction historique et par sa décoration néo-gothique.
Un regroupement de 15 bannières historiques des paroisses du secteur
Profitant des cérémonies du centenaire, nous avons pu grâce à la collaboration des équipes paroissiales des différentes communes rassembler pour la première fois dans l’église de Laurie une quinzaine de bannières de procession, témoignages d’un art populaire et religieux très fort au 19ème siècle. Ces bannières pour la plupart reléguées au fond des sacristies, dont certaines sont très abimées, ont révélé la richesse d’une iconographie religieuse et une qualité des tissus, broderies et perles. Cette exposition d’un jour a donné l’occasion de montrer aux participants du pèlerinage la bannière offerte à la paroisse suite à son rachat grâce à la souscription. Un reportage photographique à été réalisé à cette occasion.
La première présentation de l’exposition sur la Vierge et son pèlerinage multicentenaire
Grâce à l’accueil chaleureux des propriétaires d’un hangar privé au coeur du village et décoré et éclairé pour l’occasion, l’exposition sur la Vierge de Laurie à été l’un des éléments forts des manifestations du centenaire. Les 27 et 28 mai, ce sont environ 300 personnes qui se sont attardées devant les panneaux. Beaucoup ont été surpris de découvrir un épisode si intense de la vie spirituelle et sociale vécu à Laurie depuis plusieurs siècles.
L’exposition a été honorée par la visite de Monseigneur Hippolyte Simon, Archevêque de Clermont-Ferrand, Monseigneur Bruno Grua, évêque de Saint-Flour, Monseigneur Jean-Claude Petiot, vicaire général du Puy-en-Velay.
Remise de la bannière à la paroisse Saint-Mary de Haute-Auvergne
A la suite de la souscription, les dons recueillis auprès des 69 donateurs ont permis le rachat de la bannière de procession à Notre-Dame de Laurie datant de la deuxième moitié du 19ème siècle. Nous avons estimé que ce témoignage de foi des anciens devenu objet du patrimoine religieux du Cantal avait toute sa place au sein de la communauté paroissiale. C’est pourquoi, et comme cela avait été dit lors de l’appel à souscription, l’Association a offert gracieusement cette bannière à la paroisse Saint-Mary de Haute-Auvergne à l’occasion du centenaire.

L’association et les donateurs avaient par ailleurs demandé que la bannière soit attribuée à l’église Notre-Dame de l’Assomption de Laurie et qu’en aucun cas elle ne soit affectée à un musée hors de la paroisse. Nous avons donc fait confiance au Conseil paroissial pour trouver le meilleur lieu de conservation ou d’exposition de cette bannière.
L’Association Cézallier vallée de la Sianne n’est donc plus propriétaire de cette bannière et s’est dégagée de toute responsabilité concernant cet objet du patrimoine. La facture d’achat du vendeur « les antiquités des Mercoeurs » à Murat attestant la régularité de la vente a été transmise au Conseil paroissial.
Lors de la remise officielle de la bannière notre président a tenu à préciser les raisons de ce geste peu commun. En effet, on pouvait se demander si cela valait la peine de se mobiliser pour récupérer cet objet de dévotion pratiquement plus utilisé aujourd’hui. « Nous avons estimé a dit le président de l’association que cet objet de dévotion et objet de mémoire et de patrimoine avait toute sa place à Laurie plutôt que dans une collection privée. Cette bannière est l’expression de la foi des anciens, signe d’identification d’une communauté rurale attachée à la tradition. Par ce geste nous avons le sentiment de participer à la sauvegarde du patrimoine religieux de notre vallée de la Sianne.. ».
Une lettre de remerciement a été adressée à chaque donateur.

Article dans la revue des amis du vieil Allanche
On ne présente plus les Cahiers annuels de l’Association des Amis du Vieil Allanche. Dans le numéro paru le 13 juillet qui offre des informations patrimoniales inédites sur le territoire de la Communauté de Communes d’Allanche en Cézallier, un très long article décrit les burons et les estives de notre territoire. Les informations et les photographies diffusées sont issues de notre exposition créée à Vèze en 2010.

Lancement des estivales 2013 à Laurie
L’association a pour principe de tourner dans chaque commune de notre territoire d’intervention pour lancer ses estivales. Nous l’avons redit, pour l’association, chaque commune à son importance. La diversité du patrimoine s’ajoutant aux autres communes proches donne une certaine identité à notre pays. Et c’est cela que notre association a voulu signifier par ses différentes initiatives patrimoniales et la rencontre officielle du lancement des estivales à Laurie le 14. 40 personnes, dont une dizaine d’élus ont participé a ce lancement. Et le thème de recherche et de restitution patrimoniale s’est imposé à nous par cette date historique du 28 mai pour créer une exposition à partir de la célèbre statue de bois de Laurie.

Deuxième présentation de l’exposition sur la Vierge à Laurie
Du 14 juillet au 5 août l’exposition à la salle municipale de Laurie créée en mai pour le Couronnement à été de nouveau proposée au public. L’histoire singulière de la Vierge de Laurie a attiré plus de 190 visiteurs et leur a permis de passer ensuite de l’autre coté de la place pour découvrir concrètement la statue dans sa chapelle. Avec les manifestations du Couronnement, ce sont donc près de 500 personnes qui ont apprécié la dernière création de l’association. Un très bon début.

Présentation de notre recherche sur les burons du Cézallier à l’Assemblée générale
de l’Association pour la sauvegarde des burons du Cantal

Notre président Jacques Hamon à présenté le 2 août à Pierrefort devant 110 personnes à l’Assemblée générale l’Association pour la sauvegardes burons cantal notre recherche patrimoniale sur les burons du Cézallier. Il a décrit les paysages des grands espaces du Cézallier, la transhumance, les burons, la fabrication du fromage, les caractéristiques humaines et économiques des activités sur les estives entre les rivières Sianne et l’Allanche.
La volonté de notre association pour une restitution pédagogique avec une interactivité avec le public était présent et qui connaît ou a vécu la pratique de l’estive a été particulièrement appréciée.

Exposition « Rites et symboles sur le bâti ancien » à Vèze
Notre emblématique exposition sur « les rites et les symboles sur le bâti ancien » a été de nouveau proposée au public du 28 juillet au 12 août à la salle polyvalente de Vèze. Depuis sa création il y a dix ans déjà, c’est l’exposition qui a obtenu la plus forte satisfaction des visiteurs. C’est en effet une restitution originale sur les symboles présents sur nos maisons anciennes. Les explications permettent de connaître certains aspects perdus de la pensée symbolique du monde rural d’hier. Une centaine de personnes ont visité l’exposition. Un temps de rencontre amicale autour de l’exposition organisée par le Conseil municipal a rassemblé 40 personnes.

Exposition « Estives et burons du Cézallier » à Anzat-le-Luguet
L’exposition « Estives et burons du Cézallier » s’est transportée du 25 juillet au 15 août à la salle polyvalente d’Anzat-le-Luguet (Puy-de-Dôme). Sur le territoire des estives de la commune sont encore présents de nombreux burons dont certains sont décrits dans l’exposition. 514 visiteurs ont parcouru l’exposition dont le gardiennage était assuré par une bonne équipe d’habitants de la commune que nous remercions. Le succès de l’exposition qui avait reçu le soutien de la municipalité prouve que même dans une commune de montagne le public peut être au rendez-vous. C’est donc plus de 5200 personnes qui ont vu cette exposition depuis sa création en 2010.

Exposition « Mémoire d’eau » à Blesle
La découverte du patrimoine de l’eau avec ses ponts de tradition gallo romaine, ses fontaines, ses anciens moulins, la rivière Sianne a séduit 360 visiteurs à Blesle du 23 juillet au 5 août. Cette exposition fait toujours recette surtout auprès des touristes qui visitent l’Auvergne. La fréquentation totale pour cette exposition depuis sa création atteint désormais les 2735 visiteurs.

Randonnée familiale à Peyrusse
Ce rendez-vous pour un petit circuit pédestre de 12 kilomètres sur les hauteurs de Peyrusse le samedi 28 juillet aura été la seule animation estivale qui n’aura pas fait le plein. 15 personnes ont participé à cette randonnée qui a toutefois permis aux participants de découvrir quelques curiosités patrimoniales dans les différents villages et paysages traversés.

Atelier cuisine d’Auvergne à Auriac-l’Eglise
25 personnes ont passé un bon moment le jeudi 9 août à la salle communale d’Auriac-l’Eglise pour partager des savoir-faire et des recettes traditionnelles aux produits d’Auvergne avec Jeanine Pantel de Peyrusse : tuiles au fromage du Cantal, tourte au saumon avec sa sauce, petits farcis, truffade, bourriol de Haute-Auvergne, tarte Tatin. Après l’atelier, la dégustation des produits préparés a bien rempli les estomacs et permis de vivre un bon moment de convivialité avant de repartir chacun avec ses notes et ses projets culinaires en tête.

Soirée musicontes de la Sianne à Molèdes
C’est à Molèdes, commune de notre siège social qu’a eu lieu le samedi 21 juillet la création avec le groupe Duovergne d’une soirée musiconte où deux légendes de la vallée de la Sianne, récoltées par notre association, ont été librement adaptées : les vaches maudites de la Sianne et les Fades du jardin vert. Ces contes entrecoupés par la cornemuse et le violon ont transporté dans un monde imaginaire les 75 personnes qui occupaient entièrement la salle municipale. La soirée a été conclue par un petit bal de danses traditionnelles auvergnates.

Cinéma du patrimoine à Charmensac
La soirée consacrée au cinéma du patrimoine à la salle communale de Charmensac le vendredi 3 août a intéressé 40 personnes qui se sont déplacées pour découvrir deux documentaires : Mémoire d’Auvergne, un film d’archives inédites montrant la vie quotidienne en Auvergne de 1900 à 1960.
Le tracteur d’orgueil, un film qui aborde le passage à la mécanisation de l’agriculture avec l’arrivée du matériel américain après la seconde guerre mondiale transformant tout un monde traditionnel.

Foire des Palhàs à Massiac
Malgré le mauvais temps, l’exposition "Paysages de la vallée de la Sianne : identité d’un territoire de Haute-Auvergne" présentée à la 17ème foire de Palhàs les 3 et 4 novembre a attiré plus de 500 visiteurs. L’exposition accueillie dans le préau de l’école primaire publique, a montré les divers éléments visibles et caractéristiques de notre petit territoire de Haute-Auvergne. Même si le nombre de visiteurs est en baisse par rapport aux années précédentes en raison des conditions climatiques, on peut être satisfait une nouvelle fois de notre présence à l’évènement et des nombreux contacts durant ces journées. De nombreux visiteurs nous ont dit avoir particulièrement apprécié la mise en image des paysages. Il a même fallu sortir une carte IGN pour répondre aux envies de découvertes de la vallée de la Sianne. Comme chaque année, cette manifestation d’automne a clos les activités publiques de l’association pour 2012.

Le site internet cezalliersianne.fr toujours apprécié
Le site internet est resté en 2012 le principal outil de communication et de restitution de l’association, avec une moyenne de 110 visites par jour soit environ 40 000 visiteurs sur l’année. Une baisse est toutefois constatée par rapport à 2011 (53168) qui avait été exceptionnelle notamment grâce à la mise en ligne massive d’information sur les burons du Cézallier, mais les consultations sont toutefois plus importantes qu’en 2010 (34292).
Cette baisse peut s’expliquer par le fait du passage en mars 2012 à une version supérieure du logiciel qui semble avoir modifié à la baisse le comptage des visites. L’autre raison peut provenir d’une actualisation du site moins régulière et une mise en ligne de moins de nouvelles fiches d’information en 2012 dont la plupart concerne la thématique sur la Vierge de Laurie issue du travail réalisé pour l’exposition.
On constate tout de même par les courriels reçus et les contacts lors de nos manifestations, une grande satisfaction des internautes et beaucoup de félicitations pour la diversité du site et son côté « base de donnée exemplaire » sur le patrimoine rural d’Auvergne.
Quant à la répartition des visites sur le site on constate que le portail patrimoine reste largement en tête des consultations (65%) suivi de ceux de l’actualité (13%), la vie de l’association (6,3%), les diaporamas (5,1%)...
L’investissement financier est donc un bon choix pour l’association qui trouve avec ce site une présence permanente, appréciée et remarquée sur le web.

ASSEMBLEE GENERALE 2012
Rapport d’activités 2011
Rapport d’activités 2011

En 2011, notre association intercommunale a gardé le cap de la restitution de ses recherches patrimoniales engagées depuis 11 ans déjà. Cette année encore nous avons mesuré lors des différents évènements et propositions d’animations à quel point les gens sont réceptifs lorsqu’on nourrit leur curiosité, leur goût de la découverte, lorsqu’on met en valeur la vie locale et les traditions du territoire.

Nos animations estivales ont été encore une fois le moteur de cette dynamique associative « pour garder vivants et accueillants le pays et son patrimoine ». Nous sommes fiers que ces 10 expositions aient attiré près de 25 000 visiteurs, dont 4500 en 2011. Nous nous réjouissons du capital de sympathie pour notre association qui dépasse largement les limites de notre territoire.

La bonne tenue du nombre de nos adhérents (118 en 2011) est aussi le signe de l’intérêt porté à notre projet associatif. Il nous reste toutefois un défi, celui de nous renouveler et de trouver à partir de nos animations traditionnelles de nouvelles façons d’intéresser de nouveaux publics tout en conservant l’intérêt et le soutien de ceux qui participent régulièrement à nos activités.

Troisième débroussaillage du Palhàs du Vignal
Le projet de sauvegarde et de valorisation du Palhàs du Vignal sur la côte face au camping d’Auriac-l’Eglise a été doucement poursuivi en 2011. Une troisième intervention de nettoyage des terrasses a eu lieu le samedi 19 avril grâce à la bonne volonté d’une dizaine de personnes.
Un premier diagnostic sur l’état des murs en pierre sèche a aboutit à la décision d’effectuer durant l’hiver à la petite pelleteuse le dégagement des parties de murs écroulés afin de préparer un chantier-stage pierre sèche en 2012, en partenariat avec l’association « Autour des Palhàs », premier objectif à court terme.<br
Rappelons que cette initiative de restauration et de valorisation du patrimoine des terrasses agricoles voulue par l’association se déroulera sur plusieurs années. Elle vise à créer un sentier d’interprétation pour la découverte de l’architecture en pierre sèche. Une remise en culture des terrasses pourra être envisagée si un particulier propose un projet à l’association.
Il faut toutefois reconnaître que notre projet avance difficilement car le dégagement des terrasses nécessiterait un nettoyage mécanique et coûteux. De plus, l’accès au site n’est pas facile. La première partie de notre projet prendra donc un peu plus de temps que prévu.</br

Fête de l’Estive à Allanche, un moment fort pour l’association
Grand moment vécu lors de la 20ème fête de l’estive à Allanche durant quatre jours (26-29 mai) ou nous avons accueilli 2240 visiteurs (jeudi 160, vendredi 235, samedi 1700, dimanche 145). Grâce à l’accord de madame Joëlle Soulier, ancienne commerçante dans la grand’rue d’Allanche, nous avons pu bénéficier d’un emplacement idéal. L’ancien magasin sur la rue principale a permis la présentation de notre exposition sur les burons du Cézallier.

Notre exposition annoncée par notre grande banderole avait toute sa place dans cette manifestation emblématique du Cézallier. Le jeudi et le vendredi et le dimanche, ce sont plus de 540 camping-caristes venus de toute la France qui ont découverts la vie et le travail de nos buronniers. Le samedi durant toute la journée de la fête de l’estive la salle d’expo était trop petite pour contenir l’affluence des visiteurs. (150 par heure, ce fut la bousculade). Beaucoup de contacts chaleureux avec le public. Des rencontres émouvantes avec des anciens buronniers. Un vrai capital de sympathie pour notre association et des demandes pour présenter l’exposition dans d’autres communes du Cantal. Assurément une présence à renouveler.

Nous avons partagé les lieux avec deux petites expositions : l’une derrière la vitrine sur l’histoire du cyclisme à Allanche réalisée par l’Association des Amis du vieil Allanche à l’occasion du passage du Tour de France, et l’autre montrant les travaux d’élèves de l’école primaire publique sur le thème de la vache. Une vache réalisée avec des boites de lait complétait cette restitution.

La revue de la Haute Auvergne sollicite l’association
L’association a été sollicitée par la Société de Haute-Auvergne pour présenter dans sa revue savante du mois de juin, une étude sur les Palhàs de la vallée de la Sianne.
Sur 11 pages nous avons choisi de parler de la culture en terrasse à Auriac-l’Eglise. L’article a été particulièrement apprécié. C’est la première fois qu’une étude sur le patrimoine vernaculaire de la vallée de la Sianne est publiée dans une revue de notoriété nationale depuis plus de cent ans.

A l’occasion de la parution d’un numéro spécial sur le Pays de Massiac de cette Revue de la Haute-Auvergne nous avons accompagné une trentaine de membres de la Société des Lettres, sciences et arts de Haute-Auvergne venus s’attarder dans notre vallée pour découvrir les vestiges miniers entre Terret et Fournial. Tout au long du parcours, ils ont pu bénéficier des explications de notre Secrétaire Général André Thomas.

Conférence-restitution sur les estives et les burons
La conférence restitution intitulée « Des burons, des hommes, des fromages » a été organisée en partenariat avec l’Association des Amis du Vieil Allanche, et assurée par notre Président Jacques Hamon. Prévue à la salle de cinéma d’Allanche nous avons dû nous déplacer dans l’église en raison d’une forte assistance d’environ 180 personnes.

Le contenu de la conférence s’est appuyé sur les recherches de l’association et l’exposition sur les estives et les burons créée en 2010 à Vèze. Le parti-pris a été une restitution pédagogique et très visuelle à l’aide d’un diaporama. L’intervention s’est articulée autour de trois grands thèmes : le Cézallier : une terre aménagée et occupée par l’homme depuis des siècles, un territoire d’été de vie et de travail, l’estive pour fabriquer du fromage.

Lancement des estivales 2011 à Auriac-l’Eglise
Le lancement de nos estivales dans une commune différente chaque année est devenue pour l’association une initiative incontournable. Cette manifestation organisée le samedi 16 juillet avec l’aide de la municipalité d’Auriac-l’Eglise a permis une nouvelle fois de rassembler des adhérents, des élus et des partenaires associatifs (50 personnes).

La rencontre a été l’occasion de remercier les différentes municipalités qui accompagnent financièrement l’association et de rappeler l’importance de l’intercommunalité pour protéger, valoriser et faire découvrir le patrimoine de la vallée de la Sianne.

Exposition mines et mineurs, dernier tour
La commune d’Auriac-l’Eglise était la seul de la vallée de la Sianne qui n’avait pas encore accueillie l’exposition sur les mines d’antimoine. Nous l’avons donc installée durant trois semaines dans une salle de classe du groupe scolaire mis à notre disposition par la municipalité. Elle a été rédécouverte ou découverte par 150 personnes.

Notre exposition avait tout son intérêt puisqu’avec les recherches de l’antimoine, la commune fut au 19ème siècle et au début du 20ème en première ligne. En effet, des familles des hameaux de Chazelle, Riol, Le Bouchet, La Rochette et à Auriac-bas, ont participé à cette histoire du minerai en Auvergne entre 1850 et 1920.
Si sur Auriac-l’Eglise les recherches et le creusement des galeries n’ont pas été suivies par des exploitations minières, cette aventure humaine a laissé de nombreuses traces encore visibles aujourd’hui. Bien restituées dans l’exposition, les visiteurs ont pu mesurer l’intérêt de cette mémoire oubliée.

Randonnée découverte de Lussaud à la fontaine à bulles
Fidèle à la volonté de l’association de proposer une lecture du paysage de la vallée de la Sianne au rythme de la marche à pied, la randonnée pédestre du samedi 23 juillet à emprunté des chemins ancestraux sur la commune de Laurie.

Accueillies à Lussaud autour d’un café offert par nos amis adhérents du gîte familial Oliabou, 25 personnes ont pu découvrir des éléments du bâti ancien, côtoyer les tumulus de la protohistoire sur le plateau de Lair, descendre vers le fond de vallée par des chemins rudimentaires pour arriver à la fontaine à bulles de Chantejail. Le pique-nique au hameau de Chavagnac accroché au volcan à été une halte sympathique.
Même si le circuit était connu pour la plupart des marcheurs, il a offert une belle journée de convivialité.

Exposition estives et burons dans deux communes
Le succès de notre exposition sur les estives et les burons ne s’est pas démenti dans les deux communes où nous l’avons présentée durant les estivales.
A Blesle, dans l’ancien collège public ou régulièrement nous installons nos restitutions patrimoniales, l’exposition à attiré du 18 au 30 juillet 413 visiteurs, essentiellement des touristes venus découvrir Blesle. La proposition de voir l’exposition a été très bien relayée par l’Office du tourisme. Cette année encore peu de Bleslois se sont déplacés.

A la demande du maire de Saint-Bonnet de Condat l’exposition a également pris place à la mairie du village du 2 au 28 août. Piloté par le premier adjoint, la bonne organisation technique et la communication, associées à la notoriété grandissante de l’exposition, ont permis une forte animation estivale au coeur du bourg.
L’inauguration officielle a rassemblé 80 personnes dont un certain nombre d’élus qui ont répondu à l’invitation du maire monsieur Martin. 825 visiteurs ont parcouru l’exposition.

Afin de tenir compte du territoire de la commune marquée elle aussi par le pastoralisme sur les estives, plusieurs panneaux spécifiques bien illustrés, réalisés pour l’occasion, ont été intégrés à l’exposition originale qui elle ne prend en compte que la partie du Cézallier entre l’Allanche et la Sianne. Quatre burons emblématiques situés sur la commune, les burons du Chazal, La Devèze et les Moutissous, ont ainsi fait l’objet d’une description. Un attention particulièrement remarquée par les habitants de la commune qui sont venus nombreux découvrir l’exposition.

Sur le livre d’or, une cinquantaine de réactions, des éloges et des encouragements pour l’association qui font du bien.

Rando auto autour du volcan du Luguet
Le mercredi 3 août, 25 personnes se sont retrouvées au départ de Vèze pour une rando-auto à travers les estives du Cézallier. L’itinéraire choisi avait pour but de découvrir plusieurs facettes du territoire montagneux autour du Signal du Luguet en repérant ses caractéristiques : les paysages et les différents points culminants du Cézallier, les burons, les villages.
La balade s’est achevée à la mairie de Saint-Bonnet de Condat à l’inauguration de l’exposition sur les estives et les burons ou la salle était trop petite pour accueillir la centaine de personnes venues participer au lancement de notre exposition.

Atelier cuisine d’Auvergne
La deuxième édition de l’atelier cuisine organisée le mercredi 10 août à la salle communale de Peyrusse a connu un vrai succès. Sous la direction de madame Jeanine Pantel les participantes étaient invitées à découvrir le savoir faire de quelques recettes traditionnelles d’Auvergne : petits choux au Cantal, pachade aux lardons, choux farcis, tartes aux pruneaux, tuiles aux amandes.

Le nombre trop important de participantes (40), l’organisation mal maîtrisée et la mauvaise gestion des inscriptions nécessiteront à l’avenir une animation gérée avec plus de rigueur. L’atelier et les dégustations des produits préparés ont toutefois été très appréciés.

Le cinéma du patrimoine s’installe dans nos estivales
Déjà en 2010, notre soirée cinéma du patrimoine avait connu un beau succès. En renouvelant l’initiative dans deux nouvelles communes, Charmensac et Molèdes, l’association a su rassembler au cours de quatre représentations 125 personnes à Charmensac les 20 et 27 juillet et 160 personnes à Molèdes les 22 et 29 juillet.

Deux films ont été présentés : Farrebique, documentaire de 1946 qui raconte la vie d’une famille de paysans du Rouergue dans laquelle beaucoup d’anciens se sont reconnus. Biquefarre qui montre 38 ans après l’évolution du monde paysan à travers la même famille de la ferme Farrebique. L’initiative a été appréciée. Pour le confort sonore des projections, l’association à acheté une petite sono portable. Des soirées à renouveler.

Foire des Palhas, une mise en valeur de nos 9 expositions
Comme chaque année, l’association a participé activement à la Foire des Palhàs à Massiac les 29 et 30 octobre. Habituellement l’exposition créée pour les estivales était proposée au public de la fête dans le préau de l’école primaire publique.
En 2011 n’ayant pas de nouvelle exposition, une rétrospective des thèmes les plus représentatifs du patrimoine de la vallée de la Sianne a été présentée toujours dans le même espace au coeur de la fête. Une sélection de 50 panneaux a montré l’originalité de notre démarche de restitution patrimoniale autour des paysages, du bâti ancien, de l’antimoine, de l’eau, des légendes, des estives. Plus de 850 visiteurs ont parcouru cette rétrospective inédite qui pourrait à l’occasion être proposée hors saison dans d’autres lieux du Cantal.

Début de mobilisation pour retracer l’épopée ferroviaire du Cézallier
La préparation de l’exposition sur les estives et les burons nous a fait redécouvrir le rôle économique et patrimonial de la ligne de chemin de fer Neussargues-Bort-les-Orgues qui traverse le Cézallier.

L’idée de produire une exposition retraçant l’épopée ferroviaire de cette ligne de la transhumance intéresse déjà plusieurs partenaires comme la mairie de Saint-Bonnet de Condat, la Communauté de Commune du Cézallier, les Amis du Vieil Allanche, notre association et un certain nombre de passionnés du patrimoine ferroviaire du Cantal.
Nous avons animée le 24 octobre une première réunion pour préciser le projet et lancer un premier appel à la création d’un comité de pilotage.

Recherches actives pour retracer l’histoire de Notre-Dame de Laurie
Suite à la demande de la paroisse nous participons au comité de pilotage des commémorations en 2012 du centenaire du couronnement de la Vierge en Majesté de Laurie. La préparation de cet évènement à la fois religieux et patrimonial a été l’occasion d’intenses recherches et d’une multiplication d’appels auprès des habitants pour rassembler archives et documents photographiques.

Une exposition sera réalisée et présentée lors du pèlerinage du lundi de Pentecôte et durant les estivales 2012. Un antiquaire de Murat ayant découvert une bannière de procession dédiée à Notre-Dame de Laurie a proposé de la vendre à l’association.

Le site internet cezalliersianne.asso.fr, un record de consultations
En 2011 notre site internet a confirmé l’intérêt des internautes pour le patrimoine de la vallée de la Sianne. L’année a été marquée par une très forte progression de la consultation qui atteint le chiffre record de 53168 visites (34292 en 2010) soit une augmentation de 55%)/
La moyenne de visites par jour atteint les 110 visiteurs.
La moyenne mensuelle est de 4430 pour 2011. Elle était de 2800 en 2010 et de 2400 en 2009.

Le portail photos a connu la plus forte progression et représente 47,1% des visites. Cette embellie est due à la mise en ligne de deux diaporamas sur la mine d’Ouche.
Le reste du site représente 52,9% des visites. Le portail patrimoine et ses centaines de fiches thématiques représente à lui seul 31,6% et l’actualité 10%.
Les nouvelles fiches d’information mises en ligne en 2011 ont concerné principalement le thème des estives et des burons.

ASSEMBLEE GENERALE 2011
Rapport d’activités 2010
Rapport d’activités 2010

A travers ses activités en 2010, l’association a renouvelé sa volonté de mettre en valeur le patrimoine de proximité, un patrimoine modeste mais dont la diversité façonne encore notre cadre vie. Nos initiatives ont encore rencontré leur public. L’exposition sur les estives et les burons marquera particulièrement cette année du 10ème anniversaire de l’association.

Deuxième débroussaillage du palhàs du Vignal à Auriac-l’Eglise
Si la réhabilitation du palhàs du Vignal à Auriac-l’Eglise ne se remarque pas encore c’est parce que le travail préparatoire est important. Le palhàs sous la végétation depuis des décennies doit d’abord être nettoyé. Ce fut l’objet du deuxième débroussaillage qui a été organisé le 24 avril.
Une dizaine de membres de l’association ont dégagé trois terrasses. Une journée intense où furent maniés avec précaution tronçonneuses, coupes-branches et autres râteaux. Ce travail indispensable nous a fait prendre la mesure des restaurations à entreprendre dans les années qui viennent pour rendre concret l’espace de vision sur les palhàs et le sentier d’interprétation des terrasses en pierres sèches.

Lancement des Estivales à Vèze
Le Conseil d’Administration était très heureux de revenir à Vèze pour lancer le 17 juillet ses 10ème Estivales et créer une nouvelle exposition. Nous avons particulièrement apprécié l’aide concrète à l’organisation de la municipalité de Vèze et de madame Le Maire.
Le lancement des Estivales dans une commune différente chaque année est pour l’association une initiative patrimoniale à part entière. Cette manifestation permet à la fois de rassembler les adhérents, des élus, des partenaires associatifs, et montre l’engagement de l’association sur le territoire, sa volonté d’implication et exprime notre conviction que la qualité de vie dans notre territoire passe aussi par des démarches de restauration, d’entretien, de développement touristique, de protection des paysages..
A l’occasion de ces 10ème Estivales, temps fort de notre association qui a rassemblé 60 personnes à la salle communale de Vèze, notre président a exprimé notre sentiment de fierté de voir l’association durer malgré ses faibles moyens, fierté également de constater le bon accueil à nos initiatives depuis 10 ans, à la fois par la population et par une très large majorité des élus des différentes communes.

L’exposition Estives et buron à Vèze
Le bourg de Vèze n’avait pas connu une telle affluence estivale depuis longtemps. L’exposition créée à la salle polyvalente du 17 juillet au 20 août a connu un succès considérable et des réactions unanimes de satisfaction de la part des visiteurs. Plus de 800 personnes se sont déplacées pour découvrir l’exposition.

Pour sa 10ème exposition patrimoniale notre association avait proposé un thème emblématique de l’Auvergne : l’estive, les burons, la fabrication du fromage. L’exposition était totalement inédite et d’une ampleur inégalée sur ce thème. Et c’est tout naturellement qu’elle a trouvé sa place durant cinq semaines au coeur de Vèze qui compte sur son territoire de nombreux anciens burons sur plusieurs centaines d’hectares d’estives. Nous avons proposés 40 panneaux abondamment illustrés de photographies d’hier et d’aujourd’hui, accompagnés par des informations recueillies auprès des anciens et des services d’archives du Cantal et du Puy-de-Dôme. Visiblement le courant est passé puisque nous avons constaté que de nombreux visiteurs sont restés plus d’une heure.

Traitée de façon pédagogique, nous estimons que l’exposition a permis de mieux saisir l’ampleur du patrimoine architectural des burons, la fabrication du fromage, les paysages uniques du Cézallier, les caractéristiques humaines et économiques des activités liées aux pratiques de l’estive et au pastoralisme de montagne. Un vrai travail de mémoire et de restitution qui a été salué par tous. C’est une grande satisfaction pour l’association car le public a aussi exprimé son enthousiasme sur le livre d’or mis à sa disposition, et dont il a fallu rajouter des pages pour recueillir les réactions. Les visites guidées du 24 juillet et du 14 août ont rassemblé une trentaine de personnes.

Deux grandes banderoles fabriquées pour l’occasion avaient été placées au carrefour sur la route Allanche-Massiac. Une visibilité qui a conduit un certain nombre de visiteurs vers l’exposition, notamment des touristes.
La fabrication de cette exposition a mobilisé de nombreuses énergies et surtout, elle n’aurait pas pu exister sans le concours essentiel des Amis du vieil Allanche et des architectes Philippe Magentiès et Vincent Trinh, notamment au plan des illustrations.

La rando auto sur Charmensac « l’empreinte des volcans »
Proposée le mercredi 4 août la rando-auto à rassemblé 40 personnes. Il s’agissait d’une lecture du paysage autour de quatre grands sites d’intérêt géologique sur la commune, une préfiguration d’un futur parcours de découverte en voiture pour les touristes.
Le circuit vécu dans la bonne humeur a permis de mieux découvrir la coulée basaltique du Planchat, site géologique majeur, le suc de Maintaire qui offre une vue globale de la cuvette très étendue de cet ancien volcan, l’éperon de l’Hermu qui domine la vallée de la Sianne offrant un des plus beaux panoramas du secteur. La découverte de la grotte volcanique du Cuze à terminé le circuit. Validé par les participants, le circuit fera prochainement l’objet d’un dépliant itinéraire en voiture.

La randonnée pédestre « Berges de la Sianne et promenade des Sucs » sur Molèdes
La préparation de cette randonnée-découverte près des berges de la Sianne et sur quelques Sucs avait été laborieuse car l’itinéraire comportait des passages en dehors de chemins. 30 personnes s’étaient données rendez-vous au hameau d’Alagnon le samedi 21 août. De là, les marcheurs se sont dirigés vers les anciennes mines de Fournial et de Conche. Puis après le repas tiré du sac il a bien fallu entreprendre sous un soleil de plomb la montée vers Molèdes. Ce ne fut pas une réussite. Trop difficile pour « une randonnée familiale », plusieurs participants ont abandonné au hameau de Grèze. Il eu été préférable d’inverser la randonnée et de partir de Molèdes pour terminer à Alagnon.
Malgré cette erreur d’appréciation, la randonnée a été un fort moment convivial et les explications sur les traces de la loutre durant le parcours du matin ont été particulièrement appréciées. On retiendra le fort potentiel de découverte et d’observations sur cette partie la plus sauvage de la vallée de la Sianne, pour laquelle l’association souhaite créer un vrai itinéraire de promenade.

Atelier cuisine d’Auvergne à Peyrusse
Innovation des estivales 2010, l’atelier cuisine organisé le mercredi 28 juillet à la salle communale de Peyrusse a connu un vrai succès. Un public quasi féminin de 30 personnes a mis en oeuvre quelques recettes grâce au savoir faire de madame Jeanine Pantel. Les participantes ont pris des notes bien sûr mais aussi mis la main à la pâte au sens propre du terme. Quatre exercices fort appréciés ont abouti à la création de plats traditionnels d’Auvergne : le pounti, le feuilleté au bleu, la pompe aux pommes et le cornet de Murat avec ses astuces de fabrication.
La salle communale et la cuisine étaient bien adaptées pour ce type d’exercice. L’atelier particulièrement convivial s’est terminé par la dégustation des produits préparés. L’association remercie la municipalité de Peyrusse et madame Jeanine Pantel.

Exposition imagerie médiévale à Blesle
Il était à notre avis judicieux de présenter dans une ville marquée par son passé médiéval notre exposition sur le patrimoine roman de la vallée de la Sianne car les sculptures encore visibles dans nos églises rurales montrent que notre petite vallée ne fut pas en dehors du grand élan culturel et religieux qui a marqué l’Auvergne après l’an mille. Notre exposition prenait aussi place suite au colloque organisé à Blesle pour commémorer les 1100 ans de l’ordre Cistercien dont faisait partie l’abbatiale Saint-Pierre.
La fréquentation de l’exposition du 17 juillet au 1er août est plus qu’honorable puisqu’elle a totalisée 487 visiteurs, la plupart des touristes. Nous avons toujours une difficulté pour intéresser les habitants de Blesle.

Et aussi à la médiathèque de Massiac
L’exposition a aussi pris place au milieu des livres de la médiathèque de Massiac du 9 au 31 août, une occasion pour le public de découvrir un patrimoine religieux original. Les panneaux sur la chapelle de Chanet, l’église de Laurie et les modillons ont semble-t-il été les plus appréciés.

Soirée du 10ème anniversaire
Pour fêter les 10 ans de l’association, le Conseil d’Administration avait souhaité proposer un moment fort de convivialité autour d’un repas suivie d’une soirée dansante le samedi 31 juillet.
La salle des fêtes d’Auriac-l’Eglise a fait le plein en accueillant 120 personnes.
Si les inscriptions furent tardives, au final, nous avons dû refuser du monde, la capacité de la salle ne pouvant aller au-delà de 120 personnes assises.
La préparation de la paëlla suscita quelques frayeurs, mais finalement le repas semble avoir satisfait tout le monde. Il s’est achevé par le traditionnel gâteau d’anniversaire avec ses 10 bougies. Ensuite, la soirée a été animée par l’orchestre Serge Sabatier, bien connu dans la région.
Ce dizième anniversaire a offert l’opportunité à un bon nombre d’adhérents de venir avec leur famille et leurs amis. A noter que l’objectif était l’équilibre financier. Objectif atteint.

Soirée cinéma du patrimoine avec le film Farrebique
Nouveauté pour nos estivales, la projection d’un film du patrimoine cinématographique « Farrebique » le mercredi 18 août à la salle communale d’Auriac-l’Eglise. Nous ne savions pas quel serait l’intérêt du public pour cette initiative. La soirée à dépassé nos espérances puisque 120 personnes sont venues voir le film. Une réelle émotion est passée durant cette soirée avec ce film-documentaire sur la vie d’une famille de paysans filmée au rythme des quatre saisons qui ponctuent leurs activités et leurs relations.
Beaucoup de personnes se sont retrouvées dans cette évocation de la vie rurale des années 40 qui leur rappelait leur jeunesse, les temps anciens, la vie de leur propre famille. Nous sommes très heureux d’avoir pu offrir un bon moment avec ce film qui a obtenu a sa sortie de nombreux prix mérités.

Journée du patrimoine avec l’exposition Estives et burons
Pour la deuxième fois, nous avons participé à la journée du patrimoine le 18 septembre en ouvrant exceptionnellement à la salle communale de Vèze l’exposition « Estives et burons du Cézallier » présentée durant l’été. Cette ouverture était intégrée dans le programme des journées du patrimoine du Pays d’Allanche. Notre secrétaire général André Thomas a assuré les visites guidées durant la journée. Prévue uniquement le matin l’exposition est restée accessible l’après-midi, le journal La Montagne l’ayant annoncée.
45 visiteurs se sont déplacés à Vèze (30 le matin, 15 l’après-midi). Comme durant l’été, les visiteurs ont été vivement intéressés par l’exposition, son originalité, la qualité des documents d’archives et les commentaires de l’animateur des visites.

Foire des Palhàs à Massiac
Comme chaque année l’association était présente à la Foire des Palhàs à Massiac les 30 et 31 octobre où nous avons présenté dans le préau de l’école primaire publique l’exposition « Estives et burons du Cézallier ». Beau succès puisque 780 visiteurs se sont pressés pour la découvrir. Durant les deux journées les visiteurs n’ont pas manqué de féliciter l’association pour l’originalité de l’exposition. Le passage des officiels et leurs appréciations ont été pour nous un encouragement.
Notre présence à la Foire de Palhàs reste donc une belle vitrine pour notre association, et surtout elle permet d’élargir notre public et de le sensibiliser au patrimoine.

Pose d’une plaque souvenir Alphonse Vinatié à Lair de Laurie
Une plaque souvenir à la mémoire d’Alphonse Vinatié, instituteur-archéologue et découvreur des tumulus de Lair de Laurie a été dévoilée le mercredi 27 octobre et suivie d’une conférence sur les trésors des tumulus de la vallée de la Sianne.
Près du tumulus n° 1 découvert en 1962 et en présence d’élus, de responsables d’associations du patrimoine et d’un public amateur d’archéologie (70 personnes), le président de l’Association a tenu a rappeler à l’assistance tout l’intérêt pour l’archéologie et pour le pays du rôle tenu par Alphonse Vinatié dans la connaissance de la protohistoire de notre petit territoire de Haute-Auvergne.

La découverte des tumulus a été le point de départ d’une fabuleuse histoire. Elle a suscité des fouilles successives par de nombreux archéologues. Mais c’est à Alphonse Vinatié que l’on doit la plupart des communications qui ont donné aux tumulus de la vallée de la Sianne une grande notoriété, bien au-delà de l’Auvergne. Grace à ses travaux et ceux qu’il a suscité, notamment auprès des jeunes générations d’archéologues, nous pouvons mieux comprendre l’histoire du peuplement de notre territoire et celle des premiers agriculteurs. En signe de reconnaissance a déclaré notre président, "nous plantons en terre aujourd’hui la pierre symbolique du souvenir et la plaque qui rappelle qu’en ce lieu un homme du pays, par sa vie et ses recherches a enraciné dans nos mémoires une histoire porteuse de sens...
Cette plaque a été financée par la Société archéologique de Massiac et posée sur une masse de pierre par monsieur Jean Morel. Nous tenons à les remercier chaleureusement. La plaque souvenir a été dévoilée par Gilles Morel, l’un des découvreurs du tumulus N°1.

Conférence sur les trésors des tumulus
Après la pose de la plaque souvenir Alphonse Vinatié, une conférence-projection sur les trésors des tumulus de Lair de Laurie a été donnée par monsieur Frédérik Letterlé Conservateur régional de l’archéologie (DRAC-Auvergne) à la salle municipale. Nous avons eu la grande chance d’avoir cet intervenant qui a restitué le contexte des fouilles de Lair après leur découverte en 1962.
Les explications de monsieur Letterlé, qui avait lui-même participé à des fouilles sur le site de Lair, ont permis de mieux comprendre pourquoi les tumulus de Lair et leurs trésors ont un grand intérêt pour la connaissance des premiers agriculteurs de la vallée de la Sianne, il y a plus de 4000 ans
et pour l’histoire du peuplement en Auvergne. Une soixantaine de personnes ont participé à la conférence qui a été suivie d’une dégustation de pompes aux pommes à l’auberge communale.

Participation au jury du concours « Un patrimoine pour demain »
Pour la troisième année, notre président a été sollicité le 22 juin pour participer au jury du concours, « Un patrimoine pour demain » organisé par le magazine Pèlerin et le groupe de presse Bayard. Il s’agissait de sélectionner une dizaine de projets de sauvegarde du patrimoine mis en oeuvre par des associations, collectivités, ou encore par des particuliers. Il est doté d’une aide financière. Les prix ont été remis le 4 novembre au Musée de la Marine au Palais de Chaillot à Paris.

Article dans la revue des Amis du Vieil Allanche
A la demande de l’Association des Amis du Vieil Allanche un article sur les anciennes mines d’antimoine des gorges de la Sianne à été proposé pour le numéro 3 des cahiers de l’association.
Deux sites miniers ont fait l’objet d’une présentation : la mine de Chassagne sur la commune de Vèze dont les propriétaires furent les frères Lumière, les inventeurs du cinéma, et la mine de Conche situé sur l’ex commune de Chanet. Cet article sur sept pages a été l’occasion de raconter pour la première fois dans une revue des aspects oubliés de l’histoire minière sur ces deux communes, histoire qui a fait l’objet de plusieurs panneaux de notre exposition « Mines et mineurs » en 2006.

Rapport sur le bâti agricole ancien
Durant trois mois, la mission d’inventaire confiée à une étudiante de l’Université Jean Monnet de Saint-Etienne et présentée lors de notre Assemblée Générale de 2010 a permis de dresser un diagnostic patrimonial autour des caractéristiques du bâti agricole ancien de notre territoire. Pour l’association, les exploitations agricoles de la vallée de la Sianne, peu étudiées jusque là, ne possèdent pas seulement une valeur productrice, mais elles représentent aussi une dimension patrimoniale à part entière.
On se devait donc de lancer un vrai travail de recherche tout comme nous l’avons fait pour d’autres thématiques patrimoniales. Cette enquête qui s’est déroulée de juin à septembre 2010 a fait l’objet d’un rapport de stage qui a obtenu les félicitations de l’Université.
Si nous connaissions déjà la richesse et la diversité du patrimoine bâti agricole ancien sur notre territoire d’intervention, l’étude confirme qu’il est remarquable. Avec plus de 150 pages accompagnées de 3000 photos numériques couvrant 45 villages et hameaux répartis sur sept communes, le rapport devrait devenir pour notre association un outil de référence et servir de support aux différentes initiatives de l’association dans les années à venir.

Le travail de la stagiaire, que nous avons conformément à la loi rétribuée par une indemnité de stage de 1200 euros, s’est articulé autour de l’étude de terrain comprenant la réalisation de fiches techniques, un relevé photographique numérique et d’une quinzaine de témoignages de personnes ressources, la collaboration des services des Communautés de Communes (Massiac et Allanche). la recherche documentaire (qui s’est révélée très importante) guidée par le site internet de l’association, des membres de l’association, les archives départementales du Cantal.

Ce travail d’inventaire a d’abord permis de distinguer les différents genres d’exploitations agricoles et de dégager les principales typologies des édifices présents sur le secteur de la vallée de la Sianne (fermes en maison-bloc, maison-bloc à terre, maison-bloc en hauteur, maison-bloc à disposition mixte, ferme à cour fermée ou ouverte,...). Afin de constituer une méthodologie, l’enquête s’est inspirée des démarches de l’Inventaire Général du patrimoine bâti du Ministère de la Culture en l’adaptant aux spécificités de notre région. Ainsi, plusieurs axes de questionnements ont apporté une mine d’informations sur les différents types de constructions, les exploitations et leur contexte paysager, le mode d’implantation.
L’association tient à remercier mademoiselle Delphine Monnate pour son précieux travail et sa détermination malgré les nombreuses difficultés rencontrées pour répondre aux objectifs fixés par le Conseil d’Administration.
Le rapport sera mis prochainement en téléchargement sur notre site internet.

Participation à la commission du centenaire du couronnement de ND Laurie
A la demande de la paroisse le Conseil d’Administration a accepté de participer à la commémoration en 2012 du centenaire du couronnement de la Vierge de Laurie. Cet évènement à la fois religieux et patrimonial aura lieu à la pentecôte 2012. Une commission de préparation a été mise en place et a commencé à se réunir en novembre.
A la demande du Conseil pastoral et de monsieur le curé, nous avons accepté de participer à cet évènement par la création et la présentation d’une exposition autour de la Vierge de Laurie et du pèlerinage du lundi de pentecôte. Des appels ont été lancés pour rassembler des anciennes photographies, des témoignages et des documents. Des recherches aux archives diocésaines ont déjà permis de rassembler des informations. Ainsi, nous avons découvert perdue au milieu de divers documents d’archives historiques, la plus ancienne photographie de la statue de Notre-Dame de Laurie, datée probablement de 1887.
L’exposition réalisée pour l’évènement sera également présentée dans le cadre des Estivales à Laurie en juillet 2012.

Bilan du site internet
En 2010 notre site internet à confirmé son utilité de valorisation de l’action de l’association et de ses recherches patrimoniales. Il s’est enrichi de nouvelles fiches d’information concernant notamment les anciens métiers, les estives et les burons. Les fiches les plus consultés concernent le patrimoine fruitier, la Vierge de Laurie, la Sianne, l’antimoine...
Le nouveau portail « recettes » a commencé à proposer quelques unes des recettes collectées ces dernières années par les membres de l’association.
La consultation du site a nettement progressé. 34292 visites en 2010 soit une moyenne de 2800 par mois. En 2009 la moyenne était de 2400 par mois.
Selon les statistiques mises à jour en permanence par le logiciel du site, les trois portails qui attirent le plus de visiteurs sont le patrimoine (48,5%), l’actualité (24%), l’association (10%). Les autres portails (accueil, liens, produits d’ici, recettes, recherches, venir sur place) se partagent les 17,5% restant.

Bilan de 10 années d’exposition
Depuis l’année 2001, l’association n’a pas cessé de produire des expositions issues de ses recherches avec la collaboration de nombreuses personnes des communes de notre territoire. Ces expositions ont demandé à chaque fois un effort financier à l’association de plus de 1000 euros. Un choix, mais aussi une volonté de restituer la mémoire et le patrimoine au plus grand nombre d’une façon ludique et pédagogique. Les livres d’or ne tarissent pas d’éloges pour ces restitutions. Une réelle satisfaction.

En dix ans, 10 expositions thématiques sur le patrimoine ont été réalisées et présentées au public. Elles ont représentées le support principal des Estivales et ont été pour la plupart reprises lors de diverses manifestations auxquelles l’association a participé. Au total, ce sont environ 22300 visiteurs qui se sont déplacés pour ces expositions. On peut considérer ce chiffre comme un grand succès. Nos expositions constituent désormais une vraie image de marque de l’association.

ASSEMBLEE GENERALE 2010
Rapport d’activités 2009
Rapport d’activités 2009

L’année 2009 a été pour l’association une année dynamique marquée par des activités qui ont remporté un vrai succès.
Le Conseil d’Administration s’est efforcé de conduire les différents projets en cours malgré un budget serré.

- Signature d’un bail emphytéotique
Le 9 avril, le Président de l’association mandaté par le Conseil d’Administration a signé chez Maître Claire Astorgue-Marlin un bail de 20 ans avec la famille Nicolas, propriétaire d’un Palhàs sur la côte face au camping d’Auriac-l’Eglise dans le but de le valoriser, celui-ci étant sur le chemin d’interprétation des terrasses en pierre sèche en cours de préparation.
L’association s’est engagée à lui redonner un état acceptable afin que le site montre au public, dans l’avenir, ce qu’était un Palhàs autrefois sur la commune.
Les frais occasionnés par cet acte officiel ont représentés 600 euros.

- Premier débroussaillage du Palhas du Vignal
Dans le cadre de notre projet de restauration et de valorisation du Palhas du Vignal, une dizaine de volontaires ont participé le samedi 11 avril à la première intervention de dégagement des terrasses. Le site en gestion libre par l’association a donc été investi durant une journée pour couper ronces et arbustes qui colonisent désormais toute la montagne.

Ce nettoyage a confirmé l’ampleur du travail pour reconquérir le site, le rendre propre et accessible, et à partir de là, réaliser un diagnostic réaliste de mise en valeur, sur plusieurs années.
Le dégagement durant la journée de cinq murs de terrasses laisse entrevoir des restaurations importantes de relèvement. Un état des lieux a été fait avec monsieur Christian Olmelier, murailler, pour envisager la suite des opérations.

Par contre, nous avons dû renoncer à accueillir un stage de pierre sèche prévu du 24 au 26 avril organisé par l’Association « Autour des Palhàs », les murs à remonter devant être nettoyés et le stock de pierres préparé, ce qui n’a pas été possible.
La mise en oeuvre de ce premier débroussaillage a confirmé que le site est facilement accessible avec des engins motorisés à partir de la départementale, mais qu’il conviendra de solliciter mairie et Communauté de Communes pour quelques opérations de nettoyages et d’accessibilité, cette partie du chemin communal étant le premier morceau de notre futur itinéraire d’interprétation des Palhàs de la vallée de la Sianne.

- L’association participe au concours Henri Texier II
L’Académie des sciences morales et politiques, distribue chaque année un prix doté d’un montant de 3000 euros destiné à récompenser une oeuvre de défense de la beauté de la France et de ses paysages. L’association à participé à ce concours en présentant la restauration et la valorisation du site de terrasses en pierre sèche d’Auriac-l’Eglise, estimant « que cette initiative patrimoniale donne sens aux lieux et aux paysages façonnés par les anciens.<br<
Un dossier complet a été adressé à l’Académie le 22 mai. Il n’a pas été retenu.</br<

- Participation au jury « Un patrimoine pour demain »

Pour la seconde année, notre président a été sollicité le 16 juin pour participer au jury du concours, « Un patrimoine pour demain » organisé par le magazine Pèlerin et le groupe de presse Bayard.
Il s’agit de sélectionner une dizaine de projets de sauvegarde du patrimoine mis en oeuvre par des associations, collectivités, ou des particuliers. Il est doté d’une aide financière.
Les prix ont été remis le 5 novembre à la chapelle royale du Château de Vincennes. Notre président a été chargé de remettre le prix pour la restauration de la toiture en lauze de l’église de La Piguière en Lozère.

- Inauguration des Estivales 2009
Rendez-vous devenu incontournable pour l’association, rehaussé par la présence de nombreux élus ou leurs représentants, de membres de l’association et d’amis, les Estivales ont une nouvelle fois montré la volonté de l’association de s’impliquer dans la vie locale, intercommunale et communautaire.
Dans son discours d’accueil, notre Président a réaffirmé que « s’intéresser au patrimoine n’aurait pas de sens si les actions de l’association ne s’intégraient pas dans les politiques culturelles et touristiques, voire sociales de son territoire d’intervention ». Cette inauguration a par ailleurs été l’occasion de réaffirmer notre volonté de restituer à la population nos découvertes, nos recherches, notre vision du patrimoine commun. La restitution permet en effet de sensibiliser à la sauvegarde du patrimoine, elle fait prendre conscience que le patrimoine de proximité à de la valeur et qu’il mérite d’être protégé et valorisé.

Le 19 juillet, la salle communale de Charmensac était pleine pour ce lancement des 9èmes Estivales de la vallée de la Sianne. Commune d’accueil pour 2009. La municipalité à offert le cocktail et manifestée tout l’intérêt qu’elle portait à nos initiatives sur la commune, comme l’a souligné dans son intervention monsieur le Maire Bernard Raynaud.
Une soixantaine de personnes ont participé à ce lancement et ont pu avant ou après l’inauguration se rendre sur le lieu de l’exposition à la grange de la fontaine pour une première visite.

- L’exposition sur le portage en Auvergne paysanne
Du 19 juillet au 30 août, l’association a proposé une exposition inédite dans une grange du bourg de Charmensac composée d’une centaine d’objets et de matériels de portage utilisés autrefois.
Cette initiative a été préparée durant de longs mois par les membres de l’association de Charmensac avec l’aide d’habitants de la commune qui ont visité de nombreuses caves, greniers et granges pour dénicher des objets et matériels de portage, derniers témoins de la société paysanne avant l’avènement de la mécanique et du moteur. Qu’ils soient particulièrement remerciés pour le fabuleux résultat. Car le public a été au rendez-vous.

Plus de 800 personnes ont visité l’exposition durant les six semaines d’ouverture et les réactions sont à la mesure de l’effort fournit : une grande satisfaction de retrouver ce qui participait à la vie et au travail de nos villages autrefois. Tous les objets et matériels exposés étaient signalés en français et en occitan, là aussi une première.

Le succès s’est aussi traduit par une bonne vente de cartes postales et de plaquettes éditées par l’association et par une participation financière facultative, conséquente et inhabituelle de la part des visiteurs.
L’exposition, qui contrairement aux autres années ne comportait pas de panneaux et photos, a été aussitôt déclinée par thèmes sur le site internet de l’association dès la dispersion des objets rassemblés.
A noter que pour la première fois aussi une grande banderole spécifique a été placée sur la route Allanche-Massiac pour signaler l’exposition au coeur du bourg.

L’exposition avait reçu le soutien de la municipalité de Charmensac et du Conseil Général du Cantal. Elle a pu exister grâce à la mise à disposition de la grange de monsieur et madame Leroux. Qu’ils soient remerciés pour leur aide et le prêt du bâtiment.

- La médiathèque du Pays de Massiac présente nos légendes
Dans le cadre des animations de la médiathèque intercommunale à Massiac, notre exposition sur les mythes et les légendes dans la vallée de la Sianne a été proposée durant les deux mois d’été, du 6 juillet au 29 août. Placée en divers endroits de la médiathèque, les adhérents de la médiathèque et les visiteurs ont pu découvrir un patrimoine oral méconnu, et un parcours original dans notre vallée et ses sites auxquels sont associées des légendes.

Lors de l’inauguration de l’exposition à la médiathèque le vendredi 10 juillet, en présence de plusieurs élus de la ville de Massiac, dont son maire monsieur Michel Destannes, notre association a été vivement félicitée et encouragée pour son travail patrimonial « qui peut servir d’exemple ».

- Exposition sur l’imagerie médiévale à Laurie
La salle communale de Laurie a accueilli du 18 juillet au 9 août notre exposition sur les mystères et les symboles de la sculpture romane. Les visiteurs (environ 150) n’avaient pas beaucoup de chemin à faire pour découvrir un certain nombre de sculptures présentées dans l’exposition et visibles concrètement dans l’église de l’autre côté de la place.
Créée à Molèdes en 2008, l’exposition avait toute sa place à Laurie ou l’imagerie médiévale est particulièrement saisissante dans l’église romane.

- La randonnée des trois Monts
Une trentaine de personnes ont participé à notre traditionnelle randonnée familiale le mercredi 22 juillet, cette année sur le territoire de la commune de Peyrusse sur le bord des estives du Cézallier. Le circuit en boucle, coupé par un pique-nique tiré du sac, a entraîné les marcheurs au coeur des ressources en eau potable du secteur autour de trois Monts emblématique du paysage :Mont-Servais, Puy de Mathonière et Mont Bussevent.

La randonnée a permis de découvrir le bâti ancien du village de Vélonnière et de Donnenuit, la sagne de Mathonière site essentiel pour les ressources en eau potable du secteur, d’emprunter un morceau de l’ancienne voie romaine Brioude-Figeac, de redécouvrir une flore particulièrement riche et toujours surprenante quand on nous explique les variétés et les utilisations. La rencontre avec des habitants passionnés par leurs villages a enrichi une journée déjà passionnante.

-Conférence découverte de l’église de Molèdes restaurée
L’église Saint Léger de Molèdes, qui a bénéficié ces dernières années d’une restauration intérieure complète, à fait l’objet d’une conférence découverte le dimanche 2 août suivie par une trentaine de personnes.

Grâce aux compétences d’Aurélie Jarry, animatrice spécialisée pour le patrimoine, durant deux heures, les participants ont pu découvrir les diverses facettes de l’église romane qui porte encore sur ses murs une imagerie médiévale importante.

Ainsi, il a été aisé de comprendre la symbolique des chapiteaux historiés, la polychromie de la fin du 19ème siècle remise en valeur, de mesurer tout l’intérêt du travail de restauration du retable en bois polychrome et doré du 18ème siècle qui a retrouvé sa toile centrale peinte par le grand artiste régional Puech.
Enfin, des explications fouillées sur le bâtiment intérieur et extérieur ont permis d’offrir aux participants une compréhension globale à cette petite église rurale qu’ils ne pourront plus regarder comme avant.

- La rando-auto des cascades
Au départ d’Auriac-l’Eglise une quarantaine de personnes ont participé à cette journée de découverte en voiture de cinq cascades. La rando a démarré pour se mettre bien dans le thème avec la cascade du ruisseau de l’Eglise cachée au fond du vallon et accessible après un petit peu de marche.
Grâce aux voitures, le circuit, préparé par des membres de l’association de Molèdes, nous a conduit à la cascade de La Vazèze (Vens-Haut), sur le bord de la cascade du ruisseau de la Fontaine Saint-Martin (Vèze), de La Terrisse, l’une des plus belles du Cantal (Vèze) ou les participants ont pique-niqué, et enfin la cascade de Veyrines près d’Allanche. En fin de journée une bonne partie des randonneurs ont visité l’exposition sur le portage à Charmensac.

- Exposition mines et mineurs à Vèze
Du 8 au 23 août l’exposition sur les mines d’antimoine a poursuivi son périple en s’arrêtant durant l’été à Vèze, commune particulièrement concernée par l’histoire minière de l’antimoine, notamment avec la mine des frères Lumière, les inventeurs du cinéma. Lancée au cours d’une soirée amicale le lundi 10 août, à l’invitation de Madame Le Maire, qui a rassemblée une quarantaine de personnes, l’exposition a de nouveau attirée 110 personnes durant deux semaines.
Un bon bilan pour une exposition déjà largement diffusée dans les communes alentour ces trois dernières années.

- Journées européennes du patrimoine
Pour la première fois l’association a participé aux journées du patrimoine les 19 et 20 septembre par une ouverture exceptionnelle de l’exposition sur les objets et matériels de portage. En raison du grand succès de l’exposition durant l’été, des visites commentées de l’expo ont clôturé cette initiative sur la commune de Charmensac. Une soixantaine de personnes ont participé aux visites commentées.

Trois collèges avaient été invités à découvrir l’exposition durant la semaine : le collège Galléry de Massiac, le collège privé Saint-André de Massiac, le collège Maurice Peschaud d’Allanche, le collège Les Fontilles de Blesle. Le vendredi 18, une vingtaine de collégiens de Blesle, accompagnés de leur professeur sont venus à Charmensac parcourir l’exposition et ont beaucoup apprécié le thème.

- Participation à un stage sur l’eau
L’association a répondu avec un vif intérêt à deux actions de formation des enseignants
Les 13 et 14 octobre, dans le cadre d’un stage « Formation d’Inititiative Locale » (FIL), autour de la thématique de l’eau, organisé au collège Pierre Galéry de Massiac, André Thomas, membre du Conseil d’Administration est intervenu lors de la soirée du 13 à une conférence pour présenter l’association et le patrimoine de la vallée de la Sianne à l’aide d’un diaporama commenté.

Le mercredi 14, les stagiaires ont découvert en mini car quelques sites de la vallée de la Sianne : le captage primitif des eaux de la Grandjoune sur la commune de Vèze, la cascade de la Terrisse sur le cours de la Sianne, une sources d’eau ferrugineuse, le site minier argentifère de Fournial.
Des informations ont aussi été données sur les minoteries d’Auriac-l’Eglise, les ponts de tradition gallo romaine dans la vallée, le site minier de Terret et les usines de traitement de l’antimoine au Babory de Blesle.
Les stagiaires ont par ailleurs bénéficié d’une présentation commentée de notre exposition « Mémoire d’eau » installée dans le hall du collège Galéry du 12 au 30 octobre.
La même exposition a été présentée aux élèves du collège Les Fontilles de Blesle du 9 novembre au 4 décembre

- Participation au colloque « Eau et développement durable
IUFM d’Auvergne

Le colloque " Eau et développement durable" organisé en partenariat à l’IUFM d’Auvergne, aura lieu les 5 et 6 novembre à Chamalières. Nous sommes intervenus dans l’atelier pédagogique « un projet fédérateur sur l’eau dans la vallée de l’Allagnon » pour présenter la version DVD de notre exposition « mémoire d’eau » et notre offre de collaboration avec les établissements scolaires du secteur.

- Participation à la Foire des Palhàs du Pays de Massiac et Besle
La présence de l’association à la foire des Palhàs des 24 et 25 octobre a été allégée n’ayant pas de nouvelle exposition sur panneau.
Traditionnellement nous présentions l’exposition de l’été, mais celle de 2009 à Charmensac était uniquement composée d’objets et de véhicules. Par ailleurs, notre stand s’est retrouvé hors du lieu habituel, le préau de l’école primaire publique, un peu à l’écart de la fête dans l’annexe du centre administratif.

Nous avons présenté notre projet Palhàs à l’aide de quelques panneaux issus de l’expo « pierres et volcans », complétés par quelques autres (nouveaux) sur le projet en cours. Un diaporama qui présentait les activités de l’association à été projeté en permanence.

Notre isolement au centre administratif malgré un effort sur la signalisation, a eu comme principale conséquence une nette diminution des visiteurs : 350 au lieu du millier lors des précédentes manifestations.

- La vallée de la Sianne s’expose sur l’aire de Garabit
Dans le cadre de son programme d’animation, la maison du Cantal située sur l’aire de repos de Garabit, a présenté durant un mois le patrimoine du département. Une exposition-animation regroupant plusieurs thématiques patrimoniales a permis aux usagers de l’A75 de découvrir le patrimoine rural du Cantal.

Sollicitée, l’association a proposé son exposition sur les rites et les symboles sur le bâti ancien. Celle-ci est donc venue enrichir l’offre d’animation de la maison du cantal durant tout le mois de novembre et a connu, selon les responsables, un vif intérêt (plusieurs centaines de visiteurs) et une vraie découverte pour bon nombre d’automobilistes de passage comme en témoignent les nombreuses remarques laissées sur le livre d’or.
Visiblement notre exposition a été le coeur de l’animation automnale de l’aire de repos.

- Le site Internet « cézalliersianne »

Durant l’année 2009, la moyenne de consultation de notre site Internet est restée stable. Nous n’arrivons pas encore à dépasser 80 visiteurs par jour (environ 2400 par mois).
Une vingtaine de nouveaux articles et une centaine de photos ont été mis en ligne notamment concernant les objets et matériels de portage, les burons du Cézallier, les milieux humides, le travail agricole autrefois et le patrimoine religieux.

Nous recevons régulièrement des courriels, soit de félicitation pour la qualité et la richesse du site, ou bien pour des demandes d’information diverses (découvertes de la région, hébergements, généalogie, adresses utiles..).
Notre présence sur Internet reste donc une bonne vitrine de l’association, particulièrement appréciée, complémentaire des activités proposées durant l’année.

ASSEMBLEE GENERALE 2009
Rapport d’activités 2008
Rapport d’activités 2008

L’année 2008 a été, comme les années précédentes très dense, notamment durant la période d’été avec les Estivales.
Notre démarche associative n’est pas spectaculaire, mais nous avons voulu cette année encore montrer que le patrimoine de notre vallée est un élément avec lequel il faut compter pour garder l’authenticité de nos communes, conserver un art de vivre, valoriser notre territoire rural.

Par nos initiatives publiques nous voulons restituer à la population nos découvertes, nos recherches, notre vision du patrimoine commun. C’est ce qui nous a guidé dans tout ce que nous avons entrepris en 2008.

3 mars : rencontre avec un chargé de mission du Conservatoire des Espaces et Paysages d’Auvergne (CEPA). Soucieux de mettre en oeuvre toutes les synergies possibles pour sauvegarder et valoriser notre patrimoine, une rencontre a eu lieu avec un représentant du CEPA. Notre objectif était de faire un point sur nos initiatives et de dégager des thématiques communes pouvant faire l’objet d’information ou de partenariat. Le CEPA ayant en effet des actions sur la biodiversité à Espalem, des initiatives en cours autour de la mine d’Ouche et de Fournial (chauves-souris), les traditions fruitières notamment. L’association envisageant par ailleurs une implantation dans le Cantal et pourquoi pas à Auriac l’Eglise ?
Sollicité pour un partenariat concernant la réhabilitation d’une Palhàs au coeur des paysages de la vallée de la Sianne, le CA du Conservatoire nous a informé par la suite qu’il ne pouvait pas s’impliquer sur ce projet.

28 avril : rencontre avec deux étudiants en option ingénierie du Développement territorial de l’école nationale des travaux agricoles de Clermont-Ferrand (ENITA) chargés dans le cadre de leurs études d’un diagnostic territorial sur le Cézallier. Ils souhaitaient connaître notre point de vue sur l’Espace Cézallier au regard de notre implication sur le territoire et comment nous voyons son avenir. Un rapport a été réalisé par les étudiants. Une restitution de leur travail a eu lieu le 29 mai à la salle polyvalente d’Anzat-le-Luguet, réunion à laquelle nous avons participé.

4 mai : L’association était de nouveau participante au troisième Forum départemental du patrimoine organisé par l’association Cantal patrimoine et la municipalité de Murat. Mais cette année, pas de stands des associations mais des ateliers pratiques et des conférences thématiques. Nous avons été sollicités pour présenter, à travers un diaporama, les grands thèmes du patrimoine recensés par l’association (80 participants).
Par ailleurs, notre président a été sollicité par les organisateurs en raison des ses responsabilités professionnelles à France 2 et l’utilisation d’Internet par l’association pour animer l’atelier « nouvelle technologie multimédia et patrimoine ».
Comme lors de chaque forum cette journée a permis de nouer des contacts avec d’autres associations et personnes ressources autour du patrimoine dans le département.

12 juillet : Inauguration des 8ème Estivales. Temps fort de la vie de notre association, le lancement des Estivales a eu lieu à la mairie de Molèdes en présence de plusieurs maires et conseillers municipaux nouvellement élus. Cette manifestation a été rehaussée par la présence de Monsieur Alain Marleix, Secrétaire d’Etat à l’Intérieur et aux collectivités territoriales, Conseiller Général, qui dans une courte intervention, a félicité l’association pour sa forte implication dans le territoire et a renouvelé ses encouragements.
Particulièrement intéressé par la thématique de l’exposition 2008, le Père Philippe Boyer, curé du secteur était accompagné par le Père Alain de la Morandais, conférencier médiatique présent à Massiac.
La soixantaine de personnes présentes (amis, adhérents, invités...) se sont retrouvés autour d’un apéritif où les échanges ont pu se poursuivre.

12 juillet-17 août : Création de l’exposition l’imagerie médiévale, mystères et symboles de la sculpture romane. Cette exposition est venue enrichir la démarche de restitution de l’association en abordant pour la première fois un aspect du patrimoine religieux de notre territoire : l’art roman populaire à partir de nos petites églises rurales. Le but de l’exposition était d’inviter le public à comprendre le sens de toutes ces sculptures de pierre réalisées dans une société tellement différente de la notre, il y a 800 ans. Les vestiges de cette imagerie romane permettent de découvrir la symbolique et le sens d’une architecture que nous côtoyons tous les jours. L’exposition a reçu 300 visiteurs.

13 juillet-2 août : exposition à Blesle « Mines et mineurs, l’antimoine dans la vallée de la Sianne ». Installée pour la première fois à Blesle, cité des anciennes usines de traitement de l’antimoine, l’exposition a reçu un public important (665 visiteurs). La redécouverte de la mémoire du travail minier, même si elle reste encore à faire à Blesle, a été durant cette exposition un appel à approfondir l’histoire des usines du Babory de Blesle. Un travail de mémoire qu’on nous a vivement demandé de poursuivre.

20 juillet : Repas traditionnel au buron de Moudeyre. Plébiscité, ce rendez-vous au coeur des Estives du Cézallier a rassemblé 120 personnes ravies de se retrouver en famille autour d’un aligot saucisse. Ce repas, qui demande beaucoup de travail aux membres de l’association est un fort moment de convivialité auquel nous tenons tous. Il a été une vraie réussite.

26 juillet : La randonnée familiale à partir du vieux village de Lussaud (Laurie) a rassemblé 35 personnes. Comme d’habitude, cette ballade a permis de découvrir des paysages originaux, les sucs pelés par exemple. La visite du site insolite du Cheylat avec les ruines d’une ancienne abbaye ainsi que le parcours dans le bourg de Saint Etienne sur Blesle, l’intérieur de l’église... ont particulièrement intéressé les randonneurs.

28 juillet-10 août : les légendes toujours et encore. Notre exposition à la salle communale de Vèze « Mythes et légendes » a été particulièrement appréciée. Pas étonnant puisqu’un tiers des légendes racontées concernent des sites sur la commune. La nouvelle municipalité avait tenu à une inauguration officielle et un apéritif. Une trentaine de personnes ont répondu présentes. Une centaine de personnes ont visité l’exposition sur deux semaines.

30 juillet : le bourg de Charmensac a été l’objet de toute les attentions des photographes amateurs durant un après-midi. Le but d’un atelier photo numérique était de s’entraider à améliorer la qualité de ses prises de vue personnelles. Avec l’aide de monsieur Calmette, ancien photographe professionnel à Massiac, les images prises dans le bourg par les participants ont bénéficié d’une interprétation collective. L’atelier s’est clôturé par la dégustation de brioches dorées au four à pain communal, spécialement mis en route par monsieur Leroux (15 participants).

7 août : En attendant la restitution d’un travail de recherche sur les tours carrées médiévales du Cantal, l’association a proposé une rando-auto pour partir à la découverte de six tours médiévales carrées visibles dans la région proche de la vallée de la Sianne, en commençant bien sûr par la tour de Colombine de Molèdes. Un petit questionnaire concours sur les sites visités a été remis aux participants, préparé par nos amis du moulin de Fournial. Les six tours découvertes ont été : Colombine (Molèdes), la tour de Besse (Anzat-le-Luguet, tour de Leyvaux, tour de Blesle, tour de Bionsac (Léotoing), tour de Bosbomparent (Saint-Beauzire). Pour cette dernière tour bien restaurée, les propriétaires ont accepté une visite guidée de l’intérieur et du sommet de la tour médiévale. Une instructive conclusion de la randonnée qui a permis de mieux comprendre l’aménagement des tours et leur fonction au XIIème siècle. (25 participants).

7 août : Sortie botanique sur les espaces humides de Peyrusse-haut. Tout avait été prévu par nos amis de Peyrusse et du Sigal pour une rencontre passionnante entre un micro territoire protégé et un public désireux de voir de belles fleurs. Malheureusement la pluie et le vent ont fortement perturbé la sortie. Quelques bons moments et belles découvertes ont néanmoins ponctué l’après-midi, écourtée. Un secteur sur lequel l’association reviendra. (40 participants dont une bonne dizaine de jeunes).

25-26 octobre : Foire des Palhàs : comme chaque année l’association était présente à la foire des Palhàs du Pays de Massiac, moment fort et incontournable avant l’hiver. Nous avons présenté dans le préau de l’école primaire publique notre dernière exposition sur l’imagerie médiévale qui a connu un vrai succès. Plus de 900 visiteurs et de nombreux contacts.

Activités et rencontres diverses

18 juillet : A l’initiative de l’Association des amis du Vieil Allanche, participation à la conférence sur les peintures présentes dans l’église d’Allanche et au lancement du premier numéro des « Cahiers des Amis du vieil Allanche » revue sur le patrimoine du canton.

27 novembre : Présentation du patrimoine de la vallée de la Sianne au Pavillon de l’eau à Paris lors d’une conférence sur le patrimoine rural à l’initiative de l’association parisienne Culture et patrimoine (30 participants).

Juin et Septembre : Prêt de l’exposition « Rites et symboles sur le bâti ancien » au collège public d’Allanche à l’occasion d’un travail des élèves.

Février : Sollicitation de deux étudiantes pour un stage de trois mois dans le cadre de leurs études sur la mise en valeur du patrimoine rural architectural, finalement sans suite. A l’occasion de cette demande, établissement d’une fiche projet de valorisation du patrimoine agricole dans la vallée de la Sianne.

10 mars : Notre président a été sollicité par l’hebdomadaire national « Pèlerin » pour être membre du jury de la 19ème édition de son concours « Un patrimoine pour demain » qui récompense des restaurations du patrimoine par des associations et des collectivités locales. Participation le 6 novembre à la remise des prix au Collège des Bernardins à Paris.

20 juillet : Rencontre avec le Président de l’association « Entre Planèze et Cézallier » (Neussargues) et monsieur Bernard Vinatier pour un échange sur le patrimoine de nos vallées et sur une éventuelle collaboration.

31 juillet : rencontre avec monsieur Dominique Baduel, chargé de la culture à la ville de Massiac et Vice-Président de la Communauté de Communes du Pays de Massiac à propos d’une participation de notre association à des animations sur la ville de Massiac, notamment avec nos expositions sur le patrimoine.

Mai : réception du rapport définitif sur le retour de la loutre sur les bords de la Sianne par Anaïs Lebrun qui a effectué une stage dans l’association en 2007. Un bonne et utile recherche.

Décembre : Article pour le bulletin municipal d’Auriac-l’Eglise sur notre projet de valorisation d’une palhàs face au camping.

Participation au Conseil d’Administration de l’Office du Tourisme du Pays de Massiac

Diffusion auprès des adhérents et lors de nos manifestations du dépliant d’appel à souscription
pour la restauration de l’église d’Auriac, lancé par l’Association pour la mémoire et le patrimoine d’Auriac l’Eglise et la Fondation du Patrimoine.

ASSEMBLEE GENERALE 2008
Rapport d’activités 2007
Rapport d’activités 2007

L’année 2007 s’est révélée être très dense notamment durant les Estivales. Deux temps forts sont à noter : l’accueil d’une stagiaire pour un travail sur la loutre et la poursuite de la découverte sur le terrain des anciens sites miniers d’antimoine. L’association a par ailleurs poursuivit son travail de partenariat et de rencontres.

Accueil d’une stagiaire pour l’observation de la Loutre
3 mai-30 juin : Le retour de la loutre dans la vallée de la Sianne est confirmé par l’étude de terrain d’une jeune stagiaire en BTA gestion de la faune sauvage au lycée Henri Queuille de Neuvic accueillie dans l’associaition durant deux mois. L’accueil et le suivi ont été organisés en partenariat avec le SIGAL .
Un premier rapport photographique de relevés de signes de la présence de la loutre sur la Sianne, de la retenue de la Bruyère au hameau d’Allagnon, et un petit bilan écrit nous ont été adressés. Le travail d’Anaïs a fait l’objet d’une fiche sur le site Internet.
Premier bilan de la prospection : la loutre est bien revenue dans la vallée de la Sianne. Pour vérifier sur le terrain la présence de la loutre, notre jeune stagiaire a utilisé la méthode classique qui consiste à sélectionner un secteur d’échantillonnage tous les cinq kilomètres le long de la Sianne. Sur chacun des secteurs définis, elle a recherché des indices de présence sur 300 mètres en amont sur chaque rive et de même en aval. Dès qu’un indice était découvert, le secteur était noté positif.
Si les conditions météorologiques ont quelque peu perturbé la période d’observation de notre stagiaire, les nombreuses preuves de son reportage photographique ne laissent aucun doute sur la présence de la loutre dans notre rivière. Elle vient confirmer qu’elle recolonise petit à petit notre territoire. Elle confirme par ailleurs les dernières études du SIGAL sur la bonne qualité de l’eau, essentielle pour la survie de l’espèce.
Le Conseil d’Administration a constaté la motivation et la persévérance de cette stagiaire, malgré un accompagnement limité de notre part. Le CA a décidé de lui donner une petite rétribution d’encouragement (200 euros).

Participation au deuxième forum départemental du patrimoine à Murat
Dimanche 20 mai : L’association a de nouveau participé au forum départemental du patrimoine organisé par la mairie de Murat et l’Association Cantal patrimoine au centre Léon Boyer. La manifestation qui a fait suite à la journée du samedi consacrée à des visites de sites Romans a rassemblée une vingtaine d’associations qui participent selon leurs spécificités à la sauvegarde, à la découverte et à la transmission du patrimoine dans le département du Cantal.
Notre association disposait d’un stand, ce qui a permis à la fois de rencontrer un public intéressé par le patrimoine et de nouer des contacts avec des élus et des responsables d’associations et de collectivités.
Le forum dont le thème portait sur la sculpture romane en Auvergne, a surtout été l’occasion de continuer à faire connaître notre association, de diffuser notre documentation et d’échanger sur l’intérêt de restituer au public les recherches et les travaux collectifs des membres. Nous avons également suscité beaucoup d’intérêt grâce à nos expositions thématiques et le site Internet que beaucoup nous envient.
Un forum qui a surtout été l’occasion de manifester notre volonté de nous insérer pleinement dans la dynamique associative en faveur du patrimoine du Cantal. (Environ 500 visiteurs sur la journée, une bonne centaine se sont arrêtés sur notre stand pour discuter. Vente de 10 plaquettes et 25 cartes postales).

Lancement des Estivales 2007 à Auriac-l’Eglise
Samedi 14 juillet : La commune d’Auriac-l’Eglise accueillait pour la deuxième fois le lancement officiel des Estivales dans l’une des salles de classe de l’école primaire publique. Comme chaque année, nous avions invité les élus du secteur et les adhérents pour une présentation générale des manifestations de l’été et l’inauguration de l’exposition « Pierres et volcans » qui a déjà été appréciée dans d’autres communes. La manifestation était présidée par Monsieur André Glaize, maire d’Auriac-l’Eglise, qui a encouragé l’association.

Les 7èmes Estivales ont été l’occasion de revenir sur deux thématiques importantes de notre territoire et fortement plébiscités, à savoir le patrimoine géologique et la mémoire minière de l’antimoine.
Si ces deux thèmes concernent l’ensemble des communes de la vallée de la Sianne, la forte présence de nos Estivales 2007 à Auriac-l’Eglise n’était pas un hasard. En effet la pierre et les volcans, les recherches minières du début du 20ème siècle marquent encore le territoire communal. Les Estivales ont donc été une nouvelle fois l’occasion de donner la possibilité au public d’enrichir ses connaissances en parcourant le pays à la découverte de ses richesses patrimoniales et humaines.

Dans son intervention, notre Président a tenu à rappeler combien il était important pour l’association de restituer à la population ses recherches sur la mémoire du pays, ses savoir-faire, ses traditions, ses légendes.. tout ce qui donne sens au territoire de la vallée de la Sianne aujourd’hui.
Il a été particulièrement souligné l’importance de l’image pour parler du patrimoine de notre vallée, images qui font trace, qui réveillent ce qui paraît banal. Les images mettent en perspectives et transforment en bien culturel commun les simples traces matérielles. L’association est convaincue que la mémoire visuelle conserve son efficacité pour témoigner des transformations du pays, alerter et sensibiliser chacun à la question du patrimoine commun. C’est le sens de toutes les activités proposées.
La participation à l’inauguration des Estivales est conforme aux autres années, 65 personnes. Le buffet préparée par le restaurant du nouveau multi-services a été très apprécié. Le financement a été assuré à 50% par la Mairie.

L’exposition « Pierres et volcans »
Ecole-Mairie d’Auriac-l’Eglise, 14 juillet-5 août : L’exposition créée en 2004 à Charmensac a été proposée durant trois semaines. Cette cinquième exposition réalisée par l’association mets en évidence toutes les caractéristiques du patrimoine géologique du territoire à l’aide de plus de 200 photographies. Elle fait revivre aussi l’épopée des constructions humaines qui ont modelé les paysages notamment sur la commune d’Auriac-l’Eglise avec les kilomètres de Palhàs, les abris vernaculaires, les murets en pierre sèche...
Nous avons constaté la venue d’un public plus divers que d’habitude en raison notamment de la nouvelle signalétique à partir de Blesle au fond de vallée et au carrefour du Baladour/Chavanon sur la route d’Allanche. (175 visiteurs ont découvert l’exposition).

L’exposition « Mines et mineurs » à Molèdes
Mairie, 30 juillet-19août : L’exposition créée à Laurie en 2006 avait toute sa place à Molèdes qui fut durant des décennies au coeur de l’extraction du minerai d’antimoine et argentifère. La trentaine de panneaux revisitaient l’histoire de l’antimoine dans la vallée de la Sianne. Nous savons que la population de Molèdes a été très sensible à cette évocation qui abordait une partie de l’histoire de la commune notamment avec l’exploitation minière de Fournial. La dimension humaine de cette histoire vécue par les anciens de certaines familles de la commune a particulièrement émue.
L’exposition qui a aussi bénéficié du nouveau fléchage a accueilli 180 visiteurs.

La randonnée familiale Charmensac-Peyrusse
Samedi 28 juillet : L’itinéraire qui avait été soigneusement débrousaillé par l’employé communal a été fort apprécié. Le Conseil d’Administration a tenu à remercier la municipalité et les membres de l’association qui avait préparé la randonnée (Mr et Mme Leroux, Mr André Thomas notamment).
Le circuit a permis la redécouverte de l’église récemment restaurée, le four à pain communal, le site géologique exceptionnel du Planchat, l’emplacement et les restes du château de Charmensac, la grotte volcanique du Cuze et le village d’Auliadet sur la commune de Peyrusse (vieilles maisons, fontaine). Une bonne journée sur la compréhension des paysages et des hameaux traversés.
(30 personnes ont participé à la randonnée)

La rando auto des mines
Mercredi 1er août : Le circuit avait pour objectif d’aller à la rencontre de la tradition minière de la vallée de la Sianne. Au départ du Babory de Blesle, Mr Claude Baud, descendant de la famille Chatillon, exploitante des usines d’antimoine durant plus d’un demi siècle, a présenté certaines caractéristiques du travail de transformation du minerai et décrit les vestiges des anciennes usines encore visibles au Babory. La découverte du carreau de la mine de Terret et les vestiges des fours ont été pour certaines personnes du pays une vraie découverte. (Le site avait été débrousaillé par des membres de l’association).

Après un arrêt sur le site typique d’une galerie de recherche d’antimoine sur les côtes d’Auriac-l’Eglise, le groupe s’est arrêté sur les lieux de l’ancienne mine argentifère de Fournial ou les participants ont pu accéder aux galeries près de la Sianne dont les accès avaient été débrousaillés par les membres de l’association.
Le repas tiré du sac au village de Fournial a été précédé d’un amical apéritif offert par des adhérents de l’association du village.
Deux autres sites miniers ont été visités : le carreau de la mine de Conche et sa fontaine ferrugineuse et celui du Bosberty avec sa monumentale cheminée de 33 mètres de haut. La rando-auto s’est achevée par une visite guidée de l’exposition à la Mairie de Molèdes « Mines et Mineurs », une synthèse incontournable pour mesurer l’ensemble de l’activité minière de la vallée de la Sianne. Un petit dépliant donnant quelques explications sur chaque site visité a été remis aux participants. A noter que pour la première fois une petite participation de deux euros a été demandée aux personnes non-adhérentes de l’association (une dizaine).
(35 personnes ont participé à la journée)

La balade botanique
Mercredi 18 juillet : Rendez-vous désormais incontournable de Estivales, la sortie botanique a entraîné les participants autour du volcan du Luguet à la découverte du patrimoine floristique des Estives du versant oriental du Cézallier. Ballade particulièrement enrichissante avec la complicité de Maguy notre spécialiste flore. Trois fleurs assez rares ont notamment pu être découvertes : le lys martagon, la grande astrance et la linaigrette (fleurs protégées des milieux humides).
Le Conseil d’administration a chaleureusement remercié les personnes qui sont venues en 4/4 pour rendre possible un petit tour aux sources de la Sianne. Les nombreuses photographies réalisées vont rejoindre l’inventaire en cours du patrimoine floristique de la vallée de la Sianne et leur prochaine diffusion sur le site Internet de l’association.
(35 personnes ont participé à la randonnée).

Prêts d’une exposition à Murat et Apchat
L’exposition sur les « Rites et symboles sur le bâti ancien, un exemple, la vallée de la Sianne » a été demandée par la municipalité de Murat et par l’Association Apchat patrimoine. Ce double prêt a été une nouvelle fois l’occasion de montrer les particularités de notre patrimoine hors de notre territoire d’intervention. Pour l’occasion, l’exposition (déjà vue par près de 10.000 personnes depuis 2002) a bénéficié d’une actualisation notamment par l’introduction de nouvelles photographies. L’introduction et le titre ont été modifiés afin de replacer l’exposition comme un exemple d’inventaire d’un territoire qui peut être facilement réalisé ailleurs.

Présentation à Murat du 14 au 28 juillet
L’exposition se situait dans la salle du Conseil municipal à l’Hôtel de Ville. Selon la Mairie, environ 150 personnes ont visité l’exposition. La visite guidée prévue, mais mal annoncée n’a eu personne. On peut regretter le manque de publicité pour annoncer l’exposition. Madame le Maire prévoyait un pot d’accueil. Il n’y a rien eu. Bilan toutefois positif puisque du public a pu découvrir notre patrimoine.

Présentation à Apchat (Puy-de-Dôme) 30 juillet-12août
L’exposition dans cette commune à une trentaine de kilomètres de notre territoire a trouvé place dans l’ancienne école publique. L’Association Apchat patrimoine avait mis tous les moyens pour faire de cette manifestation un petit évènement local. Notre exposition était accompagnée de panneaux de photos du premier inventaire des symboles sur le bâti ancien du bourg et des hameaux de la commune d’Apchat. 300 visiteurs ont parcouru l’exposition qui a représenté un sérieux coup de pouce à l’association. Nous étions présents à l’inauguration le 30 juillet. Nous avions demandé une participation financière de 50 euros à l’association.

Durant l’été, environ un millier de personnes ont découvert notre patrimoine lors des diverses activités. Un bilan satisfaisant.

Foire des Palhàs à Massiac
Comme chaque année, nous avons pris une part très active à la foire des Palhas les 3 et 4 novembre. Notre exposition actualisée "Rites et symboles sur le bâti ancien" a de nouveau attiré un public passionné. Nous nous attendions à rencontrer et à intéresser un large public. Le succès de l’exposition a dépassé nos espérances puisque plus de 1000 visiteurs ont pris le temps de découvrir la vingtaine de symboles encore visibles sur le bâti ancien de la vallée.
Ce rendez-vous annuel a aussi été l’occasion pour l’association de partager avec le public sa volonté de garder vivants et accueillants le pays et son patrimoine.
Les deux jours ont favorisé les échanges avec des associations d’Auvergne oeuvrant pour le patrimoine et des particuliers qui souhaitent s’investir dans une action patrimoniale sur leurs communes.

Réflexion sur le projet de restauration de l’église d’Auriac
Notre président a rencontré monsieur Henri Amat, Président de l’Association pour la sauvegarde de la mémoire et du patrimoine d’Auriac-l’Eglise et monsieur André Glaize, maire de la commune, dans le but de recueillir le maximum d’information sur le projet de restauration de l’église Saint Nicolas. Ce projet retient évidemment l’attention de notre association compte tenu du caractère patrimonial de l’opération et de l’intérêt de valoriser cet élément important du patrimoine de la commune. Nous avons informé l’association et monsieur le maire de notre soutien afin que ce projet puisse voir le jour. Nous participerons activement à toute souscription pour recueillir des fonds et relayeront les informations sur l’évolution du projet sur notre site Internet.
Par ailleurs, nous avons transmis à monsieur Henri Amat des copies de tous les documents en notre possession sur l’église ainsi qu’une série de photographies sur l’intérieur et l’extérieur du bâtiment. Lors de l’Assemblée générale de notre association le 30 avril 2007, le Père Philippe Boyer curé de la paroisse, invité à s’exprimer sur le patrimoine religieux de notre territoire, a confirmé tout l’intérêt et l’urgence d’une restauration de l’église d’Auriac et le suivi du dossier par la Commission patrimoine de la nouvelle paroisse du Pays de Massiac Notre Dame de Haute-Auvergne.
Le Conseil d’Administration de notre association reste ouvert à toute forme de partenariat sur ce lourd dossier avec la mairie d’Auriac-l’Eglise bien sûr et l’Association pour la mémoire et le patrimoine d’Auriac.

Inventaire du patrimoine des cimetières
Le Conseil d’administration a souhaité s’associer au projet départemental lancé conjointement par Cantal-Patrimoine et l’Association pour le développement de l’histoire et de la recherche en Auvergne. Le but est de collecter le plus grand nombre d’informations et d’images sur les cimetières du Cantal. Nous pensons que les cimetières sont un thème de recherche intéressant car ils témoignent du sentiment religieux avec la spiritualité et les coutumes qui l’accompagnent. Nos cimetières témoignent aussi d’une forme élevée de respect à travers, notamment, un art funéraire parfois extrêmement raffiné.
Plusieurs membres de l’association ont accepté ce travail d’inventaire patrimonial dans les cimetières de notre territoire (styles, symboles, inscriptions...etc). Un inventaire photographique accompagne ce travail qui a démarré pour Auriac-l’Eglise, Feydit, Charmensac et Laurie. Les autres communes devraient suivre. Ce travail sera bien sûr restitué sur notre site Internet prochainement et transmis aux organisateurs du projet départemental

Préparation du parcours témoins des Palhàs d’Auriac l’Eglise
Suite au travail sur la pierre sèche effectué en 2006 par Xavier Saint-Léger, le Conseil d’Administration a poursuivi sa réflexion dans la perspective d’aboutir à la création d’un itinéraire d’interprétation des Palhas sur la côte face au camping d’Auriac-l’Eglise. Plusieurs contacts ont eu lieu avec les propriétaires des terrains et notamment la famille Nicolas propriétaire d’une parcelle de Palhàs susceptible d’être valoriser comme « témoignage du travail des anciennes générations ». Outre le chemin communal qui s’achève dans le domaine privé, trois propriétaires sont concernés pour un droit de passage. Concernant la palhas de la famille Nicolas un bail emphytéotique est envisagé.
Pour ce projet, qui en est à ses débuts, nous avons l’assurance d’avoir l’aide administrative de la Communauté de Communes du Pays de Massiac, et peut-être celle du Conservatoire des Espaces d’Auvergne. Un partenariat a aussi été évoqué avec le Conservatoire fruitier de Molompize et pour l’organisation de stages de restauration de murs en pierre sèche sur le site même.
Des devis ont été demandés à la société Signalog pour la production d’une signalitique professionnelle d’interprétation des Palhàs comme il en existe une sur le site restauré des Palhas de Molompize.
Toutes ces recherches préliminaires devraient aboutir à la réalisation d’un dossier pour la sollicitation de diverses subventions. Notre président a brièvement évoqué ce projet avec le maire d’Auriac-l’Eglise.

Création d’un fléchage pour les expositions.
Beaucoup de personnes nous avaient fait remarquer le manque de signalisation pour nos diverses expositions. La Conseil d’Administration a donc décidé d’investir dans la production d’un fléchage et de banderoles. 200 flèches serigraphiées et deux banderoles de quatre mètres ont été commandées à la société de Sérigraphie de Brioude avant l’été. Tous les itinéraires conduisant à nos expositions estivales ont été fléchés. La Mairie de Massiac nous a autorisé à placer une banderole au carrefour de sortie de l’Autoroute à Massiac et le service de l’équipement de Blesle l’autre banderole au carrefour du Pont de Sianne.

Poursuite de l’inventaire flore
Avec l’aide de Maguy Jabouille l’inventaire de la flore de la vallée de la Sianne s’est poursuivi. Une cinquantaine de fiches sont prêtes à être diffusées sur le site Internet courant 2008. Autant sont en préparation. Ces fiches techniques sont toutes accompagnées de photographies.

Rencontres et participations diverses

- Participation au temps de convivialité après la restauration de la croix du hameau de Serre (Auriac-l’Eglise). A notre grande satisfaction, la démarche volontariste de sauvegarde du patrimoine religieux de la vallée de la Sianne s’affirme avec la volonté de la Commission patrimoine de la nouvelle paroisse catholique "Notre-Dame de Haute-Auvergne" qui a entrepris et encouragé la rénovation de toutes les croix (croix de chemins, croix de missions, croix mémorial....). Une mobilisation qui dépasse les seules familles pratiquantes. Plusieurs membres de l’association ont participé au temps de convivialité et de prières autour de la croix restaurée au hameau de Serre le vendredi 3 août.
Par ailleurs, on nous a transmis un inventaire photographique de croix de la vallée de la Sianne qui vient compléter le travail que nous avions démarré de notre côté.

- participation à la soirée en hommage à Alphonse Vinatié, le 20 juillet, organisée à la salle des associations d’Auriac-l’Eglise par l’Association sauvegarde du patrimoine et de la mémoire d’Auriac-l’Eglise.

- participation à l’élaboration d’un dossier de six pages (textes et photos) sur le patrimoine de l’eau dans la vallée de la Sianne pour le bimestriel « Cantal magazine » (Mai-Juin).

- participation de plusieurs membres de l’association à l’inauguration et l’ouverture du multiservices à Auriac-l’Eglise. On ne peut en effet que se réjouir de cette initiative de maintien d’un commerce de proximité quand on sait que ce type de projet s’intègre dans la logique de développement durable auquel nous sommes attachés, dans la mesure ou il permet de limiter des déplacements, de conserver une activité sur la commune et la réutilisation de bâtiments communaux.

- participation à l’inauguration de l’église de Molèdes restaurée

- participation à l’inauguration du retable baroque restauré dans l’église de Vèze

- participation à l’inauguration des restaurations de l’église de Charmensac

- rencontre avec le professeur de maçonnerie du CFA de Massiac dans le but de réaliser une stèle à la mémoire d’Alphonse Vinatié sur le site des tumulus de Lair de Laurie.

- rencontre avec monsieur Alain Boyer, président de l’Office de Tourisme du Pays de Massiac pour évoquer le nouveau chemin de Saint-Jacques, la « Via Averna » et la possibilité d’accrocher à l’itinéraire la Chapelle du Bru de Charmensac.
- rencontre avec les chargées de projets du SIGAL, sur la question de la migration piscicole, notamment des saumons , bloquée par la pellière de Ferrière-bas, ainsi que sur la sauvegarde des milieux humides et des tourbières répertoriés sur notre territoire d’intervention..

- réunion avec la directrice d’INFA Cantal dans le but de réfléchir à un accueil prolongée de stagiaires en alternance dans l’association en partenariat avec leur structure de formation.

- rencontre avec les propriétaires des tours carrées de Bosbomparent et Bionsac dans le but d’une exposition et d’un itinéraire des tours carrées.

- rencontre avec le chef de centre de la DDE de Blesle, monsieur Alain Vivier, pour demander officiellement le déplacement du panneau touristique « I » près du Pont de Sianne afin qu’il soit davantage visible (fait en mars 2008 après accord de la Mairie de Blesle).

- rencontre avec monsieur Baillargeat président de la Société archéologique de Massiac à propos de la disparition du musée archéologique, l’hommage à Alphonse Vinatié à Lair de Laurie, la recherche iconographique sur le mobilier archéologique découvert sur les sites des tumulus dans les années 60.

- préparation d’une offre de stage concernant l’inventaire du patrimoine des constructions agricoles dans l’espace et le temps sur le territoire de la vallée de la Sianne (Cantal/Haute-Loire).

- rencontre sur site avec la responsable de l’Association Etudes et Chantiers pour choisir l’emplacement d’une passerelle permettant aux promeneurs de s’approcher au plus près de la cascade de la Terrisse (Vèze). Cette initiative a pu voir le jour grâce à l’engagement du Syndicat Interdépartemental de Gestion de l’Alagnon et de ses affluents (SIGAL), l’entreprise d’insertion de Massiac, la municipalité de Vèze et notre association.

ASSEMBLEE GENERALE 2007
Rapport d’activités 2006
Rapport d’activités 2006

L’année 2006 a été très riche pour l’association au cours de laquelle les recherches sur l’histoire minière ont été très intenses. La notoriété de l’association n’a pas diminué au contraire. Plus de 2600 personnes ont visité nos expositions ou ont participé à nos animations et sorties. Une bonne année.

- Etude et projet de valorisation des Palhàs
par un stagiaire du Pôle universitaire de Gap
1er mai-31 juin :
Pour la première fois, l’association a accueillait un jeune stagiaire, à sa demande, dans le cadre d’un stage Licence IUP Aménagement et Développement Territorial dans les métiers de la montagne, spécialité environnement. Une Convention a été signée entre l’association Cézallier vallée de la Sianne et le Pôle universitaire de Gap qui dépend de l’Université de la Méditerranée Aix-Marseille II.
Trois grands objectifs avaient été fixés : (1) rassembler une bibliographie pour mieux connaître le territoire du fond de vallée, notamment sur la commune d’Auriac l’Eglise, (2) déterminer l’intérêt fonctionnel et les usages des terrasses agricoles de la vallée, (3) monter un projet de création d’un circuit de randonnée sur le versant face au bourg d’Auriac sur le thème des Palhàs.
La mission a demandé au stagiaire un important investissement personnel et une certaine autonomie. Soutenu par plusieurs membres de l’association qui lui ont fait aussi rencontrer des personnes ressources locales, le jeune stagiaire a collecté bon nombre d’informations. Il a pu inventorier le milieu des terrasses, prospecter pour la création du sentier grâce au soutien logistique du secrétariat de la Communauté de Communes du Pays de Massiac et enrichir son travail avec des éléments d’une étude réalisée en 1999 par l’Agence Sirventès.
Le rapport de fin de stage est pour l’association un précieux document de synthèse, qui offre des perspectives concrètes pour la valorisation des espaces de Palhàs de notre secteur.
Le rapport a valu à son auteur16/20 pour sa licence.
Ce stage a montré à l’association qu’il était possible d’assurer un tutorat pour peu que le stagiaire soit bien autonome. L’expérience pourra être renouvelée.

- Participation au salon du patrimoine à Murat
Dimanche 7 mai :
L’association a été particulièrement valorisée au premier Forum du patrimoine du Cantal le 7 mai où son stand et deux de ses expositions ont séduit les visiteurs. Autour du thème "Patrimoine rural et art populaire", Murat accueillait le Forum des associations au centre Léon Boyer. L’on sait que le Cantal ne manque pas de bonnes volontés pour sauvegarder et mettre en valeur son gigantesque et original patrimoine. Le Forum a rassemblé une vingtaine d’associations qui ont pu échanger entre elles et présenter leurs activités au public (environ 500 personnes sur la journée).
Destinée à promouvoir l’Art Populaire et le Patrimoine Rural de notre région, cette manifestation plurielle était placée sous le signe de la découverte, de l’échange et de la convivialité... et proposait grâce aux stands des associations un autre regard sur notre patrimoine. Notre association a présenté deux expositions : « Rites et symboles sur le bâti ancien » et « Mythes, légendes et traditions dans la vallée de la Sianne ».
Cette journée a par ailleurs été l’occasion de prendre de nombreux contacts avec des associations et des élus.
Environ 200 personnes ont visité les expositions

- Exposition « Pierres et volcans à la Maison de l’Auvergne à Paris
5-18 juin :
Durant deux semaines la Maison de l’Auvergne à Paris a présenté notre petit territoire à travers l’exposition "Pierres et volcans". Elle avait été retenue par la Directrice de la Maison de l’Auvergne après accord du Vice-Président chargé du Tourisme au Conseil Régional d’Auvergne. Cette exposition, au coeur de Paris, était accessible gratuitement.
La Maison de l’Auvergne a ouvert pour l’occasion exceptionnellement pendant la journée nationale du patrimoine de pays et des moulins le dimanche 18 juin, journée durant laquelle ont été organisées deux visites guidées de l’exposition qui ont rassemblées une trentaine de personnes. Un buffet de produits d’Auvergne a ponctuée cette journée particulièrement conviviale. La quinzaine d’exposition était parrainée par le Conseil Régional d’Auvergne.
250 visiteurs sont venus découvrir les richesses volcaniques de notre territoire.

- Lancement des Estivales 2006 à Laurie
Samedi 15 juillet :
La commune de Laurie accueillait cette année le lancement officiel des Estivales à la salle municipale. Comme chaque année l’association avait invité les élus du secteur et les adhérents pour une présentation globale des manifestations de l’été et l’inauguration de l’exposition « Mines et mineurs ».
Présidée par monsieur Jean Morel, maire de Laurie, la manifestation a été honorée par la présence de monsieur Alain Marleix, député et conseiller Général, monsieur Jacques Couvret, Président de la Communauté de Communes du Pays de Massiac, qui ont pris la parole et manifesté leur admiration et leur encouragements à l’association.
Les maires du secteurs étaient également présents : Monsieur Roger Merle, maire de Charmensac, monsieur Roger Audubert, maire de Molèdes, monsieur Robert Vinatié, maire de Vèze, monsieur André Papon, maire d’Allanche.

L’association a aussi été très sensible à la présence des Présidents des associations monsieur Jean Marc Nebout de La Blesloise, monsieur Henri Amat, de l’Association pour la mémoire d’Auriac-l’Eglise ainsi que plusieurs membres des divers Conseils municipaux.
Dans son intervention notre Président a fait remarquer les efforts des communes, du Sigal pour la sauvegarde du patrimoine de la vallée, notamment le patrimoine religieux et la préservation de La Sianne et de ses abords..
Il a par ailleurs confirmé aux partenaires présents la disponibilité de l’association pour bâtir un projet dans chaque commune : un itinéraire de randonnée sur les Palhàs d’Auriac-l’Eglise, un espace d’information consacré aux Tumulus au bourg de Laurie, la poursuite du sentier le long de la Sianne sur les communes de Molèdes et de Vèze, la sauvegarde des vestiges de l’ancien carreau de la mine de Terret à l’extrémité du territoire de Blesle, l’aménagement du carreau de la mine de Conche/Chanet, la participation aux efforts touristiques des offices de tourisme de Blesle, Massiac et Alanche.
Après la présentation de l’exposition, la manifestation s’est achevée par un cocktail offert par la mairie de Laurie et l’association.
70 personnes étaient présentes.

- Création de l’exposition « Mines et mineurs,
l’antimoine dans la vallée de la Sianne » (Laurie)
16 juillet-25août :
L’exposition créée à Laurie pour les Estivales 2006 a proposé de redécouvrir pour la première fois l’histoire minière oubliée sur les communes d’Auriac-l’Eglise, Blesle, Molèdes, Vèze, Feydit/Allanche. Autour d’une trentaine de panneaux, la fièvre de l’antimoine a été revisitée à l’aide de plus de 150 photographies et documents d’époque, et par des vues actuelles des anciens sites miniers.
L’exposition totalement inédite, proposée par l’association visait principalement à inscrire cette période de notre histoire locale dans la mémoire collective d’aujourd’hui.
L’exposition qui a connu un fort impact car elle était à la fois technique et humaine, restera un fort objet de restitution du travail d’inventaire de notre association. Elle est composée de 35 panneaux inédits, ce qui en fait toute l’originalité et lui donne des possibilités pour la présenter dans d’autres communes.
Environ 250 personnes ont visité l’exposition

- Exposition « Les moulins de la vallée de la Sianne »
1er juillet-31 août :
Coïncidant avec la réouverture du musée de l’antimoine, la Maison de Pays à Massiac, a présenté une partie de notre imposante exposition sur le patrimoine de l’eau, créée à Auriac-l’Eglise en 2003. C’était la première fois que nous divisions une exposition en ne proposant qu’une thématique. Les moulins, l’un des thèmes évoqués dans l’exposition « Mémoire d’eau » s’y prêtait particulièrement bien. Cette présentation a permis une mise en valeur d’un aspect du patrimoine de notre vallée particulièrement important.
Environ 250 visiteurs ont découvert l’exposition.

- Exposition « Pierres et volcans » à Blesle et Molèdes
15 juillet-4 Août : Poursuivant la rotation des expositions dans les diverses communes de notre territoire, notre imposante exposition sur le volcanisme, créée à Charmensac en 2005, a été présentée à Blesle durant trois semaines, dans les locaux de l’ancien collège public. Cette année encore, le public a été au rendez-vous.
420 personnes ont visité l’exposition

5-27 août : Après Blesle, la mairie de Molèdes a accueilli l’exposition sur les volcans qui a attiré notamment les habitants de la commune. Il faut dire que de nombreux panneaux portent sur des sites situés sur le territoire de Molèdes.
85 personnes ont visité l’exposition.

- Sortie botanique Feydit/Vèze
Mercredi 19 juillet :
Pour la troisième année, nous avons proposé une sortie botanique, conscient de l’intérêt floristique de notre territoire. L’itinéraire choisi en fonction de la période, nous a conduit de la chapelle de Chanet au hameau du Lac.
Le parcours a permis de découvrir de nombreuses variétés de fleurs et de plantes. Après un pique-nique chez des habitants du Lac, il a été possible de revoir sur ordinateur la centaine de photos prise durant la randonnée qui ont rejoint l’inventaire photographique en cours des fleurs de la vallée de la Sianne.
25 personnes ont participé à la sortie.

- Randonnée du patrimoine sur la commune de Peyrusse
Samedi 29 juillet :
Pour notre deuxième initiative sur le territoire de la commune de Peyrusse, nous avons organisé une intéressante randonnée pédestre au départ du bourg et à travers les vieux chemins et villages. Une visite complète du gros village d’Aubejeat avec sa croix typique en pierre, les ruines du château et ses nombreuses maisons aux linteaux historiés a été fort instructive.
35 personnes ont participé à la journée.

- Dernière présentation de l’exposition
« Rites et symboles sur le bâti ancien »
31 juillet-13 août :
Notre exposition sur les symboles a terminé le tour des communes de notre territoire après avoir été présentée une dizaine de fois durant cinq ans. Auriac-l’Eglise a constitué la dernière présentation dans notre vallée avant de subir une importante rénovation permettant de la présenter hors de notre territoire. Plus de 8.000 personnes ont eu l’occasion de la voir. Bilan extraordinaire et non prévu au départ.
65 personnes ont visité l’exposition à Auriac l’Eglise

- Participation à la Foire des Palhàs du Pays de Massiac et de Blesle
Avant de prendre ses quartiers d’hiver, notre association a présenté début novembre à Massiac trois expositions sur le patrimoine : "Mines et mineurs, l’antimoine dans la vallée de la Sianne", "Mythes et légendes", "Rites et symboles sur le bâti ancien".

Foire des Palhàs :
4 et 5 novembre :
comme chaque année, l’association était présente à la Foire aux pommes à Massiac. Ce dernier grand rendez-vous festif avant l’hiver accueillait la dernière exposition créée l’été dernier.
Créée en juillet à Laurie, l’exposition "Mines et mineurs", l’antimoine dans la vallée de la Sianne", était installée dans le préau de l’école publique, au coeur de la Foire. L’exposition inédite proposée par l’association a été très appréciée des visiteurs, notamment les panneaux photographiques inédits sur la mine d’Ouche. La visite guidée de l’exposition le dimanche à 11h a été suivie par une vingtaine de personnes.
Sur les deux journées, 900 visiteurs ont découvert l’exposition

- Exposition à la Maison de Pays de Massiac
30 octobre-5 novembre :
A la demande de l’Office du Tourisme, La Maison de Pays et de l’antimoine à Massiac, a accueilli durant la période des vacances scolaires de la Toussaint, notre exposition "Mythes, légendes et traditions", une mise en image d’une vingtaine de légendes attachées à des sites de la vallée de la Sianne créée en 2005 à Molèdes.
Elle a été visitée par 50 personnes

- Rencontre avec le Conseil Municipal de Laurie
Lundi 6 novembre :
A l’invitation du maire, notre Président est venu exposer aux membres du Conseil municipal la réflexion de l’association concernant les tumulus présents sur la commune et notre volonté de développer ce patrimoine scientifique. Son intervention qui a beaucoup intéressé les élus a porté sur cinq points : un constat sur la richesse du patrimoine des tumulus sur Laurie et son apport historique développé par monsieur Alphonse Vinatié, l’intérêt pour Laurie de s’intéresser davantage aux tumulus, pourquoi notre association s’intéresse au tumulus, les projets de l’association, pourquoi le soutien du Conseil Municipal est essentiel.

- Soirée découverte patrimoine au CFA de Massiac
Mardi 10 novembre :
Dans le but de sensibiliser les apprentis du bâtiment à la sauvegarde du bâti ancien, l’association a expérimenté une rencontre avec une trentaine de jeunes du Centre de Formation des Apprentis (CFA) Georges Boché à Massiac. L’outil pédagogique : l’expositon Rites et symboles sur le bâti ancien. Une première très encourageante.
La sensibilisation des jeunes au patrimoine bâti ne va pas de soi. En effet, si les enfants adhèrent facilement aux projets pédagogiques touchant aux patrimoines, il n’en est pas de même pour les adolescents et les jeunes adultes, beaucoup plus préoccupés par le présent. On lecomprend, chaque âge à ses passions. Alors comment attirer le regard des jeunes sur l’intérêt de nos vieilles pierres ?

Etant proche d’un Centre de formation des apprentis du bâtiment et fort du succès de l’exposition nous a envisagé une rencontre les jeunes professionnels pour leur monter une richesse dont la plupart ignorent la valeur. Comme beaucoup d’adultes d’ailleurs.
En partenariat avec l’équipe animatrice du CFA, nous avons tenté le mardi 8 novembre une première rencontre en soirée avec les jeunes apprentis en internat qui le souhaitaient. Notre public potentiel était de 80 jeunes représentant diverses professions du bâtiment.
Une trentaine de jeunes ont quitté leurs jeux vidéo, la télé et internet pour une salle de cours transformée en hall d’exposition. La vingtaine de panneaux qui représentent un petit inventaire sur la diversité des éléments anciens sur les maisons a véritablement attisé la curiosité des jeunes sous le regard des deux animateurs de l’association un peu soucieux de la réaction des jeunes. Après un quart d’heure de découverte libre, une explication de chaque panneau a entraîné les jeunes apprentis dans un monde à la fois méconnu mais si proche d’eux : la maison rurale.
Si les questions n’ont pas déferlé, l’attention et le respect des intervenants ont été réels. Le petit groupe qui s’est formé en fin d’intervention à rassemblé une dizaine de jeunes et un bon dialogue concret s’est engagé sur la responsabilité de chacun, professionnels du bâtiment et les membres de l’association.

Communication/recherches/partenariats

- Le site Internet cezalliersianne.asso.fr en nette progression
Cette année notre site Internet a continué sa progression avec plus de 2000 visites par mois (1200 en 2005). Fin décembre 2006 nous avons atteint les 45.000 visites depuis le lancement du site, avec une moyenne de 85 visites par jour avec des pointes exceptionnelles jusqu’à 130.. La moyenne était de 65 en 2005.
La répartition par rubrique reste stable : la partie du site la plus visitée reste le patrimoine (52%), Viennent ensuite les diaporamas (15%), l’actualité (12%), l’association (8%), les recherches (5%), venir sur place (4%), les produits d’ici (3%), nous contacter (1%). Nous constatons un grand intérêt pour le patrimoine fruitier et la mémoire scolaire.

En 2005 le site s’est enrichi de nombreuses fiches et photographies. Il propose actuellement 534 articles et plus de 1000 photos, notamment des documents d’archives jamais diffusés.

Une dizaine de demande d’information d’internautes à la suite de visites de notre site nous ont été adressées concernant le patrimoine fruitier, les mines d’antimoine, des demandes de stages, des propositions d’informations sur nos recherches, des précisions pour visiter la vallée de la Sianne ou emprunter nos expositions..
Plus que jamais, notre site devient une référence et une vitrine essentielle du travail de l’association.

- Presse/Médias
30 mai :
le président de l’association à participé à l’émission « Boulevard du patrimoine sur Radio France Internationale (RFI) où il a pu exposer les activités de l’association et l’opération à la Maison de l’Auvergne à Paris à l’occasion de la Journée nationale du patrimoine de pays.
9 juin :article dans La Dépêche d’Auvergne « La vallée de la Sianne à Paris
12 juin :Contact avec madame Monique Roque, Rédactrice en Chef à Cantal magazine dans la perspective d’un article sur la vallée de la Sianne.
19 juillet :article dans La Montagne, page Massiac, « Les moulins de la Sianne s’exposent »
22 juillet :article dans La Montagne « Laurie, une exposition sur les mines »
22 juillet : article dans L’Union du Cantal, « Mines et mineurs de la Sianne : quand on creusait les flancs de la vallée »
22 juillet :article dans La Ruche « Laurie, la vallée de la Sianne revisite pour la première fois son passé minier »
26 juillet :La Montagne, page Blesle : « 200 photos expliquent le patrimoine des volcans »

- Rencontres diverses
18 janvier :
rencontre avec monsieur Christian Baillargeat, professeur en géologie et Président de la Société archéologique de Massiac.
18 mars : participation à Paris à la soirée d’anniversaire des 75 ans de l’association des originaires du canton de Blesle « La Blesloise ».
3 mai :journée de travail au archives du BRGM de Clermont-Ferrand
5 mai : rencontre avec le Directeur de l’école Départementale d’Architecture de Volvic dans le but de rechercher une collaboration dans le domaine du patrimoine de la pierre sèche
8 mai :rencontre avec les agriculteurs du Bostberty et découvert du site de la mine d’antimoine
10 mai :rencontre avec monsieur Christophe Mousseron, Directeur du Centre de Formation des Apprentis du bâtiment, Georges Boché, à Massiac, dans le but d’ouvrir une collaboration régulière visant à sensibiliser les jeunes apprentis à la sauvegarde du bâti ancien.
2 juin :
rencontre avec monsieur Claude Baud au Babory de Blesle, dont la famille possédaient l’usine de traitement de l’antimoine à Blesle
7 juillet :participation à la cérémonie du souvenir devant la stèle en mémoire du jeune résistant Alphonse Florin et à l’inauguration de l’exposition sur la Résistance au hameau du Bouchet, organisées par l’Association de sauvegarde du patrimoine et de la mémoire d’Auriac-l’Eglise.
6 août :participation à l’inauguration de l’exposition à Blesle sur les 75 ans de l’association « La Blesloise »
6 novembre : rencontre avec le propriétaire de la tour carrée de Colombine à la mairie de Molèdes, afin de lui exposer le souhait de l’association d’organiser des animations de découverte de la tour.
9 novembre : participation à la cérémonie d’inauguration de la rue Alphonse Vinatié à Aurillac et au lancement du livre souvenir à la mairie d’Aurillac
9 décembre : participation à la nuit Averne au Palais des Congrès à Paris

ASSEMBLEE GENERALE 2006
Rapport d’activités 2005
Rapport d’activités 2005

L’année 2005 a été très riche en évènements. La rencontre avec le public a encore progressé et la notoriété de l’association a été confortée. Un bilan très positif et encourageant.

- L’association s’associe au deuil suite à la disparition d’Alphonse Vinatié
Février : Notre année associative a débuté par une triste nouvelle, celle de la disparition d’un ami. Alphonse Vinatié, pédagogue et chercheur infatigable qui aimait passionnément notre pays. La création de notre association avait été pour lui un vrai bonheur.
Ces dix dernières années, il avait participé à toutes nos recherches. Il n’hésitait pas à nous accompagner sur le terrain, ouvrait ses archives, orientait nos travaux, assurant également conférences et animations des randonnées découvertes patrimoniales.Son carnet d’adresses était aussi à notre disposition. Alphonse Vinatié aura été un « porteur de mémoire ».
L’association a adressé à sa famille toute son amitié et sa reconnaissance. Un communiqué de presse a été largement publié dans les médias et sur notre site Internet.

- Les Estivales 2005
Samedi 16 juillet : La commune de Charmensac accueillait pour la première fois le lancement officiel des Estivales de la vallée de la Sianne dans la salle de la Mairie. Comme chaque année, l’association avait invité les élus et les adhérents pour une présentation globale des manifestations et l’inauguration de la nouvelle exposition sur le thème de la pierre et des volcans.
Présidée par monsieur Roger Merle, maire de Charmensac, cette inauguration a bénéficié de la présence de Monsieur Roger Aubijoux, Conseiller Général du Canton de Blesle, monsieur Raoul Lampres, maire de Peyrusse, monsieur André Glaize, maire d’Auriac l’Eglise, monsieur Roger Audubert, maire de Molèdes, monsieur Jean Morel, Maire de Laurie, monsieur Robert Vinatié, maire de Vèze.
Messieurs Alain Marleix, Député et Conseiller Général et monsieur Robert Romeuf, Président de la Communauté de Communes du Pays de Blesle et monsieur Jacques Couvret, Président de la Communauté de Commune du Pays de Massiac s’étaient excusés.
Environ 70 personnes ont participé à l’inauguration qui fut suivie d’un pot amical.

Création de l’exposition
« Pierres et volcans, mémoire de la vallée de la Sianne »

La pierre pour témoin, tel était l’itinéraire proposé par cette cinquième exposition réalisée par l’association. A l’aide de plus de 250 photographies et 30 panneaux, l’exposition inédite a mis en évidence toutes les caractéristiques du patrimoine naturel exceptionnel de la vallée de la Sianne, son histoire géologique fortement marquée par les éruptions volcaniques, l’érosion et la présence millénaire de l’homme qui a modifié les paysages. Une découverte du pays à l’état brut aux ressources insoupçonnées.

Présentation de l’exposition « Pierre et volcans »
Charmensac : Pour la deuxième fois, la salle communale a accueilli l’exposition du 17 juillet au 12 août. 306 personnes ont visité l’exposition.

Exposition « Rites et symboles sur le bâti ancien »
Peyrusse : Pour la première fois la commune de Peyrusse accueillait une manifestation de notre association dans une salle de la Mairie du 30 juillet au 21 aôut. Et c’est naturellement notre exposition originale sur les symboles qui avait été retenue pour accrocher la population du secteur et la sensibiliser à la sauvegarde du patrimoine bâti, très riche sur la commune.
Environ 130 personnes ont visité l’exposition.

Exposition « Mythes et légendes et traditions »
Blesle : Cette exposition présentée dans l’ancien collège public du 16 au 31 juillet, créée en 2004, manifestait la volonté de l’association de mettre en valeur toutes les formes du patrimoine et de montrer notre volonté d’être partie prenante de l’action patrimoniale sur le secteur de Blesle.
Le parcours insolite proposé au public autour d’une vingtaine de sites emblématiques auxquels sont associées des légendes a été une nouvelle fois fort apprécié.
300 visiteurs ont découvert l’exposition.

Laurie : La salle municipale, au coeur du bourg de Laurie a accueilli également l’exposition du 1er au 14 août. Elle a attiré 120 personnes.

- Repas traditionnel auvergnat
Vèze/Pradiers : Une nouvelle fois l’association s’est lancé dans l’organisation d’un repas traditionnel dans un lieu attractif pour le public le dimanche 24 juillet. Grâce à l’aide amicale de la COPTASA et de la mairie d’Allanche, ce repas s’est déroulé dans une ambiance festive au buron de Paillâsseyre-Bas, au coeur des Estives du Cézallier oriental.

Parmi les invités d’honneur, l’association s’est enorgueillie de la participation de Monsieur Chapaveire, Vice-Président du Conseil Régional, chargé du tourisme, de madame Brigitte Barnaud, Directrice de la Maison de l’Auvergne à Paris et de monsieur André Papon, maire d’Allanche.
Brillante journée à tous les points de vue et une forte mobilisation d’adhérents et amis pour l’organisation de ce repas qui a attiré 220 personnes.

- Randonnée familiale,découverte des abris vernaculaires
Auriac-l’Eglise : Samedi 30 juillet notre randonnée familiale annuelle d’une dizaine de kilomètres nous a conduit sur les hauteurs de la commune à la découverte des constructions agropastorales en pierres sèches. Cette journée particulièrement originale a permis de découvrir autour du thème de la pierre, les abris vernaculaires et la grotte sous-basaltique du Cuzet, un patrimoine de proximité dont beaucoup ne soupçonnaient pas l’existence.
40 personnes ont participé à la journée.

- Sortie botanique "Fleurs des montagnes"
Molèdes : Mercredi 3 août l’association renouvellait sa proposition de découverte des plantes de la moyenne montagne autour des Brèches de Giniol. Malgré la période avancé de l’été, la zone parcourue a révélé une richesse et une diversité étonnante de plantes et de fleurs. Le bouquet témoin et le diaporama réalisé dans la foulée ont montré tout l’intérêt floristique du secteur.
30 personnes ont participé à la sortie botanique.

- Accueil d’un Chantier International de Jeunes
Molèdes/Laurie : 18 juillet-5août : Dans le cadre de la préparation du circuit touristique le long de la Sianne que s’efforce de réaliser notre association, nous avons accueilli en partenariat avec la Communauté de Communes du Pays de Massiac et la municipalité de Laurie une vingtaine de jeunes issus de plusieurs pays européens. Ils étaient encadrés par l’Association « Etudes et Chantier, Délégation Auvergne ». Leur base durant le séjour était fixée au camping de Laurie.
Durant trois semaines les jeunes volontaires ont travaillé sur certaines portions du chemin longeant la Sianne entre les hameaux de Fournial et Bonarme.Une partie a été débroussaillée, une autre, aménagée pour une meilleure accessibilité. Une passerelle en bois franchissant la rivière a par ailleurs été réalisée avec l’aide du chantier d’insertion de Massiac.

- Fête du Parc des volcans d’Auvergne
Allanche : Dimanche 11 septembre. Nos Estivales 2006 se sont terminées en beauté par notre participation d’une façon inédite à la fête du Parc des Volcans d’Auvergne. Pour la première fois les cinq expositions réalisées par l’association ont été réunies en une gigantesque rétrospective sur la richesse patrimoniale de notre petit territoire.
Sur un espace de vision exceptionnel de plus de 400 mètres carrés (la moitié de la salle des sports d’Allanche), 120 panneaux d’exposition, soit plus de 1000 photographies a été présenté un véritable inventaire du patrimoine de la vallée de la Sianne.
Une exposition qui riche en contacts et en félicitations. Plus de 2000 personnes ont parcouru l’exposition durant la journée.

- Rencontres occitanes et foire des Palhàs
Comme chaque année, notre association a participé activement à la semaine des rencontres occitanes et méditerranéennes du Pays de Massiac et de Blesle du 26 au 30 octobre.

Atelier danses traditionnelles auvergnates
Laurie : mercredi 26 octobre. Organisé en partenariat avec l’association La Blesloise, cette journée a permis aux participants de se perfectionner sur plusieurs danses auvergnates : la bourrée croisée, le brise pied, la polka piquée, la valentinou. Un repas en commun à l’auberge communale a renforcé la convivialité de cette rencontre.
En fin de journée un pâté aux pommes a été offert aux participants et aux amis de l’association pour fêter le 10.000ème visiteurs du site Internet de l’association Cézalliersianne.asso.fr.
30 personnes ont participé à la journée.

Exposition Pierres et volcans à la foire des Palhàs
Massiac, samedi 29 et dimanche 30 octobre : L’exposition créée à Charmensac durant l’été a connu sous le chapiteau de la foire une affluence hors du commun. Durant deux jours le patrimoine de la vallée de la Sianne a fait son petit effet auprès du public local mais aussi régional.
Environ 1400 personnes ont parcouru l’exposition. Une clôture de nos principales activités de l’année en forme de plébiscite. Ca fait toujours plaisir.

- Repérage pour la création d’un sentier pédestre
le long de la Sianne

Deux membres du Conseil d’Administration ont entrepris diverses visites sur zone et au cadastre de Molèdes afin de vérifier les possibilités de création d’un sentier pédestre touristique le long de la Sianne.
Ce projet de création d’un circuit au plus proche de la Sianne, des Sources à la confluence de l’Alagnon, se préparera sur plusieurs années. Dans un premier temps les efforts de l’association portent sur le secteur des gorges de la Sianne, la plus sauvage et la plus belle, mais aussi la plus difficile d’accès. Ce secteur comporte aussi moins de parcelles à vocation agricole et donc probablement moins de difficultés avec les propriétaires.
Plusieurs repérages ont eu lieu en 2005 sur la zone allant du hameau d’Alagnon au pont de Vèze. Les premières informations ont été mises à profit lors de l’intervention estivale du chantier international de jeunes.

- Prêt de l’exposition « mémoire d’eau » au collège Saint-André
Nous avons répondu favorablement à la demande du chef d’Etablissement et de l’équipe éducatrice de l’école Saint-André de Massiac qui souhaitait utiliser l’exposition « Mémoire d’eau » avec des élèves. Une classe de CM participe au concours national de réalisation d’un petit journal sur le patrimoine au bord de l’eau. Notre exposition a été pour les élèves le point de départ de leur travail et a suscité une importante motivation.
Le prêt de l’exposition a par ailleurs coïncidé avec la journée de rencontre traditionnelle avec dix écrivains et une expo-vente de livres dans les locaux de l’établissement. A cette occasion l’exposition « Mémoire d’eau » a été présentée aux parents d’élèves et au public Massiacois. Environ 200 personnes ont découvert l’exposition.

- Poursuite du recueil des témoignages de vie
Une dizaine de petits témoignages sur des faits de la vie autrefois ont été rassemblés. Ils portent principalement sur le secteur de Vèze : souvenirs scolaires, soirée de Noël, moisson, coupe dans les communaux, la traite sur l’Estive...
La diffusion du dépliant d’appel intitulé « Aidez-nous à reconstituer la mémoire de la vallée de la Sianne » a été poursuivie lors des diverses manifestations de l’association et sur le site Internet.

- Le site Internet Cézalliersianne
Lancé lors des Estivales 2004, notre site Internet a continué sa progression tant du point de vue du contenu que de la consultation par les internautes.
Fin 2005, le site comportait environ 250 fiches sur le patrimoine et plus de 700 photos inédites. L’ensemble des textes issus de l’exposition « Pierres et volcans » ont été mis en ligne. La fiche la plus consultée reste toujours celle sur le Conservatoire fruitier de Molompize.
La moyenne de consultation pour 2005 atteint 1200 visites par mois avec une progression jusqu’à 1500 en fin d’année. La moyenne journalière de visite du site est de 65 en 2005. C’est très satisfaisant. Le site qui commence à être connu et bien référencé sur les moteurs de recherches, a été l’occasion pour plusieurs personnes ayant des attaches dans la région de nous contacter. Il constitue désormais une vitrine essentielle pour l’association et le pays.

- Préparation du livre « 100 recettes de notre région »
Le recueil sur la cuisine dans la vallée de la Sianne, issu de notre laborieux inventaire, a pris du retard car la vérification des informations et la recherche de recettes complémentaires sont apparues indispensables. En fait, c’est un travail plus compliqué qu’on le pensait.
L’édition de ce guide très attendu devrait avoir lieu fin 2006, si tout va bien.

- Diffusion des cartes postales
Plus de 150 exemplaires de nos cartes postales ont été vendues cette année. Deux autres cartes inédites sont en préparation pour 2006.

- Rencontres diverses
1er mars :Séance de travail à la Communauté de Communes pour l’organisation du chantier de jeunes volontaires internationals sur le sentier de la Sianne.
3 mars : Participation à la soirée Cantal au Salon de l’Agriculture à Paris, à l’invitation de monsieur Vincent Descoeur, Président du Conseil Général.
5 mars : Participation au banquet de l’Association La Blesloise.
2 mars : Rencontre des éditeurs d’Auvergne au salon du Livre et discussion pour l’édition de futurs ouvrages de l’association.
19 avril : séance de travail avec monsieur Jack Testard, Docteur en géologie, Chef du Service Ressources Minérales au BRGM et monsieur André Papon, maire d’Allanche au siège du BRGM d’Orléans autour du thème du patrimoine minier de la vallée de la Sianne.
25 avril : Rencontre avec le Président de l’Association des Journalistes du Patrimoine pour une présentation de notre site Internet.
3 mai : Rencontre avec monsieur Henri Amat, Président de la nouvelle association pour la sauvegarde du patrimoine et la mémoire d’Auriac-l’Eglise.
18 mai : Participation à la manifestation du souvenir et à la pose d’une plaque au hameau de Serre, à la mémoire de René Brandon, mort en déportation.
9 septembre : participation à la conférence sur le financement des associations au salon du patrimoine de Châtel-Guyon organisée par la DRAC.
15 décembre : Rencontre avec monsieur Christian Baillargeat, Enseignant au Département géologie de Jussieu à Paris et Président de la Maison de l’Antimoine de Massiac pour une collaboration avec notre association dans le domaine de la minéralogie.

- Participation au Forum des acteurs du patrimoine rural.
Notre président a participé durant trois jours au 2ème Forum des acteurs du patrimoine rural qui était organisé à Clermont-Ferrand les 9, 10, 11 mars autour du thème "Construire le développement durable ». Les travaux ont notamment porté sur la valorisation des patrimoines ruraux pouvant être un laboratoire pertinent du développement durable en espace rural. Notre président avait également été sollicité pour animer l’un des travaux en commission. Notre participation au forum aura été l’occasion de contacts privilégiés et permis de présenter les activités de notre association.

- Adhésions 2005
Au 31 décembre, 140 personnes avaient adhéré à l’association. Une légère augmentation par rapport à 2004. A noter l’augmentation des non résidents permanents dans la vallée de la Sianne.

- Sollicitations financières
Dans le cadre de nos activités 2005 nous avons sollicité pour des subventions :
Les communes de : Auriac-l’Eglise, Laurie, Molèdes, Vèze, Allanche, Blesle, Charmensac, Peyrusse, Saint-Etienne sur Blesle.
Les Communautés de Communes des pays de Blesle, Massiac, Allanche.
Le Conseil Général du Cantal, Le Parc Régional des Volcans d’Auvergne.

ASSEMBLEE GENERALE 2005
Rapport d’activités 2004
Rapport d’activités 2004

Une année riche en activités autour des différentes expositions produites par l’association et marquée par le thème insolite des mythes,légendes et traditions.

Synthèse des activités 2004

- Trois débroussaillages
Samedi 4 avril : Deuxième débroussaillage autour du four à pain du hameau du Voègue (Laurie). Il s’agissait de dégager l’intérieur du four encombré par de la terre et des arbustes et une partie du toit couvert de pierres. 10 personnes ont participé à cette journée.

Samedi 17 avril : Débroussaillage des abords du rocher de Saint Roman près du Hameau de La Bastide de Molèdes. L’objectif de cette journée a été l’aménagement d’un sentier autour du rocher, la préparation d’un espace d’information pour les randonneurs afin de faciliter la découverte du site et des vestiges de l’ancienne abbaye. 15 personnes ont participé à la journée, coupée par un casse-croûte en commun dans une grange de La Bastide.

Samedi 20 mai : débroussaillage du chemin des écoliers entre le hameau de Béteil et Feydit sur la commune d’Allanche. Journée de dégagement du sentier et aménagement de passages en collaboration avec des habitants de Béteil. 10 personnes ont participé à la journée. Le sentier a été utilisé lors de la randonnée familiale d’été.

- Foire biologique de Langeac
Samedi 8 mai : Participation à la foire biologique des produits du terroir de Langeac (Haute-Loire). Présentation dans la mairie de l’exposition « Mémoire d’eau ».
Environ 100 personnes ont visité l’exposition durant la journée.

- Journée d’information sur l’eau à Allanche
Samedi 10 juillet : participation à la journée d’information et de sensibilisation sur l’eau, organisée par le Sygal, le Syndicat Interdépartemental de Gestion de l’Alagnon et de ses Affluents. Présentation de l’exposition « Mémoire d’eau » dans la salle du Conseil Municipal de l’Hôtel de Ville d’Allanche.

- Lancement des Estivales 2004
Samedi 17 juillet : Lancement officiel des Estivales à la Mairie de Molèdes. L’évènement a rassemblé 60 personnes, dont dix maires et deux présidents de Communautés de Communes (Pays de Blesle et Massiac), et deux journalistes ’La Montagne et l’Union ». Cette rencontre a été l’occasion de mesurer l’intérêt portée à notre association. Au total, plus de 1200 personnes ont participé à nos initiatives durant l’été.

- Exposition « Mythes, légendes et traditions »
17 juillet-22 août : l’exposition inédite présentée à la mairie de Molèdes a mis en avant un élément du patrimoine immatériel. Elle a manifesté la volonté de notre association de mettre en valeur toutes les formes du patrimoine local. Un parcours insolite a été proposé au public autour d’une vingtaine de sites naturels emblématiques auxquels sont associées des légendes. L’exposition a été très appréciée. 300 personnes ont visité l’exposition. Un vrai succès pour la commune de Molèdes.

- Lancement officiel du site Internet
Samedi 17 juillet : le lancement du site Internet cezalliersianne.asso.fr a marqué la volonté de l’association de mettre à la disposition du plus grand nombre les informations recueillies depuis plusieurs années sur le patrimoine de la vallée de la Sianne. Au 31 décembre 2004, 250 fiches d’information et 500 photographies étaient en ligne. Le site est devenu le plus important sur le patrimoine de Haute-Auvergne.
- Exposition « Mémoire d’eau » à Blesle
19 juillet-8 août : Présentation de l’exposition réalisée en 2003 « Mémoire d’eau » dans l’ancien collège public de Blesle. 500 personnes ont découvert durant trois semaines le patrimoine de l’eau dans la vallée de la Sianne. Un beau succès pour la plus importante exposition réalisée par l’association (40 panneaux).

- Initiation à la connaissance des plantes
Mercredi 21 juillet : 15 personnes ont participé à cette journée d’initiation à la connaissance des plantes alimentaires et médicinales qui s’est déroulée en plusieurs étapes : collecte dans la vallée et en montagne, triage des plantes recueillies et préparation d’un herbier, dégustation de tisanes avec des plantes sauvages.

- Randonnée familiale Vèze-Feydit
Samedi 24 juillet : 30 personnes ont participé à cette randonnée de 10kms. Le patrimoine de plusieurs hameaux a été découvert (Le Lac, Béteil, Chastres, Feydit, la chapelle de Chanet).

- Rando auto des légendes
Jeudi 29 juillet : La rando auto avait pour but de se rendre sur quelques sites naturels ayant une légende. La rando sur quelques sites a rassemblé 20 personnes. Un arrêt à l’exposition à la mairie de Molèdes a complété le circuit.

- Exposition « Rites et symboles sur le bâti ancien » à Allanche
21 juillet-4 août : Nous avons tenté la présentation de l’exposition sur les symboles dans le hall de la maison de retraite d’Allanche. Bien que les lieux ne s’y prêtait pas forcément, environ 120 personnes ont pu découvrir l’exposition.

- Journée sur les danses anciennes auvergnates à Laurie
Mercredi 4 août : Gros succès pour cette journée d’initiation aux danses anciennes auvergnates.
70 personnes, dont un vingtaine de jeunes, ont eu l’occasion d’apprendre quatre danses avec des membres des groupes folkloriques de Brioude et de La Blesloise : la bourrée croisée, la polka piquée, le brise pied, la valentinou. Le repas a été pris en commun à l’auberge communale.

- Exposition « Rites et symboles sur le bâti ancien » à Charmensac
8-22 août : l’exposition présentée à la mairie de Charmensac a accueilli environ 155 personnes. Pour l’occasion, les panneaux ont été enrichis par des clichés pris dans les différents hameaux de la commune.

- Participation aux 9ème Palhàs
Jeudi 28 octobre/atelier de danses traditionnelles : Après la journée organisée en août, la forte demande pour renouveler l’opération a suscité une deuxième journée dans le cadre des ateliers lors des Palhàs. 30 personnes ont participé à cette journée particulièrement réussie. En fin de journée les « stagiaires et des habitants de Laurie se sont retrouvés autour d’un pâté aux pommes.

- Samedi 30 et dimanche 31 octobre/ Exposition « Mythes et légendes » à Massiac : installée dans le préau de l’école publique de Massiac, au coeur de la foire aux pommes, l’exposition créée à Molèdes durant l’été, a rencontré un grand succès puisque 800 personnes l’ont découverte.

- Participation au Salon du patrimoine culturel à Paris
4-7 novembre : notre participation au Salon du patrimoine culturel dans le cadre prestigieux du Carrousel du Louvre à Paris est notre plus gros succès de l’année en nombre de visiteurs puisque 2000 personnes se sont arrêtées sur le stand où nous avons présenté l’exposition « Rites et symboles sur le bâti ancien ». Les retombées ont été significatives.
Outre la notoriété pour l’association, ont eu lieu une hausse de la consultation de notre site Internet, des appels téléphoniques et beaucoup de témoignages de félicitations et d’encouragements. Notre présence au salon a contribué à mieux faire connaître l’association et notre démarche de valorisation du patrimoine rural en Auvergne

- Etude-inventaire d’une ferme traditionnelle en 1950
Dans le cadre de notre opération sur le recueil de l’histoire collective de la vallée de la Sianne, un adhérent de l’association à rassemblé ses souvenirs et réalisé une étude sur une ferme au hameau du Lac (Vèze) en 1950 (plan de situation, plan de la ferme traditionnelle, structure de l’ensemble des bâtiments, description la communauté villageoise). Un travail précieux pour la compréhension des modes de vie d’hier, et de l’organisation et de la connaissance des constructions rurales traditionnelles dans la vallée de la Sianne (diffusée sur Internet).

- Appel pour recueillir des histoires de vie
Considérant qu’il est intéressant pour l’association de recueillir des témoignages des anciens pour la compréhension du passé, nous avons commencé la diffusion d’un dépliant de sensibilisation. Nous possédons déjà des témoignages par écrit et en images. Nous espérons par cette initiative rendre acteurs de l’histoire de la vallée de la Sianne le plus possible d’anciens.
Par ailleurs, le recueil et la reproduction de vieilles photographies se sont poursuivis cette année. Les documents reproduits viennent enrichir la photothèque de l’association et le site Internet.

- Repérage préparatoire pour un sentier touristique le long de la Sianne
Deux membres du Conseil d’Administration ont effectué des repérages sur le terrain dans le but de créer un itinéraire touristique le long de la Sianne. Ils ont par ailleurs étudié les cadastres pour connaître les propriétaires des différentes parcelles tout au long de la rivière.

- Sollicitation de l’équipe d’animation du SYGAL
A différentes reprises, l’équipe d’animation du Contrat de rivière Alagnon a été sollicité pour obtenir des informations sur les opérations pilotes et le programme d’actions sur la Sianne, pour l’obtention de données sur la qualité de l’eau et le retour de la loutre. Certaines informations ont été reprises sur notre site internet

- Préparation du livre « 100 recettes à la mode auvergnate
Le recueil sur la cuisine dans la vallée de la Sianne, issu d’un laborieux inventaire est terminé. Le livre sur ces pratiques culinaires sera édité en 2005. Il devrait procurer un petit revenu à l’association.

- Diffusion des cartes postales
Plus de 150 exemplaires de nos trois cartes postales ont été vendus cette année. La première éditée en 2000 est désormais épuisée.

- Rencontres diverses
Correspondant à la volonté de l’association de travailler en partenariat, et souhaitant faire connaître nos activités, diverses rencontres ont eu lieu cette année :

- Madame Brigittte Dubois, Chef du service Culture au Conseil Général du Cantal, et son adjointe. Réunion organisée à sa demande à la mairie d’Auriac-l’Eglise. Objet : mieux connaître l’association et voir comment notre action peut être soutenue par le Conseil Général.

- Monsieur André Chapaveire, Vice-Président du Conseil Régional d’Auvergne, pour lui présenter notre action patrimoniale.

- Monsieur Olivier de Chavagnac, descendant direct des seigneurs de Chavagnac (Auriac-l’Eglise) qui nous a contacté après avoir découvert notre site Internet. Il s’est proposé de nous fournir des informations sur le château de Chavagnac et l’histoire de sa famille. Nous avons reçu les premières informations qui seront diffusées sur Internet.

- Madame Jessie Westenholz, Commissaire générale du Salon du patrimoine culturel du Louvre pour notre participation au salon.

- Monsieur Raoul Lampres, maire de Peyrusse pour un repérage de l’ensemble du patrimoine de la commune de Peyrusse
- Monsieur André Papon, maire d’Allanche pour la préparation d’une exposition sur le patrimoine minier de la vallée de la Sianne et la recherche d’un partenariat avec le BRGM.

- Participation à la Maison de l’Auvergne à Paris à une conférence sur « Elise Rieuf et les Femmes peintres » animée par la famille Rieuf de Massiac.

- Participation au Conseil d’Administration de l’Office du Tourisme du Pays de Massiac

Des contacts téléphoniques
- Monsieur Hervé Christophe, Délégué de l’Association d’observation des Espaces Naturel BIOME 15 , à propos de l’étude sur le patrimoine floristique de la vallée de la Sianne
- Monsieur Jean Granet, coordinateur du projet « 100 chaudières à bois collectives dans le Cantal », suite à sa demande de soutien à ce projet d’énergie renouvelable prometteuse. Le Conseil d’Administration de l’association a demandé quelques précisions et l’aménagement de certaines formulations avant de signer le texte de soutien, déjà parrainé par cinq associations cantaliennes de sauvegarde du patrimoine.
- Monsieur Christian Baudry, chargé du dossier des sites Natura 2000 en Auvergne au sein de la DIREN Auvergne, à propos du lancement de la consultation du Comité de pilotage et le démarrage des études sur les sites concernés dans la vallée de la Sianne prévues début 2005.

- Interpellation du Centre National du patrimoine rural « Sources » :
Réponse à l’enquête nationale du centre de ressources sur le patrimoine rural (repérage des acteurs en France, lieux et réseaux du patrimoine rural, activités patrimoniales, besoins des associations...)

- Sollicitations financières :
Dans le cadre de nos activités 2004, nous avons sollicité pour des subventions :
Les communes de Auriac-l’Eglise, Laurie, Molèdes, Vèze, Charmensac, Peyrusse, Allanche, Blesle. Les Communautés de Communes des Pays de Massiac et de Blesle. Le Conseil Général du Cantal, le Parc des Volcans, Le Fond Européen (FEOGA).

ASSEMBLEE GENERALE 2004
Rapport d’activités 2003
Rapport d’activités 2003

Année Internationale de l’eau douce : l’association a produit et présenté l’exposition "Mémoire d’eau" qui a connu un très vif succès. Plusieurs initiatives ont également intégré la découverte du patrimoine de l’eau.


L’année 2003 a été pour l’Association Cézallier-Vallée de la Sianne riche en activités liées à la sauvegarde et à la découverte du patrimoine de l’eau.

- Un débroussaillage (Laurie) Samedi 19 avril :
Débroussaillage préparatoire à la sauvegarde et à la restauration du four à pain, du lavoir et de la fontaine en pierre sèche du hameau du Voygues (Laurie). Participation de 25 personnes.

- Exposition sur les rites et symboles (Paris-Maison de France télévisions) 4-27 juin :
Exposition exceptionnelle dans le hall de la Maison de France télévisions à Paris « Rites etsymboles sur le bâti ancien de la vallée de la Sianne. (450 visiteurs exclusivement les personnels de France 2 et de France 3).Organisation avec la Maison de l’Auvergne à Paris d’un diffusion d’information sur l’Auvergne au self , le lundi 16 juin.

- Concert avec la chorale Santalou (Eglise de Laurie) Vendredi 11 juillet : En ouverture des Estivales 2003, concert en l’église de Laurie avec la chorale Santalou de Saint-Flour, qui a interprété 16 airs populaires et traditionnels. Une soirée particulièrement réussie puisqu’elle a attiré 80 personnes. Le concert a été suivi d’un moment d’échanges avec les choristes autour d’un verrede l’amitié à la salle communale.

- Inauguration des initiatives de l’été (Auriac-l’Eglise) Samedi 12 juillet : Inauguration des Estivales 2003 au moulin d’Auriac, en présence notamment des maires de la vallée de la Sianne et du Président de la Communauté de Communes du Pays de Massiac. (50 participants)

- Exposition Mémoire d’eau (Auriac-l’Eglise) 12 juillet-17 août : Exposition « Mémoire d’eau » racontée par 250 photographies. Accessible au public gratuitement tous les après-midi. Initiative qui a reçu de nombreux soutiens et partenariats. (600 visiteurs).

- Randonnée pédestre (Molèdes) Samedi 19 juillet : Escapade familiale sur le territoire de la commune de Molèdes autour des Brèches de Giniol. Thème : « Nature, paysages et oiseaux ». (50 participants)

- Exposition Rites et symboles (Blesle) 21-27 juillet : Exposition « Rites et symboles sur le bâti ancien » dans l’ancien collège de la ville de Blesle. Accessible au public l’après-midi. (160 visiteurs). Une très bonne fréquentation et un bon soutien de l’Office du Tourisme.

- Rando-auto, découverte du patrimoine (Charmensac) Samedi 2 août : Escapade familiale en voiture à la découverte du patrimoine des hameaux de la commune de Charmensac (40 participants). Visite conclue par un accueil très chaleureux en mairie autour d’un verre de l’amitié offert par monsieur le maire de Charmensac.

- Diaporama sur le patrimoine (Massiac) Lundi 4 et mardi 5 août : Diaporama sur le patrimoine de la vallée de la Sianne à la Maison de Pays à Massiac. Participation très moyenne (40 participants sur les deux soirées).

- Randonnée Pierres et traditions (Blesle-Laurie) Samedi 25 octobre : Dans le cadre de la semaine de rencontres occitanes, randonnée pédestre co-organisée par le Comité des Palhàs et l’association autour du thème « Pierres et traditions » sur le vieux chemin Blesle-Laurie. (50 participants.)

- Exposition « Mémoire d’eau » (Massiac) 25-26 octobre : Dans le cadre de la foire des Palhàs, présentation de l’exposition « Mémoire d’eau » dans le préau de l’école publique de Massiac. Gros succès avec plus de 800 visiteurs. Nombreux contacts et diffusion d’informations sur les activités de l’association.

- Edition de deux cartes postales
Poursuite de l’édition de notre série de cartes postales sur le patrimoine de la vallée de la Sianne, objet de mémoire et moyen financier pour l’association. Deux cartes postales ont été éditées en 2003 : le patrimoine de l’eau et la Vierge en Majesté de Laurie.

- Préparation de deux livres
Deux livres sont en préparation et seront édités dès que l’association aura trouvé des financements.
Le livre issu de l’exposition « Rites et symboles sur
le bâti ancien de la vallée de la Sianne est quasiment prêt. Mais le manque d’un fonds de roulement nous a empêché jusqu’ici de l’éditer.
Le livre issu de l’exposition « Mémoire d’eau » est bien avancé. Son édition dépendra des subventions qu’on nous a promis.

- Fin de la collecte des recettes culinaires
Depuis plus de deux ans, des familles nous ont communiqué des recettes culinaires. Nous en avons retenu une centaine. Elles ont été saisies sur l’ordinateur. Nous préparons pour 2004 l’édition d’une petite plaquette. Elle devrait procurer un petit revenu financier à l’association.

- Diffusion de la plaquette sur la Vierge de Laurie
Cette année encore une trentaine de plaquette sur la Vierge de Laurie ont été diffusée. Elle devrait faire l’objet d’une nouvelle édition en 2004.

- Diffusion des cartes postales
Plus de 200 exemplaires de nos trois cartes postales ont été vendues cette année.
La première éditée en 2000 est presque épuisée.

- Edition de la vidéo des Estivales 2002
Réalisée par Jean Kaufman, cette vidéo a été diffusée chez les adhérents de l’association à quinze exemplaires.

- Rencontres diverses
Correspondant à la volonté de l’association de travailler en partenariat, et souhaitant mieux faire connaître nos activités, diverses rencontres ont eu lieu cette année :

- Rencontres avec les maires des communes de la vallée de la Sianne
Monsieur Jean Morel, maire de Laurie, à propos de notre projet de valorisation des tumulus sur la commune.
Monsieur Roger Merle, maire de Charmensac (randonnée de l’été)
Monsieur Robert Vinatié, maire de Vèze, tentative d’explication suite à la lettre envoyée par le Président de l’association dans le cadre de l’enquête d’Utilité Publique concernant le projet d’une carrière sur la commune.
Monsieur André Glaize, maire d’Auriac l’Eglise, dans le cadre de la préparation de l’exposition « Mémoire d’eau ».
Monsieur Alain Miran, maire de Saint-Etienne sur Blesle, à propos de la valorisation du site du Montignat et ses nombreux abris vernaculaires sur le territoire de la commune.

- Rencontre avec la Fondation du Patrimoine
Le président de l’association a rencontré Monsieur Guy Jalenque, Délégué du Cantal pour la Fondation du Patrimoine a propos de nos activités et du partenariat pour l’exposition« Mémoire d’eau ».

- Rencontres/partenariats avec
L’Office du Tourisme de Blesle
L’Office du Tourisme du Pays de Massiac
Delphine Giraud du Syndicat Interdépartemental de Gestion Intégrée de l’Alagnon et de ses Affluents (SYGAL)
- Nelly Gauthier, Directrice de la Communauté de Communes du Pays de Massiac
Alphonse Vinatié, archéologue

- Soutiens aux Estivales 2003
Pour organiser nos Estivales 2003, nous avons obtenu différents partenariats et soutiens financiers de ;Conseil Général du Cantal, Communauté de Communes du Pays de Massiac, Office du Tourisme du Pays de Massiac, Fondation du Patrimoine 15, Mairie d’Auriac l’Eglise, Syndicat Interdépartemental de Gestion Intégrée de l’Alagnon et de ses Affluents (SYGAL), Agence de l’eau Loire-Bretagne, Direction Régionale de l’Environnement, Fonds Européens (FEOGA).

- Participation au Conseil d’Administration de l’Office du Tourisane du Pays de Massiac

- Colloque/Semaine occitane
Participation de trois membres de l’association au colloque « L’Homme et son territoire : plus de fermes... on ferme », jeudi 23 octobre à la salle polyvalente d’Espalem.

- Contact avec les médias
Les activités de l’association ont été relatées dans les différents médias locaux :

La Montagne...3 articles
La Rucche.....3 articles
L’Union Agricole du Cantal..1 article
Le Journal du Festival de l’eau..1 article

Internet
- Cantal.Com...2 articles

ASSEMBLEE GENERALE 2003
Rapport d’activités 2002
Rapport d’activités 2002

Plusieurs temps forts ont marqué cette année, notamment la reconstitution d’une ancienne salle de classe à Auriac l’Eglise dans le cadre de "Mémoire d’Ecole", et le 40ème anniversaire de la découverte des tumulus de Lair de Laurie.


L’année 2002 a été marquée par des initiatives diverses :

- Deux débroussaillages
le four à chaux de la Rochette d’Auriac l’Eglise
samedi 23 février. BR>
les abords de la Cascade de la Terrisse à Vèze
samedi 20 avril, avec la participation de la mairie de Vèze.

- Exposition à la Maison de l’Auvergne à Paris
Présentation de l’exposition "Rites et symboles sur le bâti ancien de la vallée de la Sianne" sous le patronage de Monsieur Vincent Descoeur, Président du Conseil Général du Cantal du 12 au 23 juin (200 visiteurs) avec la participation de la Maison de l’Auvergne et de son personnel.

- Estivales 2002
Inauguration des Estivales le 13 juillet à la salle communale de Vèze(70 personnes) avec la participation de la municipalité et de monsieur Robert Vinatié, maire de Vèze, en présence notamment de plusieurs élus du département, des maires de la vallée de la Sianne, des représentants des Offices du Tourisme d’Allanche, Blesle et Massiac et des représentants des Communautés de Communes.

Exposition "Mémoire d’école", 100 ans de vie scolaire dans la vallée de la Sianne (15 juillet-15 août)
à Auriac l’Eglise (600 visiteurs) et rencontre amicale d’anciens élèves de M. Alphonse Vinatié.

Exposition "Rites et symboles sur le bâti ancien de la vallée de la Sianne"
(15 juillet-18 août) à Vèze (250 visiteurs)

Diaporamas :
Blesle, le 18 juillet, 50 participants
Allanche, le 30 juillet, 120 participants.

Randonnée pédestre sur la voie romaine Le Bru/Charmensac, le 20 juillet,
50 participants, avec la participation de monsieur Alphonse Vinatié, archéologue.

Repas traditionnel auvergnat au buron des Fortuniers, 210 participants.

Rando-auto sur la commune de Laurie, le 3 août, 15 participants..

Exposition réalisée par la DIREN "Milieux naturels d’Auvergne",..
à la salle de la mairie de Molèdes, 12-26 août, (150 visiteurs).

40ème anniversaire de la découverte des tumulus de Lair de Laurie",
Mardi 29 octobre. 250 participants à la visite sur le site découvert en 1962 et à la conférence/débat à la salle municipale. Partenariat avec le Comité des fêtes de Laurie.Participation de Fabien Delrieux, chercheur et archéologue et Alphonse Vinatié, archéologue des tumulus de Laurie. Pâté aux pommes proposé par les habitants du village et le Comité des fêtes.

Foire des Palhàs à Massiac",
Création et présentation de l’exposition "Paysages de la vallée de la Sianne" 2-3 novembre, 350 visiteurs.

- Initiatives diverses"

Remise du prix du Conseil Régional d’Auvergne "Environnement 2001"

Réalisation d’un dossier argumentaire pour appuyer la mairie de Molèdes
dans sa demande de subvention pour sauvegarder le four à pain d’Allagnon.

Participation de quatre membres du CA au Forum national des acteurs du patrimoine rural
à Clermont-Ferrand les 30, 31 janvier.

Participation au Forum du patrimoine du Cantal
à Murat, organisé par la Fondation 15 du patrimoine.

Participation à une commission intercommunale pour la mise en place d’un contrat éducatif local
pour les loisirs des jeunes du Pays de Massiac.

Poursuite de la collecte des recettes culinaires traditionnelles.

Poursuite de la collecte et de la reproduction de documents photographiques
anciens sur la vie scolaire et les activités traditionnelles dans la vallée.

Partenariat pour l’organisation à Auriac-l’Eglise du colloque "L’homme qui construit la montagne"
lors des Rencontres occitanes de Massiac /Blesle et collaboration à l’organisation du stage "Pierre sèche".

Visite du chantier de fouilles archéologiques
du professeur Milcent de l’Université de Montpellier (Tumulus de la Croix de Baptiste à Vèze, ou ont été découverts un sarcophage en pierre et une épée datant de 500 ans avant JC).

Participation au Conseil d’Administration de l’Office du Tourisme du Pays de Massiac.

Rencontres avec des élus et des responsables des Communautés de Communes du Pays de Massiac et du Cézallier.

Rencontre avec l’Association "La Blesloise"
et participation à l’Assemblée Générale à Paris.

Rencontre avec un chargé de mission du Parc Régional des Volcans d’Auvergne..

Rencontre avec monsieur le maire de Blesle.
à propos de la protection et la sauvegarde des vestiges de l’ancienne mine d’antimoine de Terret.

Réception au Sénat
à l’invitation des Sénateurs du Cantal pour la promotion des produits du département dans le cadre de la semaine nationale du goût.

Réalisation et diffusion d’une cassette vidéo
sur les Estivales 2002.

Préparation du livre sur les symboles du bâti ancien
de la vallée de la Sianne

Rencontres et contacts avec les médias :
quotidiens et hebdos de la région : La Montagne, La Ruche, La Dépèche d’Auvergne L’Union...) Résultats une bonne quinzaine d’articles en 2002.
Sites internet : France 2. fr, association-patrimoine.org, Cyberbougnat.net, Cantal.com...(six articles)


ASSEMBLEE GENERALE 2002
Rapport d’activités 2001
Rapport d’activités 2001

Année marquée par la production et la présentation de l’exposition "Rites et symboles sur le bâti ancien de la vallée de la Sianne" et par le repas traditionnel auvergnat au buron de Moudère...


- Préparation et réalisation de l’exposition" Rites et symboles sur le bâti ancien ".

- Inauguration officielle de l’exposition et des Estivales en présence des élus locaux des communes concernées et les forces associatives (80 personnes).

- Edition d’une carte postale à 500 exemplaires sur les symboles sur le bâti ancien.

- Lancement d’un inventaire des abris vernaculaires avec la participation des élèves du CRPO de Blesle.

- Deux projections diapos à Vèze et Le Bru,(une sélection de la diapothèque) sur l’ensemble du patrimoine de la Vallée rassemblent plus de 150 personnes.

- Randonnée de 10 kilomètres autour du volcan du Mont Pérou pour faire découvrir le patrimoine naturel et le bâti ancien des villages traversés, avec repérage des traces du volcanisme (50 participants).

- Journée familiale au buron de Moudère,au coeur des Estives du Cézallier, élément important du patrimoine local (participation de 150 personnes).

- Réalisation d’une cassette vidéo par un membre de l’association sur les manifestations durant les Estivales.

- Travail des élèves du collège Pierre Galléry de Massiac à partir de l’exposition sur le bâti ancien.

- Poursuite de l’inventaire du patrimoine et consolidation de la diapothèque (800 documents nouveaux en 2001).

- Co-organisation logistique du colloque sur la sauvegarde des variétés des vignobles, à la Maison des Associations d’Auriac-L’Eglise dans le cadre des 2èmes rencontres occitanes et méditerranéennes du Pays de Massiac en novembre. Reconstitution d’lm cave à Auriac, près des anciennes Palhàs.

- Présentation de l’exposition" Rites et symboles sur le bâti ancien" dans le cadre de la foire des Palhàs à Massiac (900 visiteurs).

ASSEMBLEE GENERALE 2001
Rapport d’activités 2000
Rapport d’activités 2000

L’association se lance dans une série d’initiatives de sensibilisation au patrimoine, organise plusieurs projections de diapositives et sa première randonnée familiale au sources de la Sianne...un symbole.


- Création de l’association avec un Conseil d’Administration de 14 personnes.

- Trois projections diapos sur le patrimoine rassemblent 270 personnes.

- Randonnée familiale à travers les Estives du Cézallier, aux sources de La Sianne qui rassemble 60 personnes.

- Inventaire photographique de l’intérieur des églises romanes de la vallée avec un photographe professionnel (200 documents).

- Edition d’une carte postale sur le patrimoine de la Vallée de la Sianne à 500 exemplaires.

- Sensibilisation de propriétaires privés à la sauvegarde d’éléments remarquables du patrimoine (Buron du Troucou, Moulin à boutade de La Terrisse, Four à chaux de La Rochette. . .)

- Lancement de l’inventaire des recettes culinaires locales.
Diffusion d’une fiche d’inventaire à plusieurs centaines d’exemplaires.

- Lancement de la préparation de l’exposition" 100 ans de vie scolaire).

- Diffusion d’une feuille d’information d’actualité" Sianne infos ".

- Exposition de deux jours sur le patrimoine de la Vallée à la foire des Palhàs de Massiac (plus de 300 visiteurs).