• TRAVAIL DU SOL

    Le racloir pour charrue de labour

    Le racloir pour charrue tirée par les bœufs ou un tracteur est un petit outil banal mais d’une grand utilité pour assurer un labour correct sur l’ensemble d’une parcelle. Il était utilisé (...)

  • SEMAILLES D’AUTOMNE

    Le semis à la volée

    Le semis traditionnel d’automne à la volée, grand travail de l’année agricole, est une technique simple qu’en apparence. C’était d’ailleurs une tâche réservée à l’homme le plus qualifié de la (...)

  • MAITRISE DU BETAIL

    L’aiguillon à bœuf

    L’aiguillon est un accessoire utilitaire pour stimuler ou guider dans la direction souhaitée le bétail notamment les bœufs lors du travail aux champs et pour la conduite des charrettes. Ce (...)

  • BON SENS ET MAXIMES

    Utiles observations d’un paysan de Fraissinet (Auriac-l’Eglise)

    Dans son livre « La terre sacrée » (1930) sur l’histoire d’une famille paysanne de 1623 à 1930 au hameau de Fraissinet, commune d’Auriac-l’Eglise, le capitaine de dragon Jean-Louis Boudon (...)

  • USAGES

    L’indispensable sac de jute pour le grain et la farine

    Utilisé depuis des siècles pour conditionner, transporter des denrées, conserver, commercialiser, le sac en toile de jute, matière de fibre naturelle, était d’un usage courant dès le cours du (...)

  • REGLES DU FERMAGE

    Exemple d’un bail rural des années 1930 à Charmensac

    Le bail rural est un contrat pour la location d’une propriété rurale entre un exploitant et le propriétaire du bien régit par le Code Rural.. Au cours du 20ème siècle le bail rural agricole a (...)

  • ARCHEOLOGIE

    Conférence sur un site archéologique majeur de la vallée de la Sianne

    Depuis plusieurs années les chantiers de fouilles sur le plateau basaltique de Lermu livrent des secrets sur les lointains occupants de notre vallée. Fabien Delrieu nous dira tout sur ce site (...)

  • DESTINATION

    Le Cézallier, la nature, les grands espaces...

    Le Cézallier, paradis des formes et des couleurs... un territoire unique en France, fabuleusement attirant. A découvrir son patrimoine en toute saison.

  • HEBERGEMENT TOURISTIQUE

    Un nouveau gîte municipal à Auriac-l’Eglise

    Entièrement rénové et aménagée l’ancienne école située au centre du bourg d’Auriac-l’Eglise offre désormais un lieu d’hébergement familial et modulable de qualité jusqu’à 10 personnes.

  • GENRE DE VIE

    Notre exposition d’aquarelles sur les burons, actualisée, sera présentée cet été à Vèze

    Une quinzaine de nouvelles reproductions d’aquarelles sur les burons situés sur la commune de Vèze viennent d’être réalisées par l’artiste Alain Delteil. A voir dès le 20 juillet 2024 à la salle (...)


Chronologie
A+  A-    Imprimer

20ème siècle 1900-2000

 1900
Construction de l’imposant presbytère de Feydit.

Le Conseil Municipal d’Auriac accorde une subvention à l’instituteur afin qu’il puisse proposer aux habitants des conférences publiques avec des projections lumineuses.

 1901
Concession de la mine du Pont de Vèze, accordée au célèbre industriel lyonnais Louis Lumière, inventeur du cinématographe.

Le Conseil Municipal d’Auriac vote un crédit pour l’achat du mobilier, suite à la création d’une école mixte à Chazelle.

Recensement de la population : Auriac 712 habitants, Chanet/Feydit 235 habitants, Laurie/Lussaud 509 habitants, Molèdes 670 habitants, Vèze 608 habitants.

 1902
La couverture et sous couverture en paille des maisons, des granges et des étables sont interdites sur le territoire de la commune d’Auriac.

Le Conseil Municipal d’Auriac refuse l’installation d’un téléphone au bureau de poste « n’en voyant pas l’utilité pour la commune ».

Le 27 août a lieu la réception des travaux de la nouvelle école du hameau de La Terrisse (Vèze)

 1903
Les peintures de l’abside du chœur de l’église d’Auriac sont refaites par monsieur Salvador, peintre à Murat.

Fin de la construction des écoles du bourg de Molèdes et du hameau d’Escrouzet

 1905
Création à Auriac d’un bureau de bienfaisance (7 personnes indigentes sont assistées).

Le pape accorde le privilège du Couronnement à Notre-Dame de Laurie.

Vente aux enchères de l’ancienne maison d’école de Molèdes pour 1500 francs aux instituteurs.

 1906
Exécution de l’inventaire des biens de l’église de Chanet en vertu de la loi de Séparation de l’Eglise et de l’Etat. Le maire refuse la copie de l’inventaire en signe de protestation.

 1908
En vertu de la séparation de l’Eglise et de l’Etat la commune d’Auriac qui n’a pas de mairie aménage une partie du presbytère en salle communale et loue le reste au curé.

La statue de Notre-Dame de Laurie est classée parmi les monuments historiques par arrêté du 11 avril 1908.

 1909
La quête publique pour la rénovation de l’église de Molèdes rapport 1500 francs. Le Conseil Municipal vote la même somme.

 1910
Dans la nuit du 2 août, un incendie détruit entièrement le moulin Verdier à Allagnon (Molèdes).

Construction d’un préau et des WC à l’école du hameau du Bru (Charmensac)

 1911
Achat d’un corbillard par la commune de Molèdes

 1912
Travaux miniers à Fournial (Molèdes).

Couronnement de Notre-Dame de Laurie en présence de 200O pèlerins.

 1918
Par Décret du 1er Juillet, Auriac prend le nom d’Auriac l’Eglise

Le bilan des hommes morts pour la France est de 59 pour Auriac l’Eglise, 31 pour Molèdes

 1920
Elèvation du monument aux morts à Laurie, réalisé par Mr Betaille, sculpteur de Ferrière. La souscription auprès des habitants finance la moitié du monument.

25 personnes habitent le hameau de Terret (Blesle)

 1927
Ouverture de la boulangerie à Auriac-Haut, par Monsieur Barrault.

L’école de Laurie accueille 35 élèves

L’église de Laurie est inscrite aux monuments historiques par arrêté du 1er juin 1927

 1928
L’administration des mines de Colombine/Fournial, fait ériger une statue de Notre-Dame des Miracles à l’entrée de la mine de Fournial. La fête de bénédiction est célébrée en grande pompe le 24 Juillet.

 1929
Il y a cinq automobiles à Auriac l’Eglise

 1930
Le Capitaine Boudon de Fraissinet (Auriac-l’Eglise) publie aux Editions Bossuet à Paris son livre "La Terre Sacrée", l’histoire d’une famille paysanne d’Auvergne depuis 1623, la maison Peyre.

 1934
Les femmes des mineurs d’origine grecque, travaillant à la mine de Fournial (Molèdes) fabriquent artisanalement et vendent dans les villages des napperons aux couleurs vives et aux dessins inconnus dans la région

 1935
L’école d’Auriac l’Eglise devient mixte

 1936
L’usine à étage de Fournial ou était traité le minerai est démonté et transporté à Carcassonne.

Construction du nouveau moulin hydraulique à Auriac-Bas par monsieur Tissidre.

 1937
Les murs d’une partie du moulin de Monsieur François Seguy à Auriac l’Eglise s’effondrent

 1938 <>Construction du lavoir communal au village de Fouillère

Construction de la fontaine circulaire sur la place du bourg de Vèze

 1939
Le 9 juin, un fort orage inonde le bas du village de Chazelle nécessitant l’évacuation des enfants de l’école

Construction du préau de l’école de Vèze

Construction du nouveau moulin hydraulique de monsieur François Seguy à Auriac l’Eglise

 1940
Les terres de la commune d’Auriac l’Eglise sont très productives. 500 quintaux de pommes, 625 quintaux de blé, 284 de lentilles, 373 d’avoine…

 1943
Dernier baptême à l’église de Chanet (Joseph Chazelon)

 1944
D’avril à mai, passage de 3000 combattants volontaires au buron de Margemont (Molèdes), près des Brèches de Giniol, relais de la Résistance. Ils répondaient à l’appel de « levée de masse » lancé par les chefs de la Résistance.

 1945
Fondation de la maison des jeunes et de la culture d’Auriac l’Eglise ave la récupération d’un baraquement des chantiers de jeunesse, par Monsieur Mathieu, instituteur.

Le bilan des hommes morts durant la guerre est de 5 pour Auriac l’Eglise, 2 pour Molèdes

 1946
Erection au Boberty (Molèdes) d’un monument en hommage aux Volontaires qui sont passés au buron de Margemont avant de rejoindre me Maquis du Mont Mouchet.

 1950
Il y a 400 moutons au village de Fouillère

 1951
64 exploitations agricoles se partagent les terres d’Auriac l’Eglise

Il ne reste à Auriac l’Eglise que 10 hectares de vignes

Le dernier forgeron d’Auriac, Monsieur Nicolas, cesse son activité.

Le hameau de La Bousseloeuf dispose sur son territoire de 22 puits

Une enquête des élèves de Mr Vinatié révèle que le bétail d’Auriac comprend 11 chevaux, 78 bœufs ou taureaux, 290 vaches (196 salers, 75 Aubrac), 120 veaux ou génisses, 302 moutons (dont 203 bizets), 50 chèvres, 130 porcs.

Les prés-vergers de La Varnède au hameau de La Croze produisent près de 10 tonnes de pommes (canada, pomme d’enfer, calville blanc)

 1952
Transfert de l’école de Chazelle dans une autre maison plus grande de l’autre côté de la route

 1953
Dernière inhumation au cimetière de Chanet. Madame Véron, mère du maire de Feydit

 1954
Recensement de la population : Auriac l’Eglise : 503 habitants, Chanet/Feydit 77 habitants , Laurie/Lussaud 232 habitants, Molèdes 272 habitants, Vèze 273 habitants.

 1955
Ne trouvant plus de berger les habitants du village de Fouillère arrêtent l’élevage du mouton

 1957
L’école de Feydit dirigée par Melle Montil accueille 2 garçons et 4 filles.

Fermeture définitive du moulin Morel/Fenolhac à la Croze (Auriac)

 1960
Fermeture définitive du moulin Tissidre à Auriac-Bas.

Plantation par monsieur François Delair d’une vigne sur treille (bacot) au hameau de la Bousseloeuf au lieu-dit « La Fraisse »

 1961
L’école de Feydit n’accueille plus que deux garçons et une fille

La ferme de la Vazeille (entre Terret et Blesle) est enfin raccordée au réseau électrique

La forge de Joseph Aguthe au hameau de La Coharde-basse (Laurie) ferme définitivement.

 1962
Le 25 Août, inauguration de la nouvelle école d’Auriac l’Eglise

Découverte par deux enfants, Gilles Morel et Jacques Roche du premier tumulus du plateau de Lair (Laurie)

Recensement de la population : Auriac l’Eglise 436 habitants, Chanet/Feydit 53 habitants, Laurie/Lussaud 219 habitants, Molèdes 248 habitants, Vèze 262 habitants.

Premier numéro du petit journal réalisé par les élèves de l’école publique d’Auriac l’Eglise ‘L’Abeille »

 1963
Le 10 novembre, inventaire en présence du maire,Jean-Marie Veyrond, des objets retirés de l’église de Chanet remisés chez un particulier à Chastres (12 statues polychromes et deux croix d’un grand intérêt artistique).

 1964
La commune de Feydit/Chastres est rattaché à Allanche.

Fermeture définitive de l’école de Chazelle

 1965
Le 6 janvier, la croix processionnelle de l’église de Chanet (XVème siècle), est classée monument historique.

Le moulin de monsieur François Seguy à Auriac-l’Eglise cesse toute activité

 1968
Fermeture de l’école du hameau de la Terrisse (Vèze)

Fermeture définitive de l’école de Lussaud

 1969
Des savants de renommée internationale, comme Mr Millotte, spécialiste européen de Protohistoire, Mr Mougier, premier titulaire de la chaire d’archéologie préhistorique créée en France, visitent le site du plateau de Lair (Auriac) à l’occasion du Congrès Préhistorique de France.

Restauration extérieure de l’église de Chanet.

 1970
Fermeture de l’école du hameau du Bru

 1971
Marius Chazelon est le dernier batier à vivre durant l’Estive au buron de la Montagne de Vèze

 1972
Découverte par Monsieur Viallefont de la Bastide (Auriac), à l’occasion d’un labour, d’un petit vase en sigillée datable de la deuxième moitié du premier siècle de notre ère.

 1976
La mairie/école de Feydit est vendue à un particulier

 1982
Recensement de la population : Auriac l’Eglise 251 habitants, Laurie/Lussaud 160 habitants, Molèdes 181 habitants, Vèze 159 habitants.

 1985
Le retable de l’Assomption de l’église de Laurie (XVIIème) est inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques.

 1987
Fermeture définitive de l’école de Molèdes

L’église Saint-Caprais de Vèze est inscrite aux monuments historiques par arrêté du 30 juin 1987.

 1988
Inscription de l’église d’Auriac-l’Eglise à l’inventaire des monuments historiques par arrêté du 30 décembre 1988

 1990
Recensement de la population : Auriac l’Eglise 229 habitants, Laurie/Lussaud 139 habitants, Molèdes 140 habitants, Vèze 139 habitants.

 1991
Le retable de l’église de Molèdes est classé au titre des objets historique par arrêté du 14 novembre 1991.

 1992
L’église de Molèdes est inscrite à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques 9juin 1992.

La tour carrée de Colombine à Molèdes est inscrite aux monuments historiques avec sa motte, son fossé et ses vestiges archéologiques par arrêté du 9 juin 1992.

 1995
Création de l’association Onslow d’Auvergne

 1996
Installation d’une table d’orientation par la municipalité de Molèdes au sommet des Brèches de Giniol (1307m), le point culminant de la région.

 1997
Réfection de la toiture de l’église de Feydit

 1999
Recensement de la population : Auriac l’Eglise 209 habitants, Laurie/Lussaud 117 habitants,
Molèdes 116 habitants, Vèze 100 habitants.

 Un décret du 27 décembre indique la liste des rivières pour lesquelles aucune nouvelle autorisation ne sera donnée pour l’utilisation hydraulique : la Sianne et ses affluents est concernée.

qsf